Guadalupe, Santander

Guadalupe à Santander

Un petit village colonial

Guadalupe est un tout petit village situé à la limite sud du département de Santander en Colombie.  Il a été fondé au début du XVIIIe siècle par des colons espagnols et compte aujourd’hui moins de 5000 habitants. La population à Guadalupe a conservé la particularité de ses origines: on croise beaucoup de locaux à la peau blanche et aux yeux clairs, on est donc loin des populations de l’ouest Colombien ou des indigènes d’Amazonie ! De manière générale on a trouvé les habitants de Guadalupe plutôt curieux, aimables et pour beaucoup d’entres eux assez souriants. Mis à part peut-être quelques exceptions, la plupart semblent avoir un niveau de vie moyen, avec des métiers liés à la terre ou à l’élevage. Il y a un petit côté Far-West ici, avec les nombreux chevaux dans le village et surtout les chapeaux de Cow-boys sur toutes les têtes. Pour information, vous trouverez une banque, la Banco Agrario de Colombia sur la place principale.

Guadalupe

Une architecture typique

L’architecture des habitations est typique de cette partie de la Colombie : on retrouve les maisons toute blanches avec une base vert foncé, des volets et des balcons verts également. Le village de Guadalupe est tout en relief, à l’instar d’autres villages de la région. L’église et la place centrale sont comme d’habitude le point culminant du village et comme ce dernier est tout en longueur, la visite des lieux sous la chaleur peut paraître un peu longue. Les rues se terminent souvent en chemin de terre, et tout autour du village ce sont des petites collines ou des champs vallonnés.

Guadalupe

L’ambiance à Guadalupe

L’ambiance à Guadalupe est relativement calme en journée, avec une bonne partie des hommes qui restent assis sur le trottoir à discuter. A part l’artère principale, les rues sont dans l’ensemble assez désertes. Le soir en revanche c’est tout l’inverse : la place principale devient le lieu de rendez-vous du village, tous les jeunes sont posés devant la pizzaria locale et toute les 10 minutes on voit passer un petit train illuminé remplit d’enfants et qui fait tout le tour du village 4 ou 5 fois d’affilée, la musique à fond. Les restaurants ferment assez tôt, vers 20h00 voire même plus tôt. Il  y en a seulement deux ou trois qui restent ouverts plus tard. Sinon il n’y a aucune insécurité dans ce petit village, on pourrait rester toute la nuit dans le parc sans rencontrer le moindre problème.

Guadalupe

Que faire à Guadalupe ?

Guadalupe est constitué de 4 rues sur 4. C’est minuscule et en même temps très allongé. Les quelques monuments à voir sont tous situés autour de la place principale.

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Parroquia Santuario Nuestra Señora de Guadalupe

L’église de Guadalupe est l’une des plus belles qu’on ait vue en Colombie. L’intérieur est particulièrement beau avec un dôme qui rappelle nos églises occidentales. Quand le soleil se couche, les tours s’illuminent. Avec ces lumières bleues électriques et le petit train qui scintille, Guadalupe prend une toute autre allure la nuit !

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Casa de la Cultura Jorge Saúl Meneses Franco

Juste à côté de l’église, on peut visiter gratuitement ce centre culturel qui expose des objets et des photos des personnages historiques importants du coin, des images des sites naturels comme les grottes ou les cascades situés près du village.

Guadalupe

Monumento el Humilladero

Dans un coin de la place, on peut voir une belle façade en pierre avec une croix sur le toit.Sans doute une ancienne chapelle.

Guadalupe

Les deux autres églises de Guadalupe

Dans le village, en direction des balnearios la Gloria, El Salitre ou las Gachas, vous croiserez en chemin deux petites églises.

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe

Guadalupe et ses rivières

L’attrait principal de Guadalupe c’est son environnement vallonné, riche en cascades, grottes et rivières :

  • A deux 2.5 kilomètres du village on peut rejoindre à pied le balneario la Gloria, sorte de piscine naturelle aménagée avec sa mini cascade et juste en face un coin pique nique. Au delà, on peut grimper sur la butte et remonter le cours de la rivière jusqu’à sa limite. En redescendant, on peut bifurquer et aller au Quebrada ou Balneario el Salitre. Il y a une piscine naturelle et deux autres petits bassins, une succession de trous dans lesquels on peut se baigner et un long couloir rocheux sur lequel glisse le cours d’eau. Ici on peut marcher pied nu et remonter la rivière sur quelques centaines de mètres.
  • A 3km à l’opposé de Guadalupe, on peut trouver la cascade la LLanera.
  • A environ 3 km du village en direction d’El Mararay, on peut se rendre à la grotte Cueva el Perico.
  • A 4km environ on trouve les fameux Las Gachas, qui font la renommée du village. Ici les trous circulaires dans le lit de la rivière sont plus gros, et on peut facilement s’y mettre à plusieurs.
  • A distance équivalente on peut aller voir les rapides du Rio Suarez.
  • A 7km, on peut visiter la cueva del Arco.
  • A 8km, il y a une autre piscine naturelle sauvage, la Quebrada la Mararaya.
  • A 10km environ du village, On peut se baigner dans une rivière rougeâtre, la Represa de Gavilanes.
  • A 19km on peut aller voir la cascada la Chorrera, une des plus hautes de Colombie.On trouve également tout un tas de cascades ou de grottes dans la région, comme la Cueva del indio, la Cueva de lso aviones, la Cueva del Verraco, la Piedra del Sapo, la Cueva Berraco.

