Ubud, le centre culturel de Bali

Ubud, le centre culturel de Bali, une ville magnifique!

Située à l’est de la grande île de java en Indonésie, Bali est une exception en Indonésie mais aussi en Asie. Ubud, située sur les hauts plateaux tout au sud de Bali, est sans doute la plus belle ville de l’île.

Ce sont apparemment les artistes allemands du début du XXe siècle qui ont ouvert la ville d’Ubud au reste du monde et qui ont en fait la capitale culturelle de Bali. La ville est depuis réputée pour son artisanat, ses danses et ses musiques traditionnelles si caractéristiques. Chaque année de plus en plus de voyageurs sont attirés par son exotisme. Ses palmiers, ses rizières, son architecture si particulière, ses nombreux restaurants et ses hôtels de luxe, ses galeries d’art et ses centres de soins réputés ont propulsé la ville à un rang international.
Aucune carte ne vous sera nécessaire pour visiter cette ville à taille humaine: flâner dans ses rues suffit pour s’en prendre plein les yeux, notamment le long de la rue principale Jalan Raya Ubud, qui la traverse d’est en ouest.

Ubud

Ubud

Bali, une île habituée au tourisme

L’île de Bali est hindouiste à 95%, et la différence avec sa voisine Java se ressent immédiatement. Les locaux sont depuis des décennies habitués aux touristes, et les échanges ne sont peut-être pas aussi sincères qu’ailleurs dans le pays. Une fois que l’on quitte les rues principales, et qu’il n’y a plus de rapport d’argent, on retrouve alors les sourires qui font la réputation du pays.

Ubud

Impressions d’Ubud

Bali est une île touristique et personne n’échappe au tourisme de masse sur cette île. Tout est fait pour le touriste, entre les resorts, les restaurants et les bars qui scintillent la nuit, les boutiques et les agences. Le niveau de vie assez bas en a fait une étape incontournable pour de millions de voyageurs qui peuvent ainsi profiter d’un cadre hors norme à un faible coût.
Ubud, qui a su jouer de ce succès, est considérée par de nombreux voyageurs comme une des plus belles villes d’Asie du Sud Est. A l’instar des villes comme Chiang Mai en Thaïlande ou Siem Reap au Cambodge, Ubud est une ville ultra touristique. On y croise vraiment tout type de touristes et en grand nombre : du routard en sac-à-dos au senior à valise, en passant par le bobo voyageur 2.0 en marcel, tong et lunettes de soleil en plastiques voyageant avec son drone, son Imac et son Iphone.
Ubud reste néanmoins à visiter,  l’atmosphère particulière qui y règne offre un profond dépaysement.

Ubud nature

Ubud street

Que faire à Ubud ?

Les merveilles naturelles

Dans la ville même d’Ubud et à proximité presqu’immédiate, il y a énormément de choses à voir et à faire. Toute la région est reputée pour ses merveilles naturelles, cascades, rivières, canyon, et bien sûr ses rizières.

  • Au nord d’Ubud,  on peut trouver les fameuses rizières en terrasse de Tegallalang dont les clichés ont déjà fait le tour du monde.
  • La Tegenungan waterfall.
  • La Goa Rang Reng Waterfall.
  • La promenade Campuhan Ridge Walk.
  • La Tibumana Waterfall.
  • La Blangsinga Waterfall.
  • Le Hidden Canyon Beji Guwang.

On peut facilement trouver des photos de ces lieux sur internet.

tegenungan

Ubud street

Visiter les ruelles d’Ubud

Dans chaque ruelle vous verrez de somptueuses demeures, souvent transformés en hôtels, des galeries d’art, des boutiques. Les deux autres rues connues, la Jalan Monkey Forest et la Jalan Hanoman regorgent de boutiques en tout genre. Ce qu’il y a de bien à Ubud, c’est que le dédale de petits passages menant aux habitations débouchent souvent sur des coins de nature insoupçonnés.

Ubud street

Ubud street

Ubud street

Ubud street

La Monkey Forest ou la Sangeh Monkey Forest

Non loin d’Ubud, il y a la Sangeh Monkey Forest, qui comme son nom l’indique abrite des singes. A l’intérieur de la ville, la plupart des touristes vont à l’Ubud Monkey Forest. Ce parc où l’on peut observer des singes est une des attractions de la ville. La Monkey Forest, très facile d’accès, comporte deux entrées. Une principale qui passe par la Monkey Forest Road, et l’autre qui donne sur une petite rue déserte..où l’on peut trouver une entrée secrète …gratuite.

