Dubrovnik, la perle de l’Adriatique

Dubrovnik, une des plus belles villes d’Europe

Dubrovnik, aussi appelée Raguse, est située à l’extrémité Sud-Est de la Croatie. Elle est la principale ville de ce qu’on appelle le Comitat de Dubrovnik-Neretva, à la frontière avec la Bosnie et le Monténégro. La ville et toute sa région sont d’ailleurs séparées du reste du pays par cette frontière bosniaque. Chargée d’histoire, Dubrovnik est liée à la guerre depuis sa création au VIIe siècle et elle a été détruite presque aux trois-quart par la guerre d’indépendance du début des années 90. Entièrement rebâtie, elle conserve toutefois son statut de ville musée faisant partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

Une ville qui détrône Venise !

Plus encore que Trogir, c’est la ville à ne pas rater en Croatie. Sa beauté légendaire n’est pas un mythe. Pour nous en tout cas, elle fait partie des plus belles villes d’Europe, détrônant même Venise, sa grande rivale historique. Nous allons donc ici passer en revue les choses à voir et à faire à Dubrovnik.

Que voir à Dubrovnik ?

La porte Pile

Principale porte de la vieille cité, située sur sa face Est, cette porte médiévale permet d’entrer dans la ville de la plus belle des manières. Il y a quatre portes au total et elles sont toutes très imposantes : la Pile Gate, la Ploce Gate, la Peskarija Gate et la Ponta Gate.

Dubrovnik

La fontaine d’Onofrio

Après les quelques marches de la Porte Pile, on tombe tout de suite sur cette fontaine pour le moins originale. Dans la ville on trouve la grande mais aussi la petite fontaine d’Onofrio. Vous pourrez la voir depuis les hauteurs des remparts.

onofrio Dubrovnik

La « Placa street » ou Stradun

En entrant par la porte Pile, on tombe sur la stradun, la rue principale de la ville forteresse. C’est aussi la rue commerçante de la ville. On y trouve des magasins divers, une banque etc. La rue fait environ 300 mètres de long et se termine sur la magnifique Place de la Loge, principale place de Dubrovnik.

stradun Dubrovnik

dubrovnik

La St Saviour Church

Au début du stradun, et à côté de l’entrée pour les remparts, on peut voir à gauche la petite église St-Sauveur. De style Renaissance, elle fut bâtie au XVIIe siècle et a conservé son aspect originel.

St Saviour Dubrovnik

Le couvent franciscain

En empruntant la porte Pile et la rue Stradun, vous longerez tout de suite un imposant couvent franciscain du XIV siècle. Celui-ci abrite encore une des plus vieilles pharmacies du monde. C’est le couvent franciscain de Dubrovnik.

Dubrovnik

La Place Luža ou place de la Loge

Dans cette large place, vous verrez la Tour de l’horloge, l’église Saint-Blaise, la Colonne d’Orlando, le Palais du Recteur et le Palais Sponza. La place servait autrefois pour le marché de la ville, et aujourd’hui on y célèbre le festival d’été. C’est en tout cas une place très vivante, et à peu près tous les touristes passent par là. Il y a donc du monde !

Dubrovnik

La Tour de l’horloge

Cette « bell tower » du XVe siècle,  d’une hauteur de 31 mètres, domine toute la cité. Elle est décorée d’une horloge et d’un panneau numérique indiquant l’heure à la fois en chiffre romain et en numérotation indienne (..puis arabe, puis occidentale).

La colonne d’Orlando (Roland)

Une petite colonne se dresse en plein milieu de la place. Elle servait autrefois d’estrade aux déclarations publiques : c’est la colonne de Roland ou d’Orlando. A son pied on peut y admirer la statue d’un héros local historique, emblème de la victoire de la ville sur les invasions turques ou arabes.

Dubrovnik

Le Palais du Recteur

Situé à droite de la grande place, le Palais du Recteur est un imposant monument de style gothique-renaissance. Les nombreuses destructions et reconstructions du bâtiment depuis le XIIIe siècle expliquent ce mélange de styles. Aujourd’hui, le lieu est le département d’histoire du musée de Dubrovnik.

Dubrovnik

L’église St Blaise

Sur la place de la Loge, on voit tout de suite la magnifique église St Blaise, de style gothique. Toute blanche, elle s’illumine en soirée avec ses magnifiques vitraux colorés. Elle a été bâtie au XVIIIe siècle par un architecte vénitien.

Le Sponza Palace

Sur la gauche de la cathédrale on découvre une magnifique bâtisse datant du XVIe siècle. C’est apparemment là que sont conservées de nos jours les archives de la ville.

