Voyager au Guatemala

Voyager au Guatemala, un retour aux sources !

Voyager au Guatemala, c’est faire un retour aux sources, à la nature. Pays chaud, humide et montagneux avec pas moins de 23 volcans, c’est une destination prisée des routards et des aventuriers. Situé en plein milieu de l’Amérique centrale, ce pays presque 6 fois plus petit que la France est entouré par le Mexique, le Belize, le Honduras, le Salvador, et il est bordé d’un côté par la mer des Caraïbes et de l’autre par l’océan Pacifique. Ces 5 pays sont le berceau de la civilisation maya, et le Guatemala est en deuxième position après le Mexique, avec au moins 126 sites archéologiques! C’est dans la région du Petén, à la frontière avec le Mexique qu’on trouve la majorité de ces pyramides.
Au Guatemala on ne trouve pas les mêmes plages paradisiaques qu’au Mexique, mais le pays se rattrape avec des sites naturels tout simplement incroyables qui méritent vraiment l’attention.

Tikal Guatemala

Le Guatemala un pays dangereux?

Le Guatemala est considéré selon certaines sources comme l’un des pays les plus dangereux au monde, avec apparemment 16 meurtres par jour!! On prend connaissance de cette statistique avec étonnement, car une fois sur place, on ne sent vraiment aucune insécurité. La plupart de ces crimes ont lieu à Guatemala City et sont le fait des narcotrafiquants, comme dans tous les pays d’Amérique latine. Le pays n’est pas forcément conseillé aux femmes seules, on en croise pourtant beaucoup dans tout le pays, et de tout âge. La petite taille des Guatémaltèques et la gentillesse de la plupart des habitants font qu’on ne se sent jamais en danger. La plupart des touristes suivent un circuit classique, et ils sont nombreux même en saison basse dans tous les points touristiques du pays. Il faut cependant toujours faire attention et ne pas trop s’isoler. Dans cet article, une voyageuse met en garde suite à une mauvaise expérience à Semuc Champey.(voir les commentaires en bas de page)

Informations pratiques

Le climat au Guatemala

De manière générale il fait très chaud et très humide au Guatémala,  il est conseillé de partir avec de l’anti-moustique; une moustiquaire n’est pas de trop non plus car il y en a rarement dans les guest house. Si vous faites votre propre lessive, rare sont les endroits ou les habits sèchent rapidement, beaucoup de guest house sont ultra humides.

Les prises électriques

Pour les prises électriques, il vous faudra un adaptateur , le même que pour les Etats Unis, Mexique, Bélize et d’autres pays du coin.(Voltage : 120, Fréquence : 60). Voici un exemple ici , ou  , ou sinon prenez un adaptateur universel comme celui ci. Dans le pire des cas, en arrivant à l’aéroport on en trouve facilement.

Les transports au Guatemala

Pour ce qui est des transports, d’une ville à une autre, il existe partout des bus terminal pour ceux qui veulent se débrouiller seul. Le moyen le plus simple est de confier cette mission à votre guest house, quelque soit l’endroit ou vous vous trouvez. Ils organisent toujours des aller-retours entre les différents points clés du pays et les prix sont souvent les mêmes. Comme dans tout pays du genre, il est parfois préférable de choisir cette option si on ne veut pas perdre du temps. Il s’agira la plupart du temps de vans privés prenant jusqu’à 15 personnes. L’état des routes est plutôt bon, sauf sur les endroits reculés ou les routes ne sont pas encore asphaltées. Ceci dit les trajets prennent énormément de temps. Un Antigua – Coban prend au moins 5 heures, un Semuc Champey – Flores peut prendre la journée entière (jusqu’à plus de 10 heures de trajet). En moyenne, pour des grandes distances, comptez une journée par déplacement pour être large et mieux préparer votre séjour. Il est souvent recommandé d’éviter les chicken bus, mais c’est chacun son expérience.

Les touristes au Guatemala

Au Guatemala on croise plutôt des voyageurs au long cours, pas mal de français ou d’européens en général (les espagnols sont nombreux aussi). Il y a aussi pas mal d’anglophones, d’américains mais ceux qu’on a le plus croisé sont les israéliens. Il existe de très nombreuses guest house portant des noms très significatifs comme « Shalom », « Jerusalem » et beaucoup d’écriteaux en hébreu..Lors de notre passage les juifs d’Israel sont très majoritaires, partout ou on est allé. Il y a par contre très peu d’asiatiques.

Les Guatemaltèques

Comme le souligne Wikipedia, la population est très diverse au Guatemala. De notre point de vue, à Antigua ils ressemblent à l’image qu’on s’en fait, beaucoup d’habits traditionnels, petits, gentils. A Sayaxché en revanche, ce n’est plus du tout la même population, plus grands, plus pauvre peut-être, moins en contact avec le touriste de base donc très curieux et pas toujours très avenant. Il y a une forte disparité selon les régions traversées. Mais de manière générale, on a adoré le Guatemala et ses habitants, la gentillesse et le sourire reviennent le plus souvent lorsqu’on repense aux Guatémaltèques.

Un idée de budget au Guatemala

Arrivés à l’aéroport de Guatemala City, plutôt que de changer vos euros, vous avez la possibilité de retirer directement de l’argent dans le distributeur automatique dans le hall d’arrivée. En moyenne, un euro équivaut à 8.5 Quetzales. Pour info, on peut obtenir une chambre d’hôtel correcte à partir de 15-20 euros soit entre 130 et 220 quetzales. Un taxi collectif pour vous rendre à Antigua coûte 12 dollars par personne, ou 165 quetzales pour deux.

Ou retirer de l’argent à l’aéroport?

