Goa Pindul, l’une des grottes près de Yogyakarta

Goa Pindul, La grotte près de Yogyakarta

Yogyakarta , sur l’île de Java en Indonésie, est le point de départ pour les magnifiques temples de Borobudur et de Prambanan. Mais la région possède un patrimoine naturel très riche et varié sur lequel il serait dommage de faire l’impasse. Goa Pindul est l’une des nombreuses curiosités de la région. Située à une quarantaine de kilomètres du centre de Yogyakarta, le trajet permet de découvrir les paysages de montagnes entourant la ville.

Comment se rendre à Goa Pindul depuis Yogyakarta

Voici des informations pratiques pour ceux qui voudraient s’y rendre par leurs propres moyens.

Le bus jusqu’à Wonosari

Depuis la rue principale de Jalan Malioboro à  Yogyakarta, il faut prendre le bus 3A  jusqu’au terminal Gwangan, puis le bus transyoga jusqu’au terminal Wonosari pour un tarif total de 13 700 roupies. La route part dans les montagnes, et les paysages sont magnifiques.

La randonnée à pied

Arrivés au dernier terminal, Wonosari, des rabatteurs vous proposeront de vous emmener jusqu’à la grotte située à 7 km environ de là.
A vous de voir si vous voulez le faire à pied ou non. Il n’y a absolument aucune indication sur le chemin. Il faut donc être observateur et repérer les pancartes en cours de route. Un ou deux kilomètres avant l’arrivée au terminal, vous verrez une pancarte marron sur la gauche de la route indiquant la direction pour « Goa Pindul« . Il faut donc revenir en arrière à pied pour retrouver ce chemin.

Vous pouvez manger dans les petits boui-boui du terminal, car entre la gare routière et Goa Pindul, il n’y a absolument aucun restaurant.

Si vous souhaitez faire le chemin à pied, la route est très belle, on marche pendant 7 km au milieu de la foret, des champs et des villages. Aucun touriste ne passe par là.
Vous serez suivi par de nombreux gamins en mobylette et tous vous proposeront leurs services pour vous emmener à destination. Vous les verrez passer des coups de fils sur leur portable, et d’autres viendront prendre le relais. C’est assez comique mais à la longue assez pénible. Les gamins peuvent vous suivre pendant tout le trajet, gâchant la quiétude de la balade.

Goa Pindul, des activités oubliées

Arrivés à Goa Pindul, vous aurez le choix parmi plusieurs activités. Le centre regroupe des terrains à parcourir en 4 *4, plusieurs grottes dont Goa Pindul. Nous étions deux uniquement, et nous avons pu visiter la grotte de Pindul seuls, accompagnés d’un guide. Il semblerait que ce coin reculé soit totalement ignoré de la plupart des touristes. Seuls les locaux s’y rendent en groupe ou en famille, c’est un des endroits isolés dans la montagne où l’on peut se baigner.

Pour le retour, ils vous proposeront de vous reconduire en moto jusqu’à un arrêt de bus pour un prix honnête. Le bus vous emmènera directement à Yogyakarta.

La balade dans la grotte

En arrivant sur place, une jeune femme nous explique le déroulement de l’excursion. Il faut laisser ses chaussures et autres sacs. Comme la grotte est située à quelques kilomètres de l’entrée du parc, on fait le chemin debout à l’arrière d’un van, jusqu’à l’entrée du site. Arrivé sur place, il faut marcher une centaine de mètres jusqu’au bassin et l’entrée de la grotte. C’est le guide qui en nageant et à la force de ses bras nous tire à l’intérieur de la grotte. La profondeur de l’eau peut atteindre 7-8 mètres selon les endroits. On fait enfin une petite pause devant un promontoire rocheux sur lequel on peut grimper pour sauter dans l’eau. A partir de là on peut nager jusqu’à la fin, sur quelques dizaines de mètres. L’eau dans la cavité est plutôt stagnante et complètement opaque, contrairement à certaines photos retouchées qu’on peut voir sur internet.
L’excursion ne dure pas très longtemps et la grotte en elle-même n’a rien d’exceptionnel. Mais la faible fréquentation des lieux et le beau cadre naturel font qu’on y passe un très bon moment.

On peut donc facilement recommander Goa Pindul et le reste des activités du coin, c’est très rafraîchissant quand on vient de la ville.

 Tarif : 60 000 roupies

Une carte des lieux à voir à Yogyakarta et dans sa région

Voici une carte de Yogyakarta: les choses à voir dans la ville, ainsi que de nombreuses attractions naturelles dans la région. Comme vous pouvez le constater, il y a énormément de lieux à visiter autour de la ville, et il faudrait plusieurs semaines pour pleinement en profiter. Cliquez sur les icônes pour voir les lieux en image.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top