Dubrovnik

L’ église St Ignatus

Encore une magnifique église de style baroque sur la place élevée Sant’Ignazio, au sud de la vieille ville. Cette église date du XVIIe siècle.

Dubrovnik

La cathédrale de Dubrovnik

La Cathédrale de l’Assomption de la vierge est une imposante église qui se dresse sur la place Marin Drzic, à quelques dizaines de mètre du Palais du Recteur. Son histoire remonte au XIIe siècle, mais elle a été maintes fois rebâtie suite aux tremblements de terre qui ont ébranlé la ville. Son architecture a changé de style, passant du roman au baroque.

Le couvent des Dominicains

Bâti au XIVe siècle, ce couvent dont la tour se voit depuis les remparts de la ville abrite lui aussi un musée.

Dubrovnik

La Forteresse de Dubrovnik : le Fort Lovrijenac

En dehors de la vieille ville, non loin de la Porte Pile on peut aussi monter dans la forteresse Lovrijenac.

 Tarif: le prix est également de plus de 100 kn par personne.

dubrovnik

Le vieux port

Le vieux port révèle une autre facette de la cité. Il y a ici de nombreux restaurants donnant directement sur l’eau et les remparts. Vous pouvez les longer et contourner le fort pour trouver des coins baignades !

Que faire à Dubrovnik ?

Le mascaron

Sur le mur extérieur du monastère des Franciscains dans la rue Stradun, vous verrez dépasser un mascaron, une forme de visage sculpté dans la pierre sur lequel les gens s’amusent à tenir debout. Essayez, sans aide c’est quasiment impossible d’y tenir en équilibre!

Faire du sport dans les remparts de la vieille ville!

Si vous montez à l’extrémité nord-ouest de la vieille ville, tout en haut des escaliers se trouve un grand terrain de basket. Vu le cadre, c’est sans doute l’un des mieux placés au monde, avec vue sur les remparts et la mer !

Dubrovnik

Prendre le téléphérique de Dubrovnik

Nous ne l’avons pas testé mais on les voit toute la journée faire des allers-retours depuis la vieille ville. Beaucoup d’agences dans la cité propose le trajet en téléphérique jusqu’au mont srd et son restaurant surplombant la ville.

 Tarif : l’aller simple est à 80 kn, l’aller-retour à 130 kn.

Dubrovnik

Se baigner devant les remparts

En ressortant par la Porte Pile, et en direction du fort Lovrijenac on tombe rapidement sur une petite crique, renfermée entre le fort Lovrijenac et la tour Bocar. Une deuxième crique se trouve de l’autre côté du fort Lovrijenac. L’eau ici est incroyablement belle, d’un bleu turquoise incroyable!  Il y a là une petite grotte dans laquelle on peut nager !

Faire le tour des Remparts de Dubrovnik

La muraille de Dubrovnik permet de faire le tour entier de la ville en une heure environ. Il y a là des points de vue incroyables à la fois sur la ville mais aussi sur la mer et les montagnes qui l’encadrent. Malgré son prix élevé, cette balade nous semble vraiment incontournable.

 Tarif: l’entrée aux remparts coûte 150 kn par personne.

Les images de la forteresse

Voici une longue sélection d’images sur les murailles, ainsi que les points de vue depuis les hauteurs.

Se balader dans les rues de la vieille cité

La cité de Dubrovnik est une succession de ruelles reliées entre elles par de nombreux escaliers abrupts. On peut s’amuser à monter descendre toutes ses ruelles pour découvrir les habitations resserrées de la ville.  Vous l’aurez compris, cette cité historique tout en hauteur n’est pas forcément adaptée aux seniors et aux handicapés, malheureusement. Nous n’avons pas vu de rampes ou d’ascenseurs. Voici une longue sélection d’images de ces interminables escaliers !

Cherchez les jolies cours et les places

Le sud de la vieille ville, plus plat, abrite les principaux monuments de la ville, et on y découvre de jolies places et des maisons un peu plus grandes. A mesure qu’on approche des remparts, les maisons prennent de la hauteur.

Un itinéraire dans la cité de Dubrovnik

Voici une petite carte avec un itinéraire comprenant quelques uns de points cités plus haut

Comment venir à Dubrovnik : la frontière Bosniaque

En voiture

Pour vous rendre à Dubrovnik, si vous venez de Zagreb, zadar ou Split, il faut nécessairement passer par la frontière Bosniaque. Prenez la route E65, ou la route 8 si vous passez par la côte.

