Barichara, Santander

Barichara, un charmant village de pierre

Pueblo Patrimonio de Colombia !

Barichara est un village fondé au début du XVIIIe siècle et il compte aujourd’hui environ 8000 habitants. Il est situé dans la fameuse région de Santander en Colombie, réputée pour ses villages pittoresques dont beaucoup figurent sur la liste des villages patrimoine. Vous pouvez trouver cette liste des plus beaux villages de Colombie entre autre sur la page du red de Pueblos Patrimonio de Colombia. Le centre historique de Barichara est considéré monument national en Colombie.

Barichara

Barichara, un village tout blanc

Comme dans de nombreux villages d’Amérique du sud, les habitations de Barichara sont toutes blanches, les murs sont construits suivant la technique du bahareque et blanchis à la chaux. Les toits de tuiles en terre sont orangés, les rues sont pavées et le village est tout en relief, très vallonné. Le village jouit d’un climat sec et chaud avec une température moyenne qui oscille entre 20° et 30° toute l’année, malgré qu’il soit à plus de 1300 mètres d’altitude.

Une région au fort patrimoine architectural

Toute la région de Santander se caractérise par ce type de village tout blanc. Barichara est souvent associé au petit village de Guane, car un chemin pédestre relie les deux. En réalité tous les villages aux alentours sont similaires. A l’opposé de Guane on trouve par exemple le village de Cabrera, et au delà du Rio Suarez, les petits villages de Halto, Palmar ou encore Simacota. Et à voir les photos sur internet, ils se ressemblent tous !

Barichara

Barichara, un village de riches!

La population semble à première vue plutôt aisée, le président Aquileo Parra y avait même sa maison. Dans l’ensemble, ce qui frappe à première vue, surtout si l’on vient de l’ouest du pays, c’est la propreté des rues et des façades, la taille des maisons, et l’apparence distinguée d’une bonne partie des habitants. Contrairement à certains villages de la zone caféière, on a relevé ici une certaine froideur des habitants, voire même une certaine indifférence. L’apparence de certains restaurants et de certaines boutiques laissent penser que le niveau de vie ici est beaucoup plus élevé qu’ailleurs.

Le festiverde

Le village accueille chaque année et depuis 2010 le Festival de cinéma Festiverde au cours duquel plusieurs places du village prennent l’allure de cinéma en plein air. Bref, l’impression qu’on a eu à Barichara c’est qu’en plus d’être un village patrimoine et touristique, c’est aussi un village à part en Colombie, où la population n’a rien à voir avec celle d’autres villages colombiens beaucoup plus pauvres.

Barichara

Un village comme un autre

Barichara est selon beaucoup de voyageurs le plus beau village de Colombie. Pour notre part, on se contentera de dire que c’est un joli village, comme le sont beaucoup d’autres dans le pays. En Colombie, vous en visiterez beaucoup qui s’octroient eux-mêmes le titre de plus beau village. Ce genre d’affirmation influence énormément le tourisme et les itinéraires des voyageurs. Certains pourront le trouver banal et penser que Guatapé ou n’importe quel autre village touristique vaut plus le coup. Pour une première visite du pays, Barichara est en tout cas un bon exemple de village colonial, et il reste super joli et agréable à visiter !

Barichara

Quelques suggestions de visite à Barichara

La visite complète du village et de ses alentours nécessite au moins deux jours, voire 3 jours sur place. Même si dans l’ensemble toutes les rues se ressemblent, le village regorge de petites places, de petits chemins, d’églises ou de miradors et la tranquillité et la beauté des lieux invitent à un séjour prolongé !

Parque Principal Barichara

C’est à partir de cette grande place centrale qu’on découvre le village de Barichara. C’est là qu’on arrive en bus et c’est de là qu’on repart. Cette place se distingue par les nombreux arbres et palmiers qui permettent de profiter de l’ombre en journée. Sa fontaine en pierre est à l’image du village. On trouve autour de la place principale du village beaucoup de restaurants, la boulangerie, des cafés etc.

Barichara

Barichara

Barichara

La cathédrale de l’Immaculée Conception

Cette imposante église de couleur ocre date du XIXe siècle. Ses murs épais et ses colonnes lui donnent un vrai cachet. Elle est beaucoup plus belle que toutes les églises que l’on peut voir dans la région caféière de l’autre côté de la cordillère des Andes.  En remontant la calle 5 jusqu’à son extrémité nord, vous aurez une belle vue plongeante sur tout le village avec les tours de l’église.

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Capilla de Santa Barbara

La Capilla de Santa Barbara est l’église la plus au nord et la plus en hauteur dans le village. Elle se trouve tout en haut de la calle 6. L’église date du XVIIIe siècle, et on trouve en face une croix et des sculptures de bœufs qui labourent la terre. L’intérieur de la chapelle est particulier, avec une dénivellation qui place l’autel en hauteur ! Là aussi, la petite place offre un beau point de vue sur le village avec les montagnes en fond de décor.

