Le mont Bromo et sa mer de sable, un endroit féerique!!

Le mont Bromo

L’arrivée a Cemoro Lawang au pied du Mont Bromo

Le mont Bromo est avec Kawa Ijen, l’un des deux volcans célèbres de l’île de Java en Indonésie. La grande ville la plus proche et par laquelle on arrive en général est Probolinggo. N’hésitez pas à consulter notre article sur cette ville pour en savoir plus. Depuis Probolinggo, il faut ensuite se rendre à Cemoro Lawang. Ce village qui fait face au volcan Bromo est la porte d’entrée du Parc national de Bromo-Tengger-Semeru. Situé à plus de 2000 mètres d’altitude, cette petite bourgade de montagne a su conserver son allure modeste, malgré l’afflux touristique. Cemoro Lawang est situé en bord de falaise, et surplombe le Segara Wedi, la mer de sable au milieu de laquelle trône le volcan Bromo et les deux autres montagnes voisines, le Gunung Batok et le Gunung Kursi. En arrière plan, le volcan Gunung Semeru, toujours actif, domine l’ensemble.

Des éruptions volcaniques ont lieu régulièrement, certaines plus inquiétantes que d’autres. En cas d’éruption violente, le Centre indonésien de volcanologie et d’atténuation des risques géologiques (CVGHM) peut interdire l’accès à toute la zone, comme ça été le cas en 2011 ou en 2015. Une fumée de souffre s’échappe en permanence du cratère Bromo.

Quoiqu’il en soit, le passage par le mont Bromo nous semble incontournable en Indonésie. Les paysages ici sont spectaculaires, un décor qui vous fait sentir tout petit face à la nature. La balade au milieu de cette nature vous laissera d’impérissables souvenirs.

bromo

Bromo

Bromo

Le temple Pura Luhur Poten

La région est le lieu de vie de la tribu des Tengger. Tous ces volcans et ces montagnes font partie de la culture locale et sont l’objet de nombreuses croyances et légendes. Lors de vos balades, vous croiserez peut-être ces femmes minuscules travaillant dans la montagne, habillées de manière traditionnelle.

Le Bromo est d’ailleurs le lieu d’une procession annuelle vieille de 6 siècles : la Yadnya Kasada. Cette fête est célébrée le jour de la pleine lune du mois du Kasodo (correspondant à notre mois de juin). Tous les Tenggerais de Probolinggo et des villages aux alentours se rendent au temple hindou Pura Luhur Poten au pied du mont Batok, en plein milieu de la mer de sable. Après avoir prié, les habitants quittent le temple et grimpent jusqu’au sommet du Bromo pour jeter leurs offrandes au cœur du cratère.

mont bromo

Une région au riche patrimoine naturel

Le Parc national de Bromo-Tengger-Semeru abrite de nombreuses cascades, des rivières et des lacs qui peuvent constituer un complément de visite aux volcans.

Les cascades autour du mont Bromo

Sur la route entre Probolinggo et Cemoro Lawang, il y a déjà deux immenses cascades : Air Terjun Madakaripura et la Madakaripura Waterfall. Mais c’est au sud du parc que l’on en trouve le plus : Air Terjun Coban Pelangi, Coban Trisula Waterfall, Coban Cinde, Coban Arema, Coban Jodo, Coban Jahe, Coban Sari ou encore Coban Tarzan. En scrutant un plan détaillé on s’aperçoit qu’il y en a vraiment partout !  Si vous comptez y aller, il faudra passer plusieurs jours dans la région et utiliser les transports locaux. Reportez-vous à notre carte MyMaps ci-dessous pour les situer.

Les lacs autour du mont Bromo

La région compte également quelques lacs comme le Ranu Pani, le Ranu Regulo ou le Ranu Kumbolo. Ils se trouvent dans la vallée encaissée au sud du Mont Bromo mais certainement trop éloignés pour s’y rendre à pied.