Le passage de la frontière en pratique

Vous passerez donc par un poste frontière ou vous devrez présenter vos passeports. Vous restez dans la voiture, et au bout de deux minutes vous passerez en Bosnie ! La traversée de la Bosnie dure 15 minutes à peine. Au bout de 7 kilomètres, vous passerez par un deuxième poste frontière, pour repasser en territoire Croate. Il n’y a évidemment rien à payer.
En fonction de la période, on imagine que ça peut prendre plus de temps, étant donné qu’il n’y a qu’une seule route et qu’elle n’est pas à double voie.
Pour notre part, au mois de mai, on a attendu au plus 5 -7 minutes à chaque poste frontière.
Sur la côte Bosniaque il n’y a que des gros hôtels et une route, c’est tout. On a bien sûr la possibilité de prendre la route qui mène à Sarajevo à partir de là.

Après la frontière, vers Dubrovnik

A Partir de la frontière, il faut rouler encore 1 bonne heure sur la même route pour atteindre Dubrovnik. Vous passerez en chemin par de très jolis villages en pierre. Peu avant la ville, une pancarte sur la droite indique la descente pour rejoindre Durbovnik. Pour info, si vous continuez tout droit, vous tomberez sur deux ou trois points de vue magnifiques sur la ville. Il y a à chaque arrêt un petit parking pour vous garer. Vous pourrez ensuite faire demi tour et descendre vers la cité fortifiée. Voici des clichés d’un village croisé en route et des points de vue de la cité depuis la route.

Les parkings à Dubrovnik

Se garer à Dubrovnik est un vrai problème. On veut évidemment se rapprocher le plus possible de la vieille ville. Voici la carte officielle des zones de parking. Le vieux Dubrovnik c’est le petit bout de terre indiqué par la mention « old town » en bas à droite.

Dubrovnik parking

Comme on le voit,  on peut se retrouver très loin de la ville fortifiée. Voici ci-dessous les prix pratiqués.

Du 1er mai au 31 octobre

Pour la zone rouge, le parking est de 40kn de l’heure ou 800 la journée.
Pour la zone violette, 10kn.
Dans la zone verte, le parking est de 40 kn ou à 600 la journée.
Pour la jaune 10kn ou 130 par jour.

Du 1er novembre au 30 avril

Dans la zone rouge, le parking est de 20kn de l’heure ou de 400 la journée.
Pour la zone violette, 5kn.
Dans la zone verte, le parking est de 10 kn ou de 120 kn la journée.
Pour la jaune, 5kn ou 65 kn par jour.

Les contraventions

Nous avons trouvé un emplacement de parking à 100 mètres à peine de l’enceinte. Nous pensions que c’était gratuit, et en fait on a dû payer 800 kunas de prunes à la sortie!! Si jamais ça vous arrive, vous pouvez payez la contravention dans une banque ou un kiosque, appelé ‘Tisak’. Pensez à joindre le justificatif de votre paiement au loueur de voiture, sinon il refacture la prune par derrière.

Info utile : Un seul parking gratuit existe et il se trouve à 2 kilomètres de la ville. D’après notre hôte, ce parking se trouve dans la rue : Ul. Zlatni Potok.

Venir en transport

D’où que vous veniez en Croatie, consultez le site officiel pour connaître les horaires et les tarifs des bus.

Où dormir à Dubrovnik ?

Il doit y avoir une centaine d’apartmani et des hôtels rien que dans la vieille ville de Dubrovnik. Vous en avez sur Booking ou d’autres sites dédiés. Nous avons choisi l’apartment Lucic, très bien situé au pied des remparts nord. Cet hébergement propose deux appartement avec une terrasse et une vue imprenable sur la vieille ville dans la rue Cavtatska , et deux ou trois studios supplémentaires tout en haut de la rue Boskoviceva.

dubrovnik

Le restaurants à Dubrovnik

Dubrovnik est une ville très touristique. On y trouve donc des restaurants partout, sur les chemins principaux de la ville autant que dans les petites ruelles. Nous pouvons recommander le Barba au Boškovićeva ul. 5, dans une des rues montantes de la face nord. On y mange des spécialités locales de poissons et des hamburgers au calamar vraiment excellents !

Visite guidée de Dubrovnik

La visite de la cité historique

Découvrez Dubrovnik comme si vous y étiez avec notre vidéo d’immersion. On utilise ici la GoPro et le stabilisateur Gimbal Feiyu G4S.

Walking in Dubrovnik Walls, comme si vous y étiez!

Et voici pour finir le parcours complet de la muraille de Dubrovnik, une longue balade avec la ville historique et la mer en perspective!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top