Les singes ici ne sont pas farouches du tout, et on peut en voir partout autour du parc, certains sortant même dans la rue pour se nourrir.

 Horaires : le parc est ouvert de 08h30 à 18h00.
 Tarif : 80 000 roupies.

Ubud

Ubud

Les temples et sites historiques d’Ubud

Ubud regorge de temples tous plus beaux les uns que les autres. Parmi les plus connus, on peut citer :

  • le Goa Gajah qui cache des statues de dieux hindous, et non loin de laquelle on peut trouver une cascade, des rizières et des grottes naturelles.
  • le Gunung Kawi, à 18km d’Ubud.
  • le Pura Kehen, un temple du XIIIe siècle situé à 30 minutes du centre ville.
  • le Palais Royal ou Puri Saren Agungsitué à l’intérieur d’Ubud et accessible gratuitement.
  • Le Tirta Empul et ses sources d’eau chaude.
  • Le Yeh Pulu, de magnifiques fresques sculptées à même à roche datant du XIVe siècle.
  • Le sanctuaire Pura Dalem Agung Padangtegal.
  • Le temple Batuan.
  • Le Saraswati.

Sans forcément viser un monument en particulier, vous le verrez par vous-même, certaines rues ne sont qu’une enfilade de petits temples. Une simple balade se transforme alors rapidement en visite culturelle. Les hommages à Ganesh et autres divinité hindou sont partout !

Ubud

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Ubud temple

Louer un scooter à Ubud

Un scooter se loue à environ 50 000 roupies la journée. En faisant 10 ou 15km, on peut facilement trouver les quelques cascades de l’île  (voir la vidéo).
Nous avons fait un plein de scooter pour quelques 15 000 roupies. Lors de la location, il ne nous a été demandé aucun papier, pas de passeport à laisser, ni de permis à montrer. Tout marche donc à la confiance, et on n’a pas lu ni entendu d’histoires au sujet d’arnaques éventuelles avec les deux roues.

Le marché Ubud Traditional Art Market et les galeries d’art

Le marché central d’Ubud, le Ubud Traditional Art Market, sur la Jl Raya Ubud, regorge de milles objets et habits à la mode « backpackers« . Tout est négociable, mais les prix affichés sont plus élevés qu’ailleurs sur l’île et la qualité n’est pas exceptionnelle. Le marché est assez petit mais suffisamment grand pour faire ses emplettes et acheter plein de souvenirs..

On n’y croise évidemment que des touristes. Si vous arrivez au marché en scooter, garez vous avant l’entrée car certains indonésiens s’improvisent gardes de parking, ne vous disent rien mais vous réclament ensuite de l’argent quand vous voulez récupérer votre scooter.

Dans la ville et les rues commerçantes, on peut également voir plein de petites galeries d’art, un ou deux magasins de guitares qu’on ne voit nulle part ailleurs.

Ubud

Ubud market

Prendre des cours de cuisine ou se faire un spa

Ubud est le lieu idéal pour se poser et apprendre la cuisine locale. L’île est aussi mondialement réputée pour ses spas de luxe à prix abordables. On vous invite à consulter la page Wikivoyage qui recense la majorité des cours et des spas.

Ubud

Ubud spa

Ubud

Ubud spa

Les transport depuis /vers Ubud

Comment se rendre à Ubud?

Tout dépend d’ou l’on vient, mais il n’y a souvent pas de correspondance directe vers Ubud, du moins par les transports locaux. En venant par le nord, Il faut se rendre à Denpasar ou Batubulan d’abord, et reprendre un bus ou un bémo pour Ubud.

Le Trajet de Pemuteran a Ubud : un trajet difficile

Le Trajet de Pemuteran a Ubud est très compliqué si l’on n’est pas préparé. Il faut savoir que Bali, l’endroit le plus touristique de l’Indonésie n’a pas pour autant une infrastructure très développée en matière de transport.
Depuis Pemuteran par exemple, on pourra vous proposer de traverser l’île jusqu’à Ubud pour environ 500 000 roupies. Le tarif comprend des arrêts fréquents aux différents spots de l’île ( rizières, cascades et lacs).
Autrement on peut payer plus de deux fois moins cher en se débrouillant seul : voici les épates.