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Parque infantil mirador

Ce petit parc est situé juste en face de la Capilla Jesus, entre la carrera 7 et la carrera 6a. Ici vous trouverez de très bons restaurants et un calme absolu !

Barichara

Capilla de Jesus

Sur la place trône la petite église de pierre Capilla de Jesus. Celle-ci date du XVIIIe siècle et a été à priori construite avec les mêmes matériaux que les autres églises du village. Lors du festival de cinéma en plein air, cette place accueille tout le village pour l’ouverture de la cérémonie.

Barichara

Cementerio

Juste à côté de la Capilla de Jesus, on peut visiter un magnifique petit cimetière avec des pierres tombales décorées et parfois des petites statues réalistes. L’ensemble est vraiment joli.

Barichara

Barichara

Barichara

La loma

La Loma est l’unique point de vue gratuit qui donne sur le village lui-même. On dit gratuit car il doit bien y avoir quelques terrasses d’hôtels qui offrent aussi des points de vue sur les toits du village. Pour le trouver, il faut se rendre à l’entrée officielle du village, à la carrera 6. Juste avant les quelques boutiques à touristes, il faut emprunter la calle 9, puis le chemin de terre qui monte tout de suite à droite dans la petite colline. On peut d’ailleurs apercevoir la statue blanche de la vierge depuis la rue. Au bout de quelques mètres, un escalier part à droite, et mène au pied de la statue. Le panorama n’est pas exceptionnel puisqu’on n’est pas très haut, et la végétation cache un peu la vue. Mais on peut quand même voir tout le village jusqu’à l’église.

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Visiter la calle 8

La calle 8 est toute en montée, et elle atteint les limites nord du village. C’est dans cette rue que vous verrez les cactus les plus impressionnants du village, atteignant plusieurs mètres de haut. Cette partie de Barichara abrite certainement les plus grosses maisons du village.

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Les miradors du village

Il y a plusieurs miradors à Barichara, et tous se trouvent sur la calle 1, à l’ouest du village.

Miradores de Barichara

A l’extérieur du village, à l’extrémité sud

  • le Salto de Mico
  • Mirador guane y galan

Sur la petite carrera 5

Sur le terrain vague, devant un lotissement de maisons, on a une vue sans limite sur les montagnes.

Le long de la calle 1

  • Mirador barichara
  • Le restaurant El Carambolo
  • El mirador
  • Parque Mirador Rafael Ortiz Prada

Juste avant el Mirador, il y a une porte en pierre où il est marqué « comulsed » et qui donne sur une petite arène en pierre. On peut aussi se poser là pour profiter du panorama. Voici la vue depuis tous ces miradors.

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Parque Para Las Artes Jorge Delgado Sierra

Tout au nord du village, à côté de la chapelle de Santa Bárbara on trouve ce petit musée en plein air avec un sentier décoré de 22 sculptures de pierre faites par des artistes du coin et de 11 autres pays. Lors de notre passage celui-ci était fermé, nous n’avons donc pas de photos à partager.

Le sentier Barichara Guane

Au nord de la calle 1 démarre le sentier Camino Real qui nous mène 6km plus loin au village de Guane. Ce chemin est lui aussi déclaré monument national, et il fait partie d’un vaste réseau de sentiers du Centre-Est colombien qui intégrait autrefois la route de Santafé de Bogota, Tunja, Bucaramanga, Pampelune et Cúcuta, avec des ramifications menant à Cartagena et même au Venezuela ! Consultez notre article pour en savoir plus !

Guane

La piscine municipale

Tout en haut du village se cache la piscine municipale, étonnement déserte en journée. A l’entrée la propriétaire tient son petit bar et on peut acheter là de quoi manger ou boire. La piscine est super propre, il y a des toilettes, des vestiaires, une douche. Pour info, s’il n’y a personne, la propriétaire accepte qu’on se baigne en caleçon ou soutif, le maillot de bain n’est pas forcément obligatoire si votre hébergement est éloigné. Bien sûr elle vous demandera de prendre une douche !

  Horaires : du lundi au dimanche de 9:00 à 18:00 / le petit bar est ouvert jusqu’à 22:00.
  Tarif: 5000 COP  par personne.

Barichara

Barichara

Barichara

Visite les ateliers de fabrication de papiers

Barichara est apparemment réputé pour se décorations en papier, et il y a plusieurs ateliers dans le village qu’on peut visiter.

Barichara

Barichara

Les ruelles de Barichara

Pour finir, voici une sélection de photos du village de Barichara :

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Les transports depuis / Vers Barichara

Barichara est situé à 110 km de Bucaramanga et 21 km de San Gil. Depuis Medéllin, le trajet en bus est possible, mais très long (une dizaine d’heure). On recommande donc l’avion.

