Ubud, le centre culturel de Bali

Ubud, le centre culturel de Bali, une ville mangnifique!

Ubud est sans doute la plus belle ville de l’ile de Bali en Indonésie, en ce qui concerne l’architecture..Il y a des centaines de temples..l’architecture de Bali et de ses temples se reconnait au premier coup d’oeil, et font de cette ville une des plus belles d’Asie du Sud Est..Aucne carte n’est necessaire pour visiter cette ville à taille humaine: flaner dans les rues suffit pour s’en prendre plein les yeux.En plus des batisses, la nature également est omniprésente avec ses palmiers, les rizières qui bordent la ville et ses rivières qui la traversent.

trajet pemuteran ubud

Bali, une île habituée au tourisme

L’ile est hindouiste à 95%, selon ses habitants, la différence avec l’ile de Java se resssent immédiatement.Les locaux sont depuis des décennies habitués aux touristes, et les échanges ne sont peut-etre pas aussi sincères qu’ailleurs dans le pays..Une fois que l’on quitte les rues principales, et qu’il n’y a plus de rapport d’argent, on retrouve alors les sourires qui font la réputation du pays.

 Ubud

Impressions d’Ubud

Bali est une ile touristique depuis des décennies déja, et personne n’échappe au tourisme de masse sur cette ile : tout est fait pour le touriste, entre les resorts et les restaurants qui scintillent la nuit et qui font penser à tous les coins touristiques d’Asie du Sud Est.
Ubud reste néanmoins à visiter, pour l’architecture de ses temples,l’atmosphère particulière qui y règne et qui permet un profond dépaysement.

Ubud

L’hebergement et les restaurants (warung)  à Ubud

La ville est pleine de resorts tous plus luxueux les uns que les autres, la plupart sont sur Agoda ou Booking, mais on en trouve évidemment plein d’autres une fois sur place.

Nous avons séjourné au Puri Asri 2 à 220 000 roupiah la chambre avec petit dejeuner. L’endroit est à l’image de l’ile: de petits bungalows entourés d’une végétation luxuriante. il y a 3 Puri Asri au total dans la ville, dont un avec piscine du coté de la monkey forest..C’est le moins cher que nous ayons trouvé en ce mois d’octobre. En étant client d’un de ces trois hotels, vous aurez un accès gratuit à la piscine du Puri Asri 3.

Ubud

En ce qui concerne les restaurants, il y a plein de petit boui-boui des qu’on sort des artères principales..nasi goreng à volonté!!!
A titre de comparaison, dans ces petites échoppes familiales on mange un plat pour 35 000 roupies en moyenne, tandis que dans les restaurants plus huppés, les plats sont en moyenne à 100 000 roupiah. A Ubud, on peut tout aussi bien manger local qu’une cuisine typiquement occidentale.

Comment se rendre à Ubud?

Tout dépend d’ou l’on vient, mais il n’y a souvent pas de correspondance directe vers Ubud, du moins par les transports locaux.En venant par le nord, Il faut se rendre à Batubulan d’abord, et reprendre un bus ou bémo pour Ubud.

Le Trajet de Pemuteran a Ubud : un trajet difficile

Le Trajet de Pemuteran a Ubud est très compliqué si l’on n’est pas préparé…Il faut savoir que Bali, l’endroit le plus touristique de l’Indonésie n’a pas pour autant une infrastructure très développée en matière de transport.
On pourra vous proposer de traverser l’ile depuis Pemuteran jusqu’à Ubud pour environ 500 000 roupies, avec des arrets fréquents aux différents spots de l’ile  ( rizières, cascades et lac) Autrement on peut payer deux fois moins cher en se débrouillant seul: il faut se rendre sur l’artère principale et héler un bémo dès que vous en voyez un, en direction de la ville de Lovina.

Un long trajet…

Permière etape, de Pemuteran au terminal de bus de Singaraja:Pour trouver un bémo qui vous emmène jusqu’au terminal de bus de Singaraja, il faut simplement se poster en bord de route et faire signe au chauffeur pour qu’il s’arrête, le tarif va jusqu’à 50 000 roupies par tête.

Deuxième etape, de Singaraja à Batubulan( tout au sud de Bali). Là normalement un bus public part du terminal,  directement à Batubulan..

Et enfin… de Batubulan a Ubud : Prendre ensuite un bémo, bus local, qui vous emmènera jusqu’à Ubud

Conclusion: payer le prix fort pour être tranquille !

Ce trajet estimé à plus de trois heures par google map nous a occupé toute une journée en réalité: entre l’attente des bus, les arnaques des chauffeurs de bémo qui ne nous déposent pas où l’on veut, un incendie qui bloque la circulation sur le chemin, on a finalement vite regretté de ne pas avoir pris l’option à 500 000 roupies pour un trajet plus direct !A vous de voir quelle option vous souhaitez prendre.