La plupart de ces sites naturels sont sauvages et ne sont même pas répertoriés sur google map. Vous aurez plus de chance de les trouver sur MapsMe. Dans le village de Guadalupe, il y a quelques agences qui proposent les excursions. Pour les grottes, comme on nous l’a signalé, il faut vraiment prendre un guide car certaines sont dangereuses et difficiles d’accès. Du côté de Oiba et du village de Peñuela il y a Las Pilas et el pozo del Indio, un lieu qui ressemble étrangement à Las Gachas. A moins de 3km de Oiba on peut aller se prélasser sur la petite playa brisas devant el río Oibita une rivière appréciée des locaux qui y viennent en famille. A l’opposé, à environ 5km de Oiba, en plein jungle se trouve deux immenses cascades , las cascadas de Chaguata. Consultez ce site pour voir ces petites merveilles.

Guadalupe

Guadalupe

Les transport depuis / vers Guadalupe

Pour venir jusqu’à Guadalupe, les trajets sont fréquents, surtout si on vient de villes plus grandes comme San Gil, Socorro ou Bucaramanga. Nous affichons les horaires officiels de la compagnie CootraSaravita depuis les villes de Bucaramanga, Oiba, Socorro. Cette petite compagnie est celle qui s’occupe principalement de la liaison Oiba- Guadalupe., mais elle dessert d’autres villes à l’aller ou au retour. Si vous venez depuis Barichara ou d’autres villes, vous ne prendrez la Cootrasaravita qu’à partir de Oiba.

De Barichara à Guadalupe

  Temps de trajet total: 3h30.
  Tarif global : 22 000 COP par personne.

A Barichara le bus de la compagnie CotraSangil se prend au niveau de la place principale, à l’opposé de l’église. On recommande le bus de 5h30 car il n’y a pratiquement aucune attente aux changements.

  Le trajet jusqu’à San Gil dure 1 h. Il y a un bus toutes les 20 à 30 minutes.
  Tarif : 5000 COP par personne.

Au terminal de San Gil après une petite pause on remonte dans un autre mini-bus de la compagnie Transsander pour Oiba. Il y a un petit arrêt au terminalito de Socorro.

  Le trajet dure 1h30.
  Tarif :10 000 par personne.

A Oiba, on remonte là encore sans attendre dans une jeep de la compagnie Cootrasaravita Socorro.

  Le trajet jusqu’à Guadalupe dure 1 heure. Horaires inconnus, les jeep fonctionnent en fonction de l’affluence.
  Tarif : 7000 COP par personne.

Les horaires Oiba Guadalupe indiqués sur l’image ci-dessous sont changeants, puisqu’il y a plusieurs jeeps à Oiba qui partent selon l’affluence des touristes. Nous on est arrivé vers 9h et on a pu partir sans attendre.

Las gachas

De San Gil à Guadalupe, la vidéo

Voici un aperçu du trajet en bus depuis San Gil.

De Guadalupe à Bucaramanga

Depuis Guadalupe, les transports sont peu fréquents. Selon l’horaire, vous pourrez partir directement à Bucaramanga, à Oiba ou à Socorro. Consultez l’ image tout en bas pour mieux comprendre. Si vous ne comptez pas prendre le direct pour Bucaramanga à 4h du matin, voici quelques indications : Le ticket de bus s’achète sur la place principale, dans une petite agence. On prend le ticket pour Socorro, avec un premier arrêt à Oiba.

  Temps de trajet  2h au total.
  Tarif: 11 000 COP.

A Socorro, c’est le bazar. Le bus s’arrête à un terminal à côté d’un marché, et il y a du monde partout. A cet endroit, il n’y a que la compagnie CootraSaravita. A la descente on est face à une petite agence qui vend les billet pour Bucaramanga.

  Il y a des bus qui partent toutes les 30 minutes de 04:00 à 10:00 et toutes les heures de 11:00 à 00:00. Temps de trajet : 3h30.
  Tarif : 19 000 COP.