 Le billet d’avion pris en avance coûte dans les 132 000 COP.

De Medellín à l’aéroport de Bucaramanga

A Medellín, le trajet en taxi depuis le quartier d’El Poblado ou Aguacatala jusqu’à l’aéroport domestique Aeropuerto Olaya Herrera coûte 9200 COP et dure à peine 10 minutes. Le vol entre Medellín et Bucaramanga dure moins d’une heure. En vol, on passe au dessus de Guatapé, le Peñón de Guatapé, deux grands plans d’eau dont le lac artificiel de Guatapé et les cordillères des Andes. L’aéroport de Bucaramanga est tout petit, et la piste est située sur un petit plateau entouré de ravins ! La compagnie Easyfly opère les vols entre les deux villes. Ils annoncent certaines restrictions au niveau des bagages, mais si vous avez un sac 30 L sur le dos, vous passerez sans problème. Arrivé à l’aéroport de Bucaramanga, on sort en quelques minutes seulement.

Les tarifs de l’aéroport de Bucaramanga au terminal de bus

 Une fois dehors, les taxis officiels proposent le trajet jusqu’au terminal de bus pour 32 000 COP.
 Si vous trouvez un taxi collectif (4 à 5 personnes) le trajet coûte 11 000 COP par personne.
 Le mieux est de marcher un peu pour sortir de l’aéroport. Là, des taxis officieux viendront à votre niveau et ces derniers proposent le trajet pour 20 000 COP.

De Medellín à Bucaramanga en vidéo

Voici une petite vidéo montrant cette partie du chemin. On part du petit aéroport de Medellín, on survole les montagnes jusqu’à Bucaramanga. De l’aéroport, on prend ensuite un taxi jusqu’au terminal de bus, et on sort de la ville en direction du sud.

De Bucaramanga à Barichara

Le trajet peut se faire en plusieurs étapes ou en direct. Si vous souhaitez faire un arrêt à San Gil, voici quelques informations pratiques.

De Bucaramanga a San Gil

  Les bus de Bucaramanga à San Gil partent toutes les demi-heures de 4:30 à 20:00. Le trajet dure 2h30.
  Le tarif est de 19 000 COP par personne.

Ensuite de San Gil, vous pourrez facilement rejoindre le village de Barichara.

De San Gil à Barichara

  Les bus du terminal de bus de San Gil jusqu’à Barichara partent toutes les demi-heures de 06:00 à 20:30 . Le trajet dure un peu moins d’une heure.
  Le tarif est de 5000 COP par personne.

Si jamais vous êtes tenté par Socorro, une autre très jolie ville, voici quelques éléments d’information.

De San Gil à Socorro

  A titre d’information les bus de San Gil à Socorro partent toutes les 15 minutes de 5:30 à 19:30.

De Bucaramanga à Barichara en direct

Au terminal de bus de Bucaramanga, on peut aussi prendre un bus « direct » pour Barichara avec la compagnie CotraSangil, pour 20 000 COP par personne. On paye un billet unique pour tout le trajet, même s’il y a un changement de bus à San Gil. Le tarif officiel annoncé sur le site est de 22 000 COP, mais nous n’avons payé que 40 000 COP pour deux. Le trajet au total prend 4 heures, avec l’attente à San Gil.

Horaires de bus

  du lundi au vendredi à 6h45
  le samedi à 9:15
  Le dimanche à 19:30
  Tarif : 20 000 à 22 000 COP par personne.

Ce sont là les horaires officiels de la compagnie. Pour notre part, on est arrivé en semaine et on a pu partir à 9h. Il faut donc mieux se caler sur les horaires des bus Bucaramanga – San Gil. Pour le reste du trajet, si vous demandez un direct comme nous, ils trouveront bien un mini-bus à San Gil.

De Bucaramanga à Barichara en vidéo

Et voici une autre vidéo montrant les paysages entre Bucaramanga et Barichara. C’est la suite de la vidéo précédente, on poursuit le trajet en bus. En chemin, vous verrez l’incroyable parc national du Chicamocha avec son canyon gigantesque. Vous apercevrez le Monumento a la santandereanidad, l’aquaparc de la Chicamocha et sa piscine qui donne sur le ravin, des montagnes à perte de vue, des village perdus, un avion qui sert d’hôtel (2:18) ou encore le Balneario Pozo Azul.

De Barichara à Guadalupe

Pour rejoindre le joli village de Guadalupe et ses piscines naturelles, voici les trajets, horaires et tarifs à connaître. Le trajet se fait là aussi en plusieurs étapes.

  Temps de trajet total: 3h30.
  Tarif global : 22 000 COP par personne.

