Le Drakensberg en Afrique du Sud

La région du Drakensberg

Cette région montagneuse qui borde l’Est du Lesotho offre de loin les plus beaux panoramas de l’Afrique du Sud, et compte selon certains parmi les plus beaux d’Afrique.C’est ici que les points de vue sont les plus spectaculaires, et les randonnées sont vraiment magnifiques, quelque soit l’endroit.

Nous sommes parti du parc animalier Mlilwane au Swaziland en passant par le Piet Retief (frontière Sicunuza) et la route sans péage nous a pris 6 heures environ.

Un aperçu des paysage en chemin

Villages d'Afrique

Quels partie du Drakensberg visiter?

De ce que l’on a vu, d’après ce que l’on a compris et relevé sur internet, les plus belles parties de cette chaîne montagneuse sont les suivantes:

  • Toutes les randonnées autour du Sani Pass, dans le Drakensberg Sud
  • Les randonnées dans le Giant Castle, le Cathedral Peak et le Monk’s Cowl dans le Drakensberg central
  • Le Royal Natal dans le Drakensberg nord
  • Enfin pour terminer la Golden Gate beaucoup plus aride mais qui permet d’observer les zèbres des montagnes.

 

Voici quelques images pour vous faire une idée :

Le Cathedral Peak

Consultez notre article sur le Cathedral Peak.

Le Royal Natal

Consultez notre article sur le Royal Natal.

le Monk’s Cowl (Giant Castle)

Consultez notre article sur le Monk’s Cowl.

Le Golden Gate

Consultez notre article sur le Golden Gate.

Le plan du Drakensberg

Voici donc le plan pour une découverte idéale des Drakensberg

Comme on le voit sur la carte, il y a une route principale qui contourne la chaîne,  le long de laquelle on peut trouver de nombreux hébergements et depuis laquelle on emprunte différentes routes pour s’enfoncer vers la montagne. A chaque fois la route en très bon état se termine par un parking et un droit d’entrée payant pour le parc naturel.

Voici une liste plus exhaustive des points à visiter

directions-to-Drakensberg

Explication sur les randonnées

Pourquoi des explications ?  Parce que sans venir sur place, on a du mal à s’imaginer la topographie des lieux, à savoir quel coin correspond à telle vidéo vue sur Youtube ou à telle image vue sur internet.

Des randonnées de tout niveau

Dans tous ces coins, il est possible de se contenter de simples randonnées de quelques heures, mais généralement celles ci ne vous feront pas grimper bien haut.
Les plus spectaculaires nécessitent de partir avec ses affaires pour dormir dans des tentes ou huttes sans eau courante installées au sommet des montagnes.

A savoir, chaque point d’entrée dans le parc naturel débute aux pieds des montagnes, et on peut y faire des rando allant de 3 à plus d’une dizaine de kilomètres. Les plus belles vues, comme on le voit sur cette magnifique vidéo , se trouvent aux sommets, et quelque soit le point d’entrée, au Drakensberg sud, central ou nord, les randonnées pour les atteindre durent une journée entière. Il faut donc être équipé et surtout avoir les capacités physiques requises pour ce genre d’expérience.

L’exemple du Sentinel Hiking Trail

La randonnée la plus connue est celle du Royal Natal et son Sentinel Hiking Trail, avec ses fameuses chaines en métal pour gravir la falaise.
Attention cependant, le Royal Natal s’attaque par la face nord et par la face sud de la montagne :

– On peut passer par le bas par le village Bonjaneni pour y voir le fameux amphithéâtre monumental le long duquel coule la célèbre Tukhela Fall, la deuxième plus haute cascade du monde.

– On peut aussi attaquer le Royal Natal par le haut, en passant par la ville de Phuthaditjhaba. C’est au bout de la R57 qu’on tombe sur le Sentinel Car Park. De là on peut atteindre les plus hauts sommets et la Tukhela Fall à la source. C’est aussi par là qu’on grimpe les Chain Lader (chaines en acier).

