Trogir, l’autre perle de l’Adriatique

Trogir, une autre perle de l’Adriatique

Trogir est l’une des nombreuses villes incontournables de Croatie. Située en Dalmatie, plus précisément dans le comitat de Split-Dalmatie, elle s’étale entre le continent et l’île de Čiovo. La cité historique quand à elle occupe une minuscule île d’1km² qui fait la liaison entre ces deux parties de la ville. Trogir est relativement petite, et compte un peu plus de 10 000 habitants seulement. Mais le flot ininterrompu de touristes, surtout dans la partie historique, en fait un lieu très vivant. A l’instar de nombreuses villes du pays, celle-ci s’est développée autour de sa cité médiévale, aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

La vieille ville est entièrement piétonne. Si vous venez en voiture, sachez qu’ on peut en faire le tour et se garer dans les quelques parkings payants qui entourent la cité, pour 40 kn de l’heure ! Autrement, il y a beaucoup de parking sur le continent, juste avant de descendre sur l’île.

La cité médiévale la mieux conservée d’Europe centrale

A en croire les guides, cet ensemble urbain de style romano-gothique est le mieux conservé de toute l’Europe centrale ! Avec ses habitations, ses minuscules petites ruelles, ses nombreuses arches, les passages et les cours intérieures fleuries, le sol pavé et brillant, le cœur historique de Trogir est vraiment magnifique ! On a du mal à imaginer que cette ville traîne derrière elle 2500 ans d’histoire, tant elle est bien conservée !

Si vous venez en Croatie ne ratez surtout pas Trogir ! On peut même en faire un point de chute idéal pour visiter Split, Primosten, Sibenik et le parc national de Krka.

Trogir

Que voir à Trogir ?

Trogir est toute petite et se visite en une après midi à peine. La balade permet de voir plusieurs monuments qui la placent facilement dans le top 3 des plus belles villes croates.

Les ruelles anciennes

Le village de Trogir est un véritable musée à ciel ouvert. Chaque ruelle est un voyage dans le temps. D’un bout à l’autre, l’île s’étend sur un peu plus de 500 mètres et la plupart des rues sont assez étroites, parfois entrecoupées de passages encore plus resserrés, donnant l’impression d’un vrai labyrinthe ! Beaucoup de bâtiments sont de style Renaissance, gothique, baroque ou encore roman. On reconnait d’ailleurs l’influence vénitienne dans toute la cité. Les ruelles les plus touristiques se trouvent à l’est de l’île et plus on va vers l’ouest, moins il y a de monde.

Les cours intérieures

Au milieu de ces ruelles serrées, vous tomberez sur des petites cours ou des terrasses fleuries . Elles rajoutent vraiment du charme à ce village de pierre et sont autant d’ouvertures qui aèrent la cité.

Les Portes de la ville

On peut entrer dans la cité soit du côté nord par la porte de la Terre-Fermekopnena vrata ), soit du côté sud par la Porte MarineMala loža ). Datant du XVIIe siècle cette dernière est un beau vestige de l’ancienne muraille. Juste à côté on trouve une ancienne loggia pour les pêcheurs avec quelques maisonnettes en pierre. La porte nord quand à elle vous plonge directement dans les plus beaux décors de la cité, avec des ruelles pavées qui serpentent, des passages sous des arches, des escaliers en vieilles pierres qui mènent aux habitations.

Trogir

Les murs de la ville

Les murs entourant la ville et datant du XVe siècle sont également à voir. Au niveau des deux portes citées,  on peut voir de beaux vestiges de l’ancienne muraille, et par endroits quelques inscriptions anciennes.

La place Ivana Pavla II ou Jean Paul II

C’est la principale place de la cité de Trogir. Elle se trouve au nord-est de la ville, à deux pas de la porte de la Terre-Ferme. C’est là qu’on trouve les principaux bâtiments : la loggia, la Skola et le grand et le petit palais Cipiko datant du XVe siècle, la tour de l’Horloge ou encore la Cathédrale St Laurent. La place est petite mais elle n’en reste pas moins très jolie !

Trogir

La Tour de l’Horloge et le tribunal

La Tour de l’Horloge fait face à la cathédrale. Elle surplombe sur son flanc l’ancien tribunal depuis lequel on a une vue un peu surélevée sur la place. Son plafond est composé de carrés peints d’époque et sur le mur latéral on peut admirer la table des juges, un grand tableau sculpté.

Trogir

La cathédrale st Laurent

La cathédrale principale de la ville dont la construction s’est étalée du XIIIe au XVIIe siècle est le plus haut monument de Trogir. Sa grande tour ou campanile atteint 47 mètres de hauteur et offre la plus belle vue sur l’île. Elle affiche des styles architecturaux divers qui correspondent à des époques différentes : le gothique, le vénitien, le Renaissance, et le baroque. A l’intérieur de la cathédrale il y a la chapelle St Jean dont le plafond est une prouesse architecturale réalisée par l’artiste Nikola Firentinac ou Nicolas le Florentin. Ce dernier a d’ailleurs travaillé à la construction de la cathédrale de Sibenik.

