Le château de Kanazawa

Le château de Kanazawa et son parc

A Kanazawa, une ville au fort patrimoine historique dans la préfecture d’Ishikawa au Japon, il y a énormément à voir, notamment les vieux quartiers situés aux quatre coins de la ville. En plus des vieilles maisons traditionnelles et des vieux temples, Kanazawa est aussi l’occasion de découvrir les vestiges d »un château typiquement japonais.
En plein centre, collé à l’un des trois plus beaux parc du Japon, le fameux parc Kenroku-en, le château de Kanazawa trône au milieu d’une vaste étendue à peine boisée.

Voici  le plan que vous pourrez voir sur place:  à gauche le parc Kenrokuen, et à droite, le parc du château.

Kanazawa castle map

Un château restauré

D’après les sources, ce château  bâti au XVIe siècle a été maintes fois reconstruit suite à des incendies, tremblements de terre et autres dégradations. Ce qu’il en reste aujourd’hui ce sont surtout des tours, le mur d’enceinte et quelques bâtiments rénovés dans les années 2000 : Le Sanjukken Nagaya,  l’entrepôt Tsurumaru et la grande porte Porte Ishikawa-mon, classée aujourd’hui comme  » Importante Propriété Culturelle Nationale ».  La tour ou yagura Hishi, une tour de guet à 2 étages, l’entrepôt Gojikken Nagaya, un grand entrepôt à un étage,  et la yagura Hashizume-mon Tsuzuki, une tour de guest à trois étages, sont les principaux bâtiments visibles aujourd’hui.

La porte Ishikawa

En sortant du Loop bus de Kanazawa, on arrive au pied de la grande porte Ishikawa , datant du XVIIe siècle. Une petite rue commerçante bordée de jolis lampadaires mène d’un côté à la grande porte du château, de l’autre à l’entrée du parc Kenrokuen.

La première esplanade : San-no-maru

D’une couleur blanche éclatante, ces quelques structures restantes viennent timidement décorer un parc somme toute assez vide. Les étendues sont vastes et il faut marcher à travers l’enceinte San-no-maru pour rejoindre la deuxième enceinte du château bordée d’une douve et d’une jolie rangée de fleurs aux couleurs éclatantes. Dès l’entrée on aperçoit les principaux bâtiments du château : à droite la tour Hishi Yagura, au centre le hall Gojikken Nagaya, à gauche la porte Hashizume-mon avec sa tour Tsuzuki Yagura. Un paysage typique des châteaux japonais.

La deuxième enceinte Ni-no-maru

Une fois la grande porte Hashizume-mon passée, on pénètre alors dans la deuxième enceinte, la Ni-no-maru. Une grande étendue vide depuis laquelle on peut observer l’autre face des bâtiments cités plus haut. En marchant un peu, on voit un chemin qui part sur la gauche, c’est l’escalier Gokuraku-zaka et juste après le pont Gokuraku Bridge. Ils mènent au Sanjukken Nagaya une autre tour de guet rectangulaire longue d’une cinquantaine de mètres. Celle-ci date du XIXe siècle.

Le jardin Gyokusen’inmaru

Tout au bout de cette esplanade, le sentier se poursuit à l’ombre des arbres et descend vers la partie basse du parc, dans laquelle on trouve un jardin japonais, le parc Gyokusen’inmaru. Des escaliers permettent d’y accéder et offrent une belle vue panoramique sur l’ensemble du jardin.

Comment se rendre au Chateau de Kanzawa ?

L’entrée sud du château de Kanazawa débouche directement sur l’entrée du parc Kenroku-en, et il permet de relier à pied les vieux quartiers de la ville entre eux comme Higashi Chaya ou Nishi Chaya. Tous les quartiers et monuments à voir à Kanazawa sont accessibles directement avec le loop bus de la ville. Vous ne pourrez pas rater l’arrêt qui est clairement indiqué par un numéro sur l’itinéraire du bus. En prenant le Right Loop Bus, il faut descendre à l’arrêt n° 7 et avec le Left Loop Bus, l’arrêt n°9. Une fois dans le bus, les arrêts sont annoncés en anglais.

On peut également prendre le Kenroku-en Shuttle depuis la gare, il s’arrête directement entre le parc Kenroku-en et le château.

La visite du parc du château est gratuite et prend entre 30 min et 1 heure selon votre rythme.

Une carte pour se repérer à Kanazawa

N’hésitez pas à télécharger cette carte au format KML pour pouvoir la consulter sur votre téléphone une fois sur place. On a relevé les zones à visiter et indiqué les ruelles à faire dans chacune de ces zones. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez ensuite sur votre site, merci d’en indiquer la provenance ! Pour savoir comment utiliser la carte hors ligne sur votre téléphone, consultez notre petit tutoriel sur le sujet.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top