Pour info, tous les bus ne partent pas forcément de là. Selon l’horaire, vous devrez peut-être prendre un taxi pour rejoindre le terminalito ( plus petit terminal) situé à 3 minutes de là. On peut même y aller à pied. Le prix du taxi est compris dans le prix du billet de bus.  Il ne faut pas hésiter à insister pour que la dame au guichet fasse venir un taxi, et le cas échéant, en arrêter un soi-même dans la rue et lui signaler que vous devez aller au terminalito, et que c’est déjà payé. C’est ce que nous avons fait, le chauffeur s’arrange ensuite avec la compagnie. Au Terminalito il y a la compagnie CootraSaravita et CotraSangil.

Las gachas

De Villa de Leyva à Guadalupe

Et voici quelques indications sur le trajet depuis Villa de Leyva.

De villa de Leyva à Tunja

  Tarif : 7000 COP

De Tunja à Oiba

  Tarif : environ 20 000 COP

De Oiba à Guadalupe

  Tarif : 7000

De Guadalupe à Cartagena

Et voici la vidéo du trajet depuis Oiba (Guadalupe) jusqu’à Bucaramanga, puis l’avion jusqu’à Cartagena.

Les hébergements à Guadalupe

Dans le village de Guadalupe

Comme le village est tout petit, l’offre en matière d’hébergements n’est pas très importante. Vous pourrez en trouver surtout autour de la place centrale . Sur la rue même de l’église, la carrera 3, vous trouverez Mi Balcon Guadalupe, et l’habitacion independente camino real. Google liste les deux suivants dans la même rue: le Quinta porra, et el Abuelo. Derrière l’église, sur la Calle 5, il y a le Portal Don Luis qui a bonne réputation sur booking, plutôt orienté backpacker et jeune. Vous trouverez aussi dans cette rue le Santa Barbara. Le Donde Jose Navarro, sur la Calle 6, est dans les standards de ce qu’on peut trouver à Guadalupe. En direction des balnearios, sur la carrera 3, vous verrez l’hôtel los Trinitarios, qui de loin a l’air plutôt de bon standing. La chambre est à 50 – 60 000 COP. Toujours dans la même rue Le Casa Hostal Camino Real, et un peu plus loin, le  San Matias, qui est plutôt une chambre chez l’habitant. Sur la carrera 4, juste avant le Monumento el Humilladero et la grande place, il y a le petit Bonanza qui ressemble à une maison, avec son grand balcon. Cette enseigne a aussi son propre restaurant à droite de l’église. La chambre est à 50 000. Si vous pouvez, demandez celle du fond, car la douche a une ouverture sur l’extérieur, ce qui réduit un peu l’humidité. Il y a un gros ventilo, un grand lit, et surtout à l’extérieur une grande machine à laver en libre service. Au rez-de-chaussée, le Bonanza tient une sorte de boulangerie.  Les points de vue que l’on peut voir sur notre vidéo, sur une partie du village et des montagnes, sont pris depuis le balcon arrière du Bonanza.

guadalupe

guadalupe

guadalupe

guadalupe

Si vous prenez la deuxième à gauche après le Bonanza, vous tomberez sur l’hostal colonial et la Posada Real. Le colonial est sur le rez-de-chaussée, avec plusieurs chambres qui donnent sur une cours intérieure. Il a l’air correct, le prix est de 50 000 COP en saison basse et de 30 000 COP pour une personne seule.

Guadalupe

A l’extérieur du village

En dehors du village il y a des fincas qui proposent des chambres. Il est plus difficile de les trouver, à moins de passer par booking et de vous y faire emmener. Si vous voulez être très proche de las Gachas, il faut viser le Terrazas de Guadalupe. Celui-ci est à 500 mètres de la rivière, assez isolé mais entouré de maisons, il y a une supérette et un stand de nourriture pas loin. Dans le tournant en venant depuis le village, il y a également l’hôtel la Herradura.

guadalupe

Las gachas

Quelques restaurants à Guadalupe

Dans le village, vous trouverez une excellente crêperie, Crepes y algo mas, tenue par un colombien de Medellin. La crêpe salée est à 12000 COP et la sucrée à 9000 COP. Honnêtement, c’est super bon et ca vaut largement un restaurant de crêpe en France ! Juste en face, l’alfa & omega vend des glaces banana split et des jus de fruit super bons et pas trop chers (5000-7000). Le restaurant qui reste ouvert le plus tard est un vendeur de poulet. Le plat poulet avec quelques garnitures est à 9000 COP. Le Bonanza fait des repas à 10 000 COP avec soupe et plat.

Walking in Guadalupe !

Voici une toute petite vidéo d’une balade  Guadalupe ! On peut y voir à quoi ressemble les ruelles du village.

Top