 Horaires : tous les jours de 9:00 à 12:00 et de  16:00 à 19:00.
 Tarif : le ticket coûte 5 kn.

Le portail de Radovan

Au pied de la cathédrale, le portail du Maître croate Radovan serait l’une des œuvres les plus représentatives du style romano-gothique en Croatie. Il a été réalisé en 1240 et restauré depuis. L’entrée avec ses colonnes et le tympan est une véritable oeuvre d’art. On peut bien rester 10 minutes devant à contempler chaque détail, les personnages représentés, notamment des turcs et des juifs, des animaux fantastiques ou encore des personnages bibliques comme Adam et Eve.

Trogir – Croatia-92

L’Hôtel de Ville

Sur l’un des côtés de la place Jean Paul II se trouve l’Hôtel de Ville, que vous pourrez visiter à certaines heures.

L’intérieur de l’hôtel de ville

Nous avons donc poussé la porte de l’hôtel de ville pour découvrir une superbe cour intérieure. Il y a un puits, des inscriptions vieilles de plusieurs siècles, bref c’est un bel endroit pour se recueillir, d’autant plus qu’il n’y a personne ! Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à y pénétrer.

La Tour de St Marc

La tour de St Marc ou Kula Sv.Marka est située au nord-ouest de l’île, sur le côté du petit canal de Trogir. On y accède facilement on longeant le parking sur le flanc nord de la cité. La tour a été bâtie au XVe siècle pour se défendre des incursions turques.

Le Château de Kamerlengo

Le Château ou forteresse Kamerlengo se situe à l’extrémité ouest de l’île. Un peu isolé du reste de la ville, cet ouvrage défensif construit par la République de Venise date du XIVe et fait face à la mer. On peut monter sur ses tours pour jouir d’une belle vue sur Trogir.

 Horaires : tous les jours de 9:00 à 20:00.
 Tarif : le ticket coûte 10 kn

Riva : la balade autour de l’île

Pour terminer votre balade, vous pourrez faire le tour complet de l’île en passant par la riva. Vous verrez en chemin l’église St Dominique, la très belle école primaire qui ressemble un peu à l’hôtel de ville, et des terrasses de cafés qui font face aux nombreux bateaux amarrés.

L’île de Čiovo

Si vous avez du temps, rendez vous sur l’île de Čiovo pour voir la cité historique et ses murs depuis l’extérieur.  Cette partie de Trogir est beaucoup moins touristique et elle est loin d’avoir le cachet de la cité. Mais on peut quand même y trouver de jolies ruelles et des petites places charmantes  !

Trogir

Un petit itinéraire dans la cité

Voici un petit map pour une balade au cœur de Trogir.

Comment aller à Trogir ?

En voiture

Trogir est très simple d’accès : depuis Zadar, il suffit de suivre l’autoroute principale E65. Allez vers Split, et bifurquez au niveau de Sibenik sur la route 33, puis suivez la route 8 en passant par exemple par Primosten. Vous y serez en 1h30 environ.

Depuis Split il suffit de repartir à l’ouest vers Zagreb ou Trogir en suivant la route 8 sur la côte. Le trajet dure 30 minutes à peine.

En transport

Pour des trajets en bus, on vous invite à consulter le site officiel des bus en Croatie.

Dormir à Trogir

Dormir dans la cité ou en dehors

A l’instar des autres cités historiques de Croatie, on peut dormir à l’intérieur de la vieille ville. Il y a énormément d’hôtel ou d’apartmani dans toute l’île. Nous avons bénéficié d’une réduction au Palace Derossi à l’entrée de la vieille ville. Il est super bien situé et plutôt joli avec une belle cour intérieure, à l’abri des regards extérieurs. Le seul hic en dormant au bord de la vieille ville, c’est le bruit. Tout le tour de l’île est constitué de bars qui ne ferment que très tard dans la nuit. Vous pourrez sinon opter pour un apartmani à l’intérieur de la vieille ville, ou alors plus à l’écart, dans la localité voisine de Seget Donji par exemple.

Pensez à réserver

Comme on le signale dans d’autres articles sur la Croatie, il vaut mieux réserver à l’avance dans ce pays, car à part les hôtels, les apartmani n’ont jamais de noms inscrits sur leur plaque et les proprio vivent souvent dans d’autres bâtiments. Pour éviter de grosses pertes de temps à chercher soit l’adresse, soit le propriétaire, on pense qu’il est préférable de réserver.

Trogir – Croatia-14

Visite guidée de Trogir, Croatie

Laissez-vous guider à travers les petites ruelles de Trogir en Croatie, l’un des plus beau village du pays. Cette vidéo d’immersion vous donne l’impression d’y être et vous permet ainsi de voir à quoi ressemble ce trésor d’une rare beauté!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top