Mais même ici avec le Sentinel Car Park qui semble tout près des crêtes, il faut une journée entière pour arriver tout en haut et redescendre.

Drakensberg

Drakensberg

Drakensberg

Quel temps au Drakensberg?

Concernant le temps, il faut évidemment plus froid qu’ailleurs en Afrique du Sud, et le temps change constamment. S’il fait moche et que c’est nuageux le matin, il y a de fortes chances pour qu’il y ai un ciel bleu l’après midi. C’est la raison pour laquelle les Time Lapse (format vidéo) sont si beaux ici :  la nature bouge en permanence.

Une destination à part entière

Vous l’aurez compris, la chaîne des Drakensberg peut faire l’objet d’une destination à elle seule. On peut facilement y passer 15 jours voire plus pour en profiter pleinement. En 5 jours, comme nous l’avons fait, il faut  nécessairement changer d’hébergement régulièrement et faire de la route en moyenne une heure le matin, et autant le soir.
La solution idéale mais coûteuse, serait de loger dans les camps à l’intérieur du parc naturel et d’y rester en moyenne 3 jours au moins. Sur chacun des sites cités plus haut, il y a à chaque fois des dizaines de randonnées avec autant de points de vue, des cascades, des rivières et des piscines naturelles à voir.

Drakensberg

Le lesotho

Le Drakensberg entoure le Lesotho sur sa partie Est, et à peu près partout au Drakensberg on pourra vous proposer des excursions d’une journée au Lesotho (seuls, on n’y passe pas sans autorisation spéciale du loueur de voiture). Si vous comptez y aller, vous pouvez donc compter une journée supplémentaire sur votre planning, et partir soit en groupe organisé, soit en taxi, soit avec votre véhicule si vous avez demandé une autorisation écrite à votre loueur. Il faut juste savoir que le Lesotho est un pays méconnu, fermé et très pauvre. Il est recommandé d’emporter des cadeaux pour les villageois. (crayons, cahiers pour les enfants etc).

Drakensberg

L’hebergement au Drakensberg

On vous en dit plus dans nos articles sur le Royal Natal, le Monk’s Cowl, sur le Golden Gate, et le Cathedral Peak,  mais de manière générale, voici comment sont configurés les hébergements dans la région avec un exemple : le Cathedral Peak.

Il y a sur l’unique route vers le Cathedral Peak, sur une trentaine de kilomètres, des dizaines et des dizaines de chambres chez l’habitant, à des prix assez élevés comparé à la moyenne sud africaine. On y trouve généralement un logement personnel, un parking privé, une piscine, un restaurant. On a l’impression ici que tous les blancs transforment leur immenses demeures en hébergement touristique.

Il y a plus rarement des guest house, et quand il y en a elles sont d’un niveau supérieur, et à une trentaine de kilomètres de l’entrée au parc naturel (hyper spacieuse, ultra propres, propositions d’excursion etc).

Il y a les hotels luxueux officiels, au pied de la montagne, ici le Cathedral Peak hotel, duquel généralement partent les sentiers de randonnées.

Il y a enfin les camps officiels, assez voire très luxueux, comme le Thendele Camp au Royal Natal, le Didima Camp au Cathedral Peak qui sont de loin les mieux situés de tous : à l’intérieur du parc naturel et à flanc de colline avec une vue splendide sur les montagnes.

Drakensberg

Les guest house ou hébergements chez l’habitant sont bien indiqués le long des routes, et ne nécessitent pas forcément de réservations

Les hôtels ou les camps en revanche sont très chers, mais très vite pris d’assaut car ils ont les plus belles vues. Il faut donc réserver de préférence.

Voici des sites de référence pour vous faire une meilleure idée :

 

Drakensberg

Tilt Shift Drakensberg

La région du Drakensberg en Afrique du Sud en miniature.Consultez nos articles complets sur différentes parties de la chaîne montagneuse