Il y a un distributeur automatique dans le hall d’arrivée. Celui-ci est limité à 1000 Quetzales par retrait. Face à la sortie, dans le parking à 3 étages juste en face, on peut monter au troisième étage pour trouver un deuxième distributeur ou l’on peut retirer 2000 Quetzales d’un coup, avec  41 Quetzales de frais ( environ 230 euros et 4,70 euros de frais), de quoi tenir plusieurs jours.

A Antigua même, il y a beaucoup de distributeurs, notamment sur la place centrale. Et de manière générale, tout comme en Asie, les distributeurs peuvent être isolés, à l’intérieur d’un magasin, d’une pharmacie etc. Généralement les distributeurs à l’intérieur d’une banque sont plus sûrs et moins sujets à des trafics en tout genre, même si nous n’avons jamais eu de problèmes sur place ni lu ou entendu d’histoire à ce sujet.

Quelques exemples de prix

Pour avoir une petite idée :
Le café à Antigua est en moyenne à 14 Qtz et le petit déjeuner à 25 Qtz. On peut aussi manger pour le même prix selon les endroits.
Les bouteilles d’eau sont en général à 5 ou 10 Qtz, et les « bolsa de agua » ces sachets en plastiques remplis d’eau faisant 1/3 de litre sont à 1 Qtz. Très pratique et économique si on a une gourde.
Le paquet de cigarette est en moyenne à 25 Qtz
Les chambres pas chères tournent autour des 15-20 euros en moyenne, moins si on choisit les dortoirs.
Les excursions coûtent dans la centaine de Quetzal, voire plusieurs centaines selon l’activité.
L’entrée au parc de Semuc Champey est à 50Qtz, celle de Tikal à 150Qtz.

Antigua Guatemala

Que faire et que voir au Guatemala ?

On trouve facilement des informations sur les endroits les plus touristiques du pays:

Le lac Petén Itzá

On peut admirer les couchers de soleil sur le lac depuis les villages de Florès ou El Remate

El Remate

La ville d’Antigua

Antigua, une des plus belles villes coloniales d’Amérique centrale entourée des volcans Agua, Acatenango y Fuego, est la destination numéro  pour de très nombreux voyageurs.

Semuc Champey

Il faudra se rendre au village de Lanquin, le plus proche des piscines naturelles de Semuc Champey. Ce site est le site naturel numéro  sur la liste des voyageurs.

Semuc Champey Guatemala

Le site archéologique de Tikal

L’incroyable temple maya, un des plus sauvages du pays mais aussi un des plus touristiques ! C’est un incontournable au Guatemala. Situé tout au nord, on peut ensuite passer au Bélize très facilement.

Tikal Guatemala

El Crater Azul

Notre coup de coeur pour notre court séjour au Guatémala. Un lieu absolument fantastique et totalement inconnu du grand public. Regardez notre vidéo pour mieux vous rendre compte de la beauté de l’endroit.

Crater Azul

Mis à part ces quelques points que nous avons nous-même visités, il existe évidemment d’autres merveilles parmi lesquelles

Chichicastenango

C’est là que vous trouverez le plus grand marché d’Amérique centrale.

La mer des Caraibes

Beaucoup de voyageurs se rendent également à Livingston et Puerto Barrios pour être au bord de la mer des Caraïbes et du Rio Dulce

La ville de Chiquimula

On peut aussi faire une halte à Chiquimula, le « Berceau de la Culture »  du Guatemala, avec ses innombrables églises.

Le volcan Pacaya

On peut se rendre dans les villages de San Vicente Pacaya ou  San Francisco de Sales pour dormir au pied du volcan Pacaya

Le lac Atitlán

Depuis les villages de Santiago Atitlán , San Juan ou Panajachel on peut également rejoindre les volcans Toliman, San Pedro et celui d’Atitlán et dormir près du lac Atitlán

Le lac Ipala

C’est depuis Chiquimula qu’on peut rejoindre le lac Ipala et le volcan du parc Parque Nacional Montecristo Trifinio

La ville de Quetzaltenango

Depuis la ville de Quetzaltenango  on peut rejoindre le volcan  Tajumulco

Le parc naturel El Boquerón

Depuis Coban on peut facilement rejoindre le parc et les sommets du volcan du même nom

Grottes de Candelaria

Pour visiter ces grottes parmi les plus grandes d’Amérique centrale, on peut se rendre au village de Raxruha

Lac Chicabal

Un lac niché dans le cratère d’un volcan. On peut dormir vers Xela pour s’y rendre plus facilement.

La Laguna Lachuá

Une magnifique lagune située aux environ de Coban.

Les trésors inconnus du Guatemala

C’est dans la région du Petén qu’on trouve certainement les plus belles merveilles du pays, la plupart complètement inconnues du grand public.

La page facebook du tour operator local travesias Petén poste régulièrement des clichés de ces endroits difficilement accessibles. Rendez vous sur leur page pour voir en photo à quoi ressemble tous ces endroits! En vrac les endroits qu’on a relevé et qui nous semblent magnifiques!

Cueva de La Pintura à San Benito, El lago de Puerto Arturo à San Andrés, Cenote Pozo Maya, Las Corrientes del San Pedro et el Cenote de Poza del Macho, Arroyo Petexbatún, Laguna Petexbatún, Nacimiento Aguateca, catarata de Caxlampón, arroyo Lago Petén Itzá, grieta de Aguateca, Cueva del Aguacate, Nakum, El Convento à San Luis, Naj Tunich, La Joyanca ,San Clemente, Río San Pedro, Puerto Arturo, playa blanca, Nacimiento Aguateca et Cueva Alau à Sayaxché

N’hésitez pas à consulter nos articles sur le Guatemala

Tilt Shift Guatemala

Voici un aperçu miniature de quelques coins connus du Guatemala.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.