Aller de Bali aux îles Gili

 

Le Trajet en mini bus de Ubud, sur l’île de Bali en Indonésie, jusqu’ à Padang Bai (ferry pour Lombok) est assez simple et relativement rapide.Nous avons trouvé un trajet à 300 000 roupies pour une personne : certains en haute saisons payent jusqu’a plus d’un million par personne !!Vous avez donc la une fourchette des prix très variable : rien n’est fixé d’avance, et les prix évoluent constamment.

Le trajet comprend le pick up à la guest house, le chauffeur vient vous chercher avec deja plein de touristes dans le van, si vous n’etes pas le premier sur sa route..on paye directement le chauffeur,  on va jusqu’au ferry dans la ville de Padang Bai, et enfin, le tarif comprend également le trajet en Boat avec entre autre la Eka Jaya Fast Boat( en réalité, ce n’est pas vraiment un fast boat).

Vu ce qu’on peut lire sur certains blogs – des personnes ayant du repayer à l’arrivée au port car aucune logistique – vérifiez bien et insistez bien pour obtenir un ticket et payer le tout d’une traite..
Voici l’email de Gede, la personne qui gère sa compagnie de transport que l’on a suivi, pour le pick up et le ferry: gdsudarta@gmail.com  Il est très réactif et finalement on est satisfait de ses services, on vous le recommande donc..

Louer un scooter à Ubud

Un scooter se loue à environ 50 000 roupies la journée: en faisant 10 ou 15km, on peut facilement trouver les quelques cascades de l’ile  (voir la vidéo)…Nous avons fait un plein de scooter pour quelques 15 000 roupies. (1 euro)Lors de la location, il ne nous a été demandé aucun papier, pas de passeport à laisser, ni de permis à montrer.Tout marche donc à la confiance, et on n’a pas entendu ni lu d’histoires au sujet d’arnaques éventuelles avec les deux roues.

Le marché d’Ubud

Voici une petite vidéo réalisée avec notre GoPro avec laquelle on a traversé Ubud et visité son marché en Scooter.Le marché central d’Ubud regorge de milles objets et habits à la mode « backpackers », tout est négociable et les prix affichés sont plus élevés qu’ailleurs sur l’ile et la qualité n’est pas des meilleures.

Le marché n’est pas immense mais suffisamment grand pour faire ses emplettes et acheter plein de cadeaux souvenirs..

On y croise évidemment que des touristes.Si vous arrivez au marché en scooter, garez vous avant l’entrée car certains indonésiens s’improvisent garde de parking, ne vous disent rien mais vous réclament ensuite de l’argent quand vous voulez récupérer votre scoot.

Que faire à Ubud ?

La Monkey Forest

Ubud

Ce parc ou l’on peut observer des singes est une des attractions de la ville.La Monkey Forest, très facile d’accès, comporte deux entrées..Une principale qui passe par la Monkey Forest Road, et l’autre qui donne sur une petite rue deserte..ou l’on peut trouver une entrée secrète …gratuite

Les singes ici ne sont pas farouches du tout, et on peut en voir partout autour du parc, certains sortant même dans la rue pour se nourrir.

Les temples et sites historiques

Ubud regorge de temples tous plus beaux les uns que les autres.Parmi les plus connus, on peut citer le Goa Gajah la caverne de l’Elephant, qui cache des statues de dieux hindous, et non loin delaquelle on peut trouver une cascade, des rizières et des grottes naturelles.

Le Gunung Kawi, à 18km d’Ubud, le Pura Kehen, un temple du XIIIe siècle à 30 minutes du centre ville; le Palais Royal ou Puri Saren Agung, situé à l’intérieur d’Ubud et accessible gratuitement. Le Tirta Empul et ses sources d’eau chaude.Le Yeh Pulu, de magnifiques fresques sculptées à même à roche datant du XIVe siècle.

Tout autour d’Ubud, à la sortie du village, on peut trouver des rizières dont les clichés ont déjà fait le tour du monde.

Prendre un scooter et aller aux cascades 

Il  y a beaucoup choses à faire en dehors d’Ubud…cascades, rizières, temples…il y en a pour tous les gouts..et un scooter reste le meilleur moyen pour parcourir la région .
Un scooter se loue à environ 50 000 roupies la journée: en faisant 10 ou 15km, on peut facilement trouver les quelques cascades de l’ile  (voir la vidéo)…Nous avons fait un plein de scooter pour quelques 15 000 roupies, (1 euro).Pour le scooter, ils ne demandent pas systématiquement le passeport.

Prendre des cours de cuisine ou se faire un spa

Ubud est le lieu idéal pour se poser et apprendre la cuisine de l’île.On vous invite à consulter la page Wikivoyage qui recence la majorité des cours et des spas

Ubud

Walking in Ubud, comme si vous y étiez!

Voici une très longue vidéo d’une marche dans les ruelles d’Ubud à Bali en Indonésie. Une immersion au plus près de la vie Balinaise!!