La Gloria y El Salitre, Guadalupe

La Gloria y El Salitre, des piscines naturelles

Les balnearios de La Gloria et d’El Salitre sont deux piscines naturelles situées à une courte distance (2.5km) du village de Guadalupe en Colombie. La région de Santander regorge de ce genre de curiosités naturelles, rivières, cascades, grottes, et elles sont particulièrement nombreuses du côté d’Oiba, San Gil et Guadalupe. Ce dernier village est surtout connu pour la quebrada las Gachas, appellée par certains (à tort)  le Cano Cristales de Santander. Le lit du ruisseau est parsemé de centaines de trous circulaires de tailles diverses, formés par l’érosion et le courant, et qui sont de véritables mini-jacuzzis dans lesquels on rentre seul ou à plusieurs. A la Gloria et El Salitre, on retrouve le même phénomène, les trous sont de plus petites taille mais en contrepartie il y a des piscines naturelles aménagées.

Pour rejoindre les deux sites, il faut prendre vers le sud l’une des deux rues parallèles à l’église principale (carrera 4). On sort du village et suit on la route goudronnée. La route tourne à droite devant une grande maison isolée, à côté de laquelle part un chemin de terre. Celui-ci remonte au village, il ne faut donc pas le prendre, mais rester sur la route jusqu’à tomber sur un panneau indiquant les deux balnearios. L’entrée se trouve à 2.5km du village.

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

Balneario La Gloria

Au niveau de la pancarte, une petite allée descend sur quelques centaines de mètres jusqu’au niveau d’un petit cours d’eau. Si on tente de suivre le cours d’eau en allant tout droit on voit des arbres qui bloquent le chemin. En fait il y a là un passage qui mène à l’autre balneario, El Salitre.
Pour la Gloria, c’est plus clair, il suffit de suivre l’allée qui reprend de l’autre côté du cours d’eau et qui remonte la pente. On doit marcher encore quelques minutes, et on arrive vite à un espace vert avec quelques installations que les locaux utilisent pour se rassembler et faire des barbecues. On voit tout de suite la mini cascade et la piscine naturelle, séparée en deux parties par des rondins de ciments qui sortent de l’eau. On peut voir sur internet des photos de gens qui se baignent dedans, mais franchement, l’eau a l’air assez stagnante et n’invite pas trop à la baignade. Ca dépend sans doute de la période.

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

Si on contourne la cascade par la droite, on a la possibilité de remonter le cours d’eau sur une bonne distance, et dès le haut de la butée, on commence à apercevoir plein de petits trous dans le lit de la rivière. Le cours d’eau remonte comme ça sur des centaines de mètres et se rétrécit au fur et à mesure. A un moment des plots et des fils barbelés indiquent la limite de la partie accessible.
Là non plus, pas moyen de se baigner les trous sont trop petits et le cours d’eau qui coule sur la roche ne recouvre même pas les pieds!

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

Balneario El Salitre

Pour trouver le balneario El Salitre, il faut revenir en arrière et rependre la route comme si on rentrait, et là ou l’eau recouvre l’allée, il faut s’enfoncer vers les arbres. Le passage pour passer de l’autre côté n’est pas visible tout de suite et il n’y a aucune indication.  On passe entre deux rondins de bois et de l’autre côté on découvre un terrain vert vallonné à ciel ouvert.

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

Très vite on aperçoit une autre rivière, deux petits bassins d’eau, et plus loin des dizaines de trous formés dans la roche avec juste derrière le balneario El Salitre. Cette piscine naturelle aménagée fait une dizaine de mètres de longueur et on peut se baigner dedans. Si on remonte la rivière, on commence à voir des trous assez gros pour accueillir une ou plusieurs personnes. L’eau dans la piscine et les trous est complètement opaque, de couleur verdâtre.

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

Un avant goût de las Gachas

La plus belle partie d’El Salitre se trouve après la piscine. Le couloir d’eau remonte assez loin et la balade est vraiment agréable.

L’endroit est surtout atypique, et la balade pieds-nus au milieu de ce couloir d’eau est un vrai plaisir. C’est en quelque sorte un avant-goût de la Quebrada las Gachas, qui est elle même un lointain avant-goût de Cano Cristales. Dans le coin, toutes les rivières semblent avoir les mêmes particularités. Du côté de Oiba et du village de Peñuela il y a Las Pilas et el pozo del Indio, une autre rivière pleine de trous circulaires.

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

La Gloria El Salitre

Des Pozos pas très propres

Les bouses de vaches

Ça fait du bien de se baigner parce qu’il fait chaud, mais le voit lorsqu’on remonte la rivière jusqu’au bout, c’est en réalité assez dégueulasse et un vrai nid à bactéries : le cours d’eau d’El Salitre c’est vraiment un petit ruisseau d’1 cm d’épaisseur qui coule le long de la roche, et les animaux sauvages dont les vaches y accèdent facilement. On peut remonter ce couloir d’eau sur des centaines de mètres, et tout le long, on peut voir d’énormes bouses de vaches séchées ou toute fraîches, en plein milieu de la rivière.. Elles se décomposent au soleil et l’eau emporte tout ça vers le balneario..l’eau est donc remplie de saleté. Au Balneario La Gloria, en remontant la rivière c’est un peu le même topo.

La Gloria El Salitre

Les insectes Brachycentrus

Une autre particularité de cette rivière, c’est qu’il y a des milliers voire des millions de petits insectes collés à la roche, des sortes de Brachycentrus sur le lit de la rivière et dans les trous dans lesquels on se baigne, et parfois ils collent à la peau. C’est inoffensif mais tous ces éléments finalement ne donnent pas trop envie de se baigner !

Walking in El Salitre

Voici une vidéo plus approfondie sur El Salitre. Du grand bassin jusqu’au bout du couloir d’eau. C’est filmé avec la GoPro 6 sans gimbal, juste avec le stabilisateur de la caméra.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top