  • Première étape : de Pemuteran au terminal de bus de Singaraja. Pour trouver un bémo qui vous emmène jusqu’au terminal de bus de Singaraja, il faut simplement se poster en bord de route et faire signe au chauffeur pour qu’il s’arrête, le tarif va jusqu’à de 30 000 à 50 000 roupies par tête.
  • Deuxième étape : de Singaraja à Denpasar en bus pour 15 000 roupies. Là normalement un bus public part du terminal directement vers Batubulan.
  • Troisième étape : De Denpasar à Batubulan ( tout au sud de Bali) pour 15 000 roupies.
  • Dernière étape : de Batubulan a Ubud. Il faut prendre ensuite un bémo ou un bus local, qui vous emmènera jusqu’à Ubud quelques kilomètres plus loin.

 

Conclusion: payer le prix fort pour être tranquille !

Ce trajet estimé à plus de trois heures par google map nous a occupé presque la journée entière ! Entre l’attente des bus, les arnaques des chauffeurs de bémo qui ne nous déposent pas où l’on veut, un incendie qui bloque la circulation sur le chemin, on a finalement vite regretté de ne pas avoir pris l’option à 500 000 roupies pour un trajet plus direct ! A vous de voir quelle option vous souhaitez prendre. Sachez simplement que le prix des transports se fait à la tête du client.

Aller de Bali aux îles Gili

Le Trajet en mini bus de Ubud, sur l’île de Bali en Indonésie, jusqu’ à Padang Bai (ferry pour Lombok) est assez simple et relativement rapide.
Nous avons trouvé un trajet à 300 000 roupies pour une personne. Certains en haute saisons payent apparemment jusqu’à plus d’un million par personne !! Vous avez donc là une fourchette des prix très variable : rien n’est fixé d’avance, et les prix évoluent constamment. Vous pourrez vous adresser à une agence ou passer par votre guest house. Des rabatteurs pourront aussi pour solliciter dans les restaurants ou dans la rue.

Le chauffeur vient généralement vous chercher au pied de votre guest house. Le bémo va ensuite jusqu’au ferry dans la ville de Padang Bai. Le tarif comprend également le trajet en Fast Boat jusqu’aux îles Gili, avec entre autre la Eka Jaya Fast Boat.

Attention aux arnaques !

Certains voyageurs se sont plaint d’arnaques au niveau des transports. Vérifiez bien et insistez pour obtenir un ticket unique pour l’ensemble des trajets, bus et bateau compris. Payez le tout d’une traite et n’hésitez pas à hausser le ton si le personnel des ferry vous demandent de repayer le trajet.
Voici l’email de Gede, une personne de confiance qui pourra vous organiser le transfert en minibus et fast boat : gdsudarta@gmail.com.
Il a été très réactif avec nous et on n’a pas eu de problèmes, on peut donc vous le recommander.

L’hébergement et les restaurants (warung)  à Ubud

Les hôtels à Ubud

La ville est pleine de resorts tous plus luxueux les uns que les autres. La plupart sont sur Agoda ou Booking, mais on en trouve évidemment beaucoup d’autres une fois sur place.

Nous avons séjourné au Puri Asri 2 à 220 000 roupiah la chambre avec petit déjeuner. L’endroit est à l’image de l’île: de petits bungalows entourés d’une végétation luxuriante. Il y a 3 Puri Asri au total dans la ville, dont un avec piscine du coté de la Monkey Forest. C’est le moins cher que nous ayons trouvé au mois d’octobre. En étant client d’un de ces trois hôtels, vous aurez un accès gratuit à la piscine du Puri Asri 3.

Ubud

Ubud

Ubud temple

Ubud

Les restaurants à Ubud

En ce qui concerne les restaurants, il y a plein de petit boui-boui dès qu’on sort des artères principales. Nasi goreng à volonté!!!
A titre de comparaison, dans des petites échoppes familiales on mange un plat pour 35 000 roupies en moyenne, tandis que dans les restaurants plus huppés, les plats sont en moyenne à 100 000 roupies. A Ubud, on peut tout aussi bien manger local qu’une cuisine typiquement occidentale.

Ubud restaurant

restaurants d'ubud

restaurants d'ubud

Walking in Ubud, comme si vous y étiez!

Voici une très longue vidéo d’une marche dans les ruelles d’Ubud à Bali en Indonésie. Une immersion au plus près de la vie Balinaise!!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top