Lanquín, Guatemala

Lanquin, porte d’entrée vers Semuc Champey

Un village typique de montagne

Lanquín, c’est le petit village aux portes du célèbre parc naturel de Semuc Champey au centre du Guatemala. Le village est situé à une dizaine de kilomètres à peine du site, on y trouve une large offre d’hébergements et même si le village n’a aucun attrait particulier, c’est là que s’arrêtent la majorité des touristes voulant visiter le parc.

Le village, perdu au beau milieu des collines de l’Alta Verapaz a le charme depaysant des petits villages de montagne. Ce village et son côté rustique nous ont rappelé à certains égards les Philippines. On y trouve des petits commerces, un petit parc, un marché, quelques restaurants, un distributeur automatique, des hôtels, une très belle église noircie par le temps et des habitants pour certains habitués aux touristes, plutôt accueillants.

Lanquin Guatemala

Les conditions à Lanquín

A Lanquín il fait sacrément chaud et l’air est on ne peut plus humide. On transpire à grosse goutte au bout de même pas 5 minutes de marche.
La plupart des hébergements à petits budgets ont des habitations sommaires parfois même sans ventilateur, et il y a quand même pas mal de moustiques, surtout si le logement se trouve au milieu de la végétation. Sur place vous allez donc avoir très chaud ! Privilégiez donc un logement proche de la rivière comme El Retiro, avec piscine ou avec clim si vous en trouvez!

Lanquin Guatemala

Le tourisme à Lanquín

L’essentiel des touristes venant à Lanquín viennent pour visiter Semuc Champey et ne restent pas plus de deux jours sur place. La plupart sont en tour organisé en journée, et le reste du temps dans leur guest house. Il y a de ce qu’on a vu très peu de touristes qui choisissent de dormir dans le village, du coup il est intéressant et dépaysant de s’y balader.
Sur la rue principale, au premier croisement, on peut trouver les « taxis » (camionette ou moto) qui peuvent vous emmener à Semuc Champey pour 25 Qtz l’aller simple. (même tarif que les guest house)

Depuis le village de Lanquín, on peut atteindre seuls et à pied les grottes de Lanquín (grutas de Lanquín), situées au nord-ouest du village, au bord de rivière Cahabon. On passe devant au arrivant au village. A ne pas confondre aves les fameuses grottes ou l’on se balade avec une bougie à la main, qui se trouvent du côté de Semuc Champey.( Cuevas de K’an Ba’)

Ou dormir à Lanquin ?

Un hébergement proche de Lanquín

On trouve tout un tas de guest house à Lanquín et aux abords du village. On peut recommander le Vista Verde  fraichement construit en 2017

Un peu dans la même veine que d’autres hébergements plus connus, il est à l’écart du village (qu’on peut rejoindre en 10 min à pied en montée), et dispose de bungalows sur pilotis tout en bois au sommet d’une petite colline. Les chambres sont sommaires et les deux ou trois douches et les toilettes sont un peu à l’écart de la réception et des bungalows, ce qui peut être contraignant en pleine nuit. On peut atteindre la rivière en contrebas à pied, en 5 minutes à peine. L’avantage, comme les autres hôtels, c’est qu’il y a une piscine tout en haut de la colline, à 2 minutes des bungalows, et depuis laquelle on a un point de vue sur toute la vallée.

Si l’on avait eu plus d’information, nous aurions certainement prix un hébergement au village même plutôt qu’à l’écart, car on dispose ensuite d’une plus grande liberté pour manger ou découvrir la vie locale. Au Vista Verde par exemple, il n’y a pas de supérette. On peut demander des sandwich à 25Qtz pièce la veille de l’excursion (il y a la version pain de mie ou locale, prendre la version locale plus copieuse et très bonne), mais si on est à court de cigarettes par exemple, on doit retourner au village. Sinon la nuit tombe vers 18 heures, donc au retour de Semuc Champey vers 17 heures, il fait encore jour et on peut faire des courses au village.

Lanquin Guatemala Lanquin Guatemala

 Des hébergements « backpackers »

A savoir, tous les hébergements de ce type, à l’écart du village sont de type backpackers, plein de jeunes américains, israéliens ou européens et au restaurant ils mettent la musique à fond. Il y a donc une ambiance de fête mais au Vista Verde en tout cas, le bruit s’arrête tôt le soir et on n’a pas de mal à dormir.

Dans le village lui même il y a quelques hébergements en dur, plus proche des commerces et des quelques agences qui proposent des tours, ce qui peut être plus pratique.

Les autres hébergements comme le Zéphyr, Utopia, El retiro ou encore l’Oasis juste à coté du vista verde et plus proche de la rivière sont du même type, avec restaurant, musique et piscine, au beau milieu de la nature.

Lanquin Guatemala

Aux portes du parc de Semuc Champey

Si vous allez à l’l’hostal el Portal par exemple, l’hotel le plus proche de l’entrée de Semuc Champey (50 mètres à pied de l’entrée) vous pourrez profiter pleinement du parc dès l’ouverture. L’inconvénient, c’est que tout sur place, la nourriture ou les tours proposés seront plus chers et qu’il n’y a absolument rien autour. A l’entrée du parc, donc pas trop loin de cet hôtel, on trouve deux bouis bouis ou l’on peut manger et acheter quelques produits.