Des températures plus froides

Le Mont Bromo jouit d’un climat équatorial humide, avec une période de pluie allant du mois de novembre au mois de mai. La saison sèche va du mois de juin à octobre. Les températures sont beaucoup plus fraîches qu’ailleurs, surtout en soirée et le matin. Il faut donc s’habiller en conséquence et les hébergements rustiques ne sont pas toujours bien chauffés.

A Cemoro Lawang, vous trouverez deux ou trois magasins qui vendent des lampes torches frontales, des pantalons de treck, des t-shirt, des panta-court version treck et des pulls. Vous pouvez donc y aller sans préparation particulière et vous équiper une fois sur place.

Bromo

Le mont Bromo et ses view points

Les circuits de randonnée au Mont Bromo

Il y a principalement deux randonnées ou deux activités principales à faire depuis Cemoro Lawang : rejoindre le volcan pour voir le cratère de près, et monter dans les montagnes entourant la vallée pour jouir d’une vue aérienne sur les volcans, en particulier au lever du soleil.

Sur la rue principale du village, le Lava café est le point de chute et de rencontre entre voyageurs. Vous rencontrerez sûrement d’autres voyageurs pouvant vous donner des astuces pour visiter le cratère et ses alentours. Gratuit lors de notre passage en 2015, l’accès au volcan est désormais payant et réglementé. Les belvédères eux sont encore gratuits.

Un droit d’entrée est donc demandé au village si vous souhaitez descendre dans la mer de sable et aller voir le volcan Bromo de près. Renseignez vous sur les forums pour avoir des informations à jour car tous les blogs indiquent des prix différents, allant de 200 000 à plus de 350 000 roupies. Il existe soit-disant des chemins alternatifs pour faire la randonnée gratuitement, mais là encore il est difficile d’obtenir des informations fiables et à jour.

La randonnée vers le volcan Bromo en jeep ou à cheval

Depuis le village, il est possible de se rendre au pied du volcan en jeep. Les tarifs tournent autour de 50 000 roupies. C’est un prix à rajouter au droit d’entrée dans le parc national. On peut également faire le chemin à dos de cheval pour une somme équivalente. Les jeeps et moto s’arrêtent au niveau du temple hindou Pura Luhur Poten au pied du Gunung Batok. Il restera alors à marcher quelques centaines de mètres sur le flanc du volcan jusqu’aux escaliers qui mènent au cratère. Là encore, des guides à cheval vous proposeront leurs services pour faire ce dernier bout de chemin. La montée n’est pas difficile, mais dans du sable volcanique on avance plus lentement.

La randonnée vers le volcan Bromo à pied

La meilleure option, celle que l’on vous recommande, est de vous rendre par vos propres moyens au volcan. Celui-ci se situe à 2km à vol d’oiseau du village et la balade dure une heure, en marchant tranquillement. Une fois sorti du village, on se retrouve très vite au beau milieu de la mer de sable. On peut se poser n’importe où sur le sable ou sur des rochers pour profiter pleinement de ce paysage lunaire. Selon la période et la météo, des bourrasques de vent peuvent soulever le sable et rendre la marche plus contraignante. La randonnée est dans l’ensemble plutôt très facile, le chemin étant plat jusqu’au pied du volcan.

Bromo

mont bromo

mont bromo

Bromo

mont bromo

Bromo

Bromo

La randonnée vers les bélvédères

Il existe de nombreux belvédères entourant le volcan Bromo.

  • Au nord-est, le plus proche du village est le Tangga Puncak Seruni Point. On l’atteint en moins d’une demi-heure en suivant la route goudronnée qui part dans les montagnes. Il suffit de suivre la route, sans se laisser distraire par les nombreux petits chemins de terre qui partent de chaque côté de la route. Une fois au Seruni point, un chemin dans la montagne permet de rejoindre les belvédères situés plus haut dans la montagne. Ce sont les deux plateformes d’observation empruntés par les tours organisés, le King Kong Hill view point (view point n°2) et le point culminant de la montagne, le Penanjakan view point (view point n°1).
  • Beaucoup plus au nord dans la montagne, on relève d’autres view points qui dominent à la fois le village et toute la plaine : celui du Bukit Argo Wulan et encore plus loin, celui du Bukit Kembang Puncaksari.
  • Au l’ouest du volcan, il y a d’autres view points situés sur le Bukit Cinta.
  • A l’est de la mer de sable, le point nommé Puncak B29 et toute sa falaise offrent encore un autre angle de vue.

