Šibenik en Croatie

Šibenik une cité médiévale au pied du parc national de Krka

Šibenik, cité médiévale fondée au Xe siècle à l’embouchure de la rivière Krka, est la plus grande ville qu’on trouve juste à côté du parc national de Krka en Croatie. La ville s’est développée et compte aujourd’hui plus de 30 000 habitants, répartis entre la vieille ville et la nouvelle Sibenik, dans plus de 30 localités.

La vieille ville de Šibenik

La vieille ville de Šibenik est une des plus belles qu’on ai vu en Croatie : les vieilles bâtisses de pierre blanche ou grises et décorées de volets verts, les nombreux escaliers et les places fleuries donnent un charme indéniable à la cité. La ville nouvelle n’a pas trop de charme, un peu comme la ville nouvelle de Split par exemple, mais on y trouve tout ce qu’il faut si l’on veut séjourner là quelques jours.

Sibenik

Que faire et que voir à Šibenik?

Les ruelles de Sibenik, un vrai labyrinthe

La partie historique de la ville est vraiment l’une des plus charmantes de toutes les villes que l’on a visité en Croatie. Les murs des maisons sont plutôt grisâtre, mais cela n’enlève rien au charme de la cité, bien au contraire. Comme le village est tout en montée, avec un vrai dédale de ruelles étroites et escarpées qui partent un peu dans tous les sens, on a vraiment l’impression d’un petit labyrinthe. Plusieurs passages offrent de belles perspectives sur les rues, et on peut facilement trouver des coins isolés pour prendre ses photos !

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

La cathédrale St Jacques

Une fois qu’on se gare au pied de la vieille ville, il suffit de suivre les ruelles anciennes qui montent toutes vers la cathédrale St Jacques ou St James’ cathedral, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. L’entrée au monument coûte environ 15 kunas. Les escaliers en pierre qui y mènent permettent de découvrir de nombreuses ruelles et quelques cours vraiment charmantes. Cette église toute blanche, faites de pierres de chaux et de marbre, a été édifiée par plusieurs maîtres d’œuvres dès 1431, et l’architecte local Georges le Dalmate (ou Juraj Dalmatina) supervisa les travaux entre 1441 et 1473. Elle trône sur un parvis qui offre une vue sur la mer avec à côté le Palais des ducs et le musée d’histoire.

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

La statue de George le Dalmate

Sur le parvis de la cathédrale, on découvre d’ailleurs la statue de l’architecte et sculpteur George le Dalmate (1410-1475).

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

La Grande Place de Sibenik

Juste avant d’arriver sur le parvis de l’église, on traverse la grande place historique de Sibenik. On peut y arriver par le bas, ou depuis les escaliers en hauteur. En descendant ou en remontant par là, on a une superbe vue sur toute la place et les toits de l’église. Cette place centrale révèle toute la beauté de la cité historique. On peut se poser sur les bancs sculptés de l’église pour admirer les différents monuments de la place.

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Les frises de George le Dalmate

A l’extrémité de la grande place, on peut admirer à l’arrière de l’église une belle frise de l’architecte le Dalmate, avec des dizaines de têtes sculptées représentant des personnages de l’époque.

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Sibenik

Le musée ecclésiastique de St. Barbara

Dans le prolongement de la grande place, une ruelle sombre mène à une deuxième petite place où l’on peut voir une autre jolie bâtisse, avec une horloge dont le cadran affiche, comme à Split notamment, les  24 heures en chiffres romains.

Sibenik

Les forteresses de Šibenik

En arrivant sur Šibenik on apprend qu’il y a trois miradors sur la ville : la St Michael Fortress ou forteresse Saint-Michel (ou Tvrđava Sv. Mihovila) à l’intérieur de la vieille ville. Celle-ci date de 1066. Etant située sur le point culminant de la vieille ville, elle offre un point de vue spectaculaire sur toute la baie et la ville en contrebas. L’entrée à la forteresse coûte 50 kunas.

Sur la montagne qui surplombe la cité au nord, on trouve deux autres forteresses qui permettent d’avoir une vue d’ensemble sur tout Sibenik : la Barone Fortress qui date de 1646 (ou Tvrdava Barone ou Šubićevac Fortress) et la st. John’s Fortress ou  forteresse Saint-Jean ( ou Tvrđava Sv. Ivana ).
Ces deux dernières ruines sont accessibles gratuitement et sont reliées par un sentier dans la montagne.

Il existe enfin une quatrième forteresse, la St. Nicholas Fortress, mais qui elle se situe en pleine mer, sur l’ île Ljuljevacat dans le détroit en face de la vieille ville.

Les plages de Sibenik

On trouve de nombreuses plages proches de Sibenik dont les plages de Solaris, Žaborić, Grebaštica, Brodarica, Jadrija et Srima.

Comment se rendre à Šibenik ?

Šibenik se trouve sur l’autoroute principale A1, reliant Zagreb à Split.On prend la sortie de Šibenik et on arrive par la ville nouvelle.On trouve des places de parking à 5 kunas de l’heure.Il y a sûrement des places gratuites du côté des quartiers résidentiels, comme partout en Croatie.

Šibenik se trouve à une dizaine de kilomètres à peine du parc national de Krka et se visite en quelques heures, on peut donc facilement terminer sa journée à Šibenik après s’être baigné à Krka ou à l’inverse commencer par la vieille ville et terminer par une petite baignade dans le parc national.

Une marche dans Sibenik

Voici une vidéo d’une petite balade au coeur de Sibenik, avec la GoPro

Sibenik-Croatia-35

Top