De Barichara à San Gil

Le bus à Barichara se prend au niveau de la place principale, à l’opposé de l’église. On recommande le bus de 5h30 car il n’y a aucune attente aux changements

  Le trajet jusqu’à San Gil dure 1 h. Il y a un bus toutes les 20 à 30 minutes.
  Tarif : 5000 COP par personne.

De San Gil à Oiba

Au terminalito (petit terminal) de San Gil le trajet s’enchaîne sans attendre, à peine arrivé, on remonte dans un autre mini-bus de la compagnie Transsander pour Oiba.

  Le trajet dure 1h30.
  Tarif :10 000 par personne.

De Oiba à Guadalupe

A Oiba, on remonte là encore sans attendre dans une jeep de la compagnie Cootrasaravita Socorro.

  Le trajet jusqu’à Guadalupe dure 1 heure. Horaires inconnus, les jeep fonctionnent en fonction de l’affluence.
  Tarif : 7000 COP par personne.

De Villa de leyva à Barichara

Si vous venez du sud, notamment de Villa de Leyva, voici les informations à connaître.

De Leyva à Tunja

Pour venir à Barichara depuis Villa de Leyva, voici les informations qu’on peut trouver sur internet: Un premier bus de Villa de Leyva à Tunja :

  le trajet dure 1 h environ.   Tarif: environ 7000 COP.

De Tunja à San Gil

Un deuxième bus de Tunja à San Gil :

  Un bus par heure en moyenne et le trajet dure entre 4h et 5h.
  Tarif : environ 30 000 COP.

De San Gil à Barichara

Un troisième bus de San Gil à Barichara

  Horaires:  toutes les demi-heures de 05:00 à 18:30, le trajet dure moins d’1 heure.
  Tarif: 5000 COP.

De Barichara à Guane

Pour vous rendre au village voisin de Guane en bus :

  Il y a des départs toutes les heures de 5h45 à 17h45
  Pour le retour, même chose, un bus toutes les heures de 6:15 à 18:15.
  Tarif:2300 COP.

Les horaires en image !

Voici tous les horaires relevés dans la petite agence Cotrasangil de Barichara.

Barichara

L’hébergement à Barichara

Barichara est sans doute l’un des villages où l’on trouve les plus beaux hébergements du pays. En cherchant sur internet, on en trouve à plusieurs centaines d’euros, c’est dire le niveau de standing ! Pour notre part, on peut recommander le Casa Huéspedes Chará, une immense maison coloniale à un prix très correct. Les deux chambres à l’étage sont on ne peut plus propres, fonctionnelles, avec une douche à l’italienne, un balcon plutôt grand avec vue directe sur les montagnes. Ce petit hôtel est situé à l’extrémité du village, tout en bas d’une côte. A cet endroit, on voit que le village s’agrandit avec plusieurs maisons toutes neuves. Le chemin n’est plus pavé, et plus bas on sort du village en longeant la rivière.

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Barichara

Dans le village, vous passerez sûrement devant des hôtels de luxe comme celui-ci, et il y en a un paquet !

Barichara

Une idée des prix à Barichara

A Barichara vous trouverez un distributeur sur la place principale, sur la gauche un peu avant l’église. Il y a des supérettes avec des prix standards. Une bouteille d’eau par exemple est à 800 COP. Les restaurants dans le village sont plutôt chics et surtout très bons!!

Au parque infantil Mirador

Dans la carrera 6a, en face de la Capilla de Jesús et du Parque infantil mirador il y a là deux ou trois restaurants plutôt gastronomiques. Il y a un restaurant italien, le Ristourant De Cocuo et juste à côté un restaurant à la déco américaine où les plats sont vraiment bons ! Les pâtes carbonara sont à 22 000 COP , le plat de riz à la crevette à 18 000 COP.

Barichara

Barichara

Au Mirador

A El mirador, sur la calle 1, le café est à 1500 COP.

Barichara

Au Parque Principal Barichara

Autour du Parque Principal Barichara, vous trouverez d’autres restaurants, une boulangerie, la Panaderia Central, et un petit café juste à côté : la Nona’s bread Panaderia artesanal. On peut petit déjeuner (gateau + café)  pour environ 7500 COP à deux.

Barichara

Les restaurants près de la place centrale

Autour de cette place vous trouverez des restaurants à des prix standards colombiens :  15 000 COP les lasagnes , 12 000 COP le burger, le dessert à 8000 COP. Dans les ruelles plus discrètes, vous trouverez des restaurants qui offrent des menus pour 15 000 COP comprenant une soupe, un plat principal et une boisson.

Barichara

Barichara

Barichara

Les cigarettes Marlboro coûtent 6940 COP  à l’aéroport de Bucaramanga, c’est le prix moyen hors supermarché, sinon elles se coûtent dans les 6000 COP.

Walking in Barichara

Voici notre petite vidéo Gopro, une immersion au cœur des ruelles blanches de Barichara !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top