Chacun de ces belvédères offre une perspective différente sur le Mont Bromo et ses voisines. Mais en réalité, comme les volcans se trouvent dans une vallée encaissée, pratiquement chaque petit chemin de montagne offre des vues aériennes sur la plaine. Voici tous la carte des points cités dans l’article.

Les circuits organisés

Beaucoup de touristes se payent l’excursion en jeep pour assister au lever du soleil. Partant en pleine nuit, des dizaines de jeeps emmènent les touristes aux deux principaux belvédères du mont Penanjakan, puis redescendent la montagne pour les emmener au pied du volcan Bromo. Si vous optez pour cette solution, votre petit moment face au volcan risquera de ressembler à ca, au belvédère King Kong Hill et à ca, au sommet du Penanjakan.
Autant vous dire que si vous n’avez pas le bon emplacement, si vous êtes petit ou si votre guide arrive un peu en retard, vous n’allez pas voir grand chose.
Sans oublier le fait qu’en cas de météo capricieuse, vous ne verrez pas grand chose à part des nuages. En plus d’être coûteuse, le réel intérêt de cette excursion reste donc aléatoire. A 3 heures du matin, le flot incessant des jeeps et des motos, la pollution la poussière et le bruit qui vont avec vont réveiller tout le village, malheureusement pour ceux qui auront choisi de dormir un peu plus longtemps !

Si vous y tenez absolument, que vous souhaitez assister au lever du soleil sans débourser un sous et sans marcher, vous pourrez toujours aller au bout du village, et admirer le volcan et la mer de sable depuis le haut de la falaise !

Randonner seuls jusqu’aux belvédères

On peut aussi atteindre ces points d’observation seuls, en marchant depuis la village. Certains choisissent d’assister au lever du soleil sans passer par les tours organisés. Ils partent aux aurores, pour aller au King Kong Hill ou au sommet du Penanjakan. Finalement l’intérêt de marcher seul dans la nuit en pleine montagne semble limité puisqu’une fois là-haut, on retrouve la centaine d’autres touristes venus là en jeep.
En partant tôt le matin, dès 7 ou 8h, vous serez absolument seuls du début à la fin de votre parcours. Les jeeps auront quitté la route et les touristes auront déserté les view points.  Comme il fait déjà jour, on peut découvrir les petits villages de montagnes, les cultures à flanc de montagne, croiser des locaux et profiter des plateformes d’observation seuls.

Bromo

Bromo

Bromo

Bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

Bromo

Bromo

Bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

mont bromo

Organiser ses randonnées au Mont Bromo

En journée, en tout cas en octobre, il fait très beau le matin et très nuageux l’après midi. Il convient donc de faire les view points plutôt le matin avant midi. L’idéal est de pouvoir aller au volcan à l’heure du déjeuner, à partir de 12h. Si vous n’avez pas peur de faire 5-10 km à pied au total c’est vraiment la meilleure solution. Encore une fois, on déconseille vivement de faire une excursion en jeep, à moins que vous n’aimiez le tourisme industriel.
Toutes les jeeps garées au pied du mont Batok repartent à la mi journée. Vous pourrez alors comme nous profiter du cratère absolument seuls. La vue depuis les crêtes du volcan est assez impressionnante. Une fois là-haut l’odeur du souffre prend le nez et on n’y reste pas forcément très longtemps !