Plus proche également du parc mais peut-être un peu trop loin pour le rejoindre à pied, on trouve d’autres hébergements qui eux pour le coup sont totalement isolés et qu’on déconseille puisqu’on a dans ce cas aucune liberté pour les transports, les repas etc..

Comment se rendre à Lanquin ?

Quelque soit l’endoit d’ou l’on vient, on a toujours deux options : emprunter les bus locaux et se débrouiller pour les correspondances entre chaque ville, ou opter pour un shuttle ‘direct’ via une agence ou une guest house. Dans ce deuxième cas, le van ramasse les touristes dans la ville de départ, puis fait un pause en milieu de trajet avant d’arriver à destination. Les deux ont leur avantage et leur inconvénients, gain d’argent contre gain de temps, version locale contre version touristique.

Venir depuis Antigua

Pour se rendre à Semuc Champey, on peut le faire en combinant plusieurs bus. Il n’y a pas de ligne directe depuis Antigua, en dehors des shuttles réservables directement depuis votre hôtel ou via une agence. D’après les chauffeurs de bus à qui l’on a demandé au terminal, il faut prendre un bus pour Guatemala city, puis un autre pour Coban, puis un dernier pour Lanquín. Une solution à peine moins chère qu’un tour organisé et certainement plus contraignante.

On recommande donc plutôt les shuttles directs, Antigua – Coban – Lanquín. L’avantage est qu’on n’a pas à se démener pour trouver le bon bus et qu’on arrive en principe plus vite. Nous avons payé 175 quetzales (20 euros environ) par personne pour la totalité du trajet via notre guest house (Moto Camp) en réservant la veille avec la compagnie Aventura touristica. Nous n’avons pas cherché à négocier, il est sans doute possible d’obtenir un meilleur prix. (aux environs de 125Qtz)

Au total, le trajet dure entre 8 et 12 heures. Le dernier tronçon de route entre Coban et Lanquin n’est pas asphaltée. Depuis Lanquin jusqu’à Semuc Champey, la route n’est pratiquable qu’en 4 *4, c’est un chemin avec des trous et des cailloux énormes, impossible à pratiquer avec une simple voiture de location.

La plupart des voyageurs s’arrêtent donc à Lanquín.

La Vidéo du trajet

L’arrivée à Lanquín

A l’arrivée à l’entrée de Lanquin, même tard le soir, des rabatteurs et leurs camionnettes attendent les touristes pour les emmener gratuitement dans leurs hôtels respectifs. Chaque rabatteur scande le nom de son hôtel et coche sur sa liste tous les clients attendus. Il y a aussi une camionnette pour ceux qui vont directement à l’un des hôtels les plus proches de Semuc Champey, à 45 minutes environ de Lanquin. Si vous n’avez pas reservé, vous trouverez bien une place dans l’un des hôtel.

Repartir de Lanquín

Au premier croisement de la rue 6 en arrivant au village, en suivant la pancarte qui indique « Cahabon 30km » à gauche, on trouve à une dizaine de mètre une agence qui peut organiser des transports pour Flores ou ailleurs, pour un peu moins cher qu’en passant par les guest house. C’est l’agence « Mariachi« . Votre van sera peut-être moins moderne que ceux des guest house, mais vous serez deux à trois fois moins nombreux dans le mini-bus. Il doit y avoir d’autres agences dans le petit centre du village.

Lanquin Guatemala

Aller vers Flores

En choisissant cette option, via l’agence citée, le chauffeur fera une première pause à Coban. Ensuite au bout d’une heure ou deux, peu avant Sayaxché, il s’arrête au beau milieu de nulle part et on monte dans un autre van qui vient lui de Flores. Les deux vans font donc chacun la moitié du chemin puis demi-tour. Les passagers échangent de van ..Le nouveau van dans lequel on monte retourne ensuite jusqu’à Santa Elena, la ville qui fait façe à l’île de Flores. Si vous décidez de vous arrêter avant, à Sayaxché par exemple le tarif sera le même.

Si vous optez pour le shuttle d’une des guest house de Lanquin, il est possible qu’il fasse la route jusqu’au bout, sans changement de van.

Au total le trajet dure en moyenne entre 7 heures et 10h.

Voici une idée des tarifs pratiqués par les guest houses :

Lanquin Guatemala

Une idée des prix à Lanquin ?

En complément aux informations déjà données dans les autres rubriques, on sait que les petits déjeuners dans les guest house du type El Retiro ou Vista Verde vont de 25 à 40 Qtz. Pour manger les tarifs vont de 25 à 45Qtz. Les sandwich à emporter, notamment pour aller à Semuc Champey sont à 25 Qtz, à commander la veille. Le café est à 10 Qtz. Pour l’eau, en principe ils ont tous des fontaine d’eau purifiée gratuite.