Bromo

Les transports depuis/vers le Mont Bromo

Depuis la ville de Probolinggo

Pour aller au Mont Bromo depuis la ville de Probolingo, une des solutions consiste à se rendre à la gare routière de Bayuangga. Depuis cette gare routière vous pourrez prendre un bus local. Autrement, il existe d’autres endroits dans la ville d’où partent des bémos. Les vans partent entre 11 heures et 13 heures. Les mini-bus ne partent qu’une fois rempli et le tarif du trajet est dégressif en fonction du nombre de passagers. Tout le monde a donc intérêt à ce que le bus soit rempli. L’inconvénient est de devoir attendre parfois plusieurs heures avant le départ.
Le trajet de Probolinggo à Cemoro Lawang dure au minimum 1h30.

Voici une vidéo qui montre les paysages sur la route.

Le retour depuis Cemoro Lawang

A Cemoro Lawang, vous devrez sortir assez tôt le matin et vous rendre sur la place centrale. Il faut attendre que des touristes s’amassent en nombre suffisant pour remplir les vans en partance pour les villes les plus proches. Si vous souhaitez vous rendre à Bali ou à l’est de Java, vous devrez d’abord rejoindre la gare de Probolinggo.

Bromo

Bromo

Bromo

Le trajet en train vers Banyuwangi

Lors de notre passage en 2015 le billet de train pour aller jusqu’à la ville de Banyuwangi, la ville d’où part le ferry pour Bali, coûtait dans les 100 000 roupies par personne. Le trajet dure entre 4 et 5 heures. A Banyuwangi, la gare se trouve à 350m à peine du ferry pour Bali.

Le train dispose d’une climatisation et de prises électriques, on peut donc voyager tout en rechargeant ses appareils. Des repas et boissons sont servis à bord, à des prix raisonnables. Pour certaines destinations, il se peut que certains trains soient annulés ou retardés. L’attente peut alors s’avérer très longue. Même si vous avez acheté un billet en avance sur internet, comme le font de plus en plus de touristes un peut trop prévoyants, s’il n’y a pas de train vous n’aurez pas d’autres choix que de dormir sur place ou de chercher une alternative en bus. Au cas où, consultez notre article sur Probolinggo pour avoir des idées de ce qu’on peut faire dans la ville !

Les horaires officiels sont les suivants :
Départ
  06:44 – 11:04 – 16:20  – 23:58

Arrivée

  11:40 – 15:20 – 20:50 – 04:15

bogor Yogyakarta Bromo

Bromo

Bromo

Le Trajet du Mont Bromo a Banyuwangi en image

Et voici une vidéo du trajet en train depuis la gare de Probolinggo jusqu’à Banyuwangi.

L’hebergement à Cemoro Lawang

A l’arrivée au village, le chauffeur arrête le véhicule et vous demande une taxe d’entrée, dont le prix peut varier. Lors de notre passage en 2015, nous avions payé 10 000 roupies pour deux.
Renseignez vous sur les forums pour avoir des tarifs mis à jour, il semblerait que le prix ait doublé depuis.

Si le conducteur du van sort du véhicule en disant qu’il va vous trouver une chambre, refusez net : en laissant tous vos bagages sur le toit du véhicule, il va essayer de vous vendre des chambres à un prix exorbitant pour ce que c’est : 200 000 roupies pour une chambre sans douche, ou 500 000 pour une chambre normale.
Demandez tout de suite à récupérer votre sac et partez chercher vous-même. En allant sur la gauche après le check point, vous trouverez plein de homestay à des prix très raisonnables : autour des 150 000 voir moins, pour de grandes chambres avec douche.

Nous avons dormi au INDU homestay, une chambre à 200 000 roupies avec une douche tiède. Ce n’est pas une guest house, mais juste trois chambres collées les unes aux autres au second étage d’une bâtisse.

Bromo

Le Mont Bromo en Indonésie


Voici une petite vidéo du mont Bromo, vu avec la Go Pro.

Le mont Bromo en miniature

Et voici pour finir a un aperçu du Mont Bromo en miniature!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top