Semuc Champey, Guatemala

Semuc Champey, la perle du Guatemala

Semuc Champey est un parc naturel situé au centre du Guatemala, célèbre pour ses piscines naturelles à l’eau turquoise. Le site se trouve à moins de 10 kilomètres du village de Lanquin et à plus de 7 heures de transport de la capitale ou d’Antigua. Même si l’endroit reste sauvage et difficile d’accès, tous les voyageurs se rendant dans ce pays ou qui en reviennent connaissent Semuc Champey. Le lieu est déclaré « Monument National » tant il attire les voyageurs du monde entier et il fait partie du circuit classique du voyageur au Guatemala.

Combien de temps prévoir pour visiter Semuc Champey ?

Compte tenu de la difficulté à accéder au site, quelque soit sa provenance, il faut prévoir au moins un jour pour accéder à Lanquin et trouver un hébergement. Sur place, une journée est suffisante pour visiter le parc naturel. L’excursion va de 9h00 à 16 heures. Le surlendemain, compter la journée entière pour rejoindre Antigua, Guatemala ou Flores. Au total, un détour pour voir Semuc Champey c’est au moins trois jours sur un planning de voyage.

Semuc Champey Guatemala

L’arrivée au parc

En partant depuis sa guest house, et même si l’on ne choisit que la formule « transport », on fait le trajet avec ceux qui prennent la formule « tour », comprenant la visite d’une grotte, le tubing sur la rivière puis la visite du parc naturel (150 à 175 Qtz le tour par personne). Le pick-up dépose tout le monde au Pont métallique (en bas à droite du plan ci-dessous).

Les groupes partent de là à pied vers la grotte. Comme on le voit sur cette carte empruntée au site mapasdeguatemala.com, ils commençent la journée par la grotte de K’an Ba’ (tout en bas à droite), puis s’amusent sur la rivière en faisant du tubing. Ils rejoignent les piscines naturelles qu’en début d’après midi, après être monté au mirador.

Les voyageurs seuls eux remontent dans le pick-up jusqu’à l’entrée du parc, cent mètres plus loin. En venant seuls, on est donc tranquille dans le parc au moins trois bonnes heures.

Les deux maisons rouges proches du pont que l’on voit sur la carte sont l’hôtel El Portal et Posada Las Marias. Ce sont les deux hébergements les plus proches du parc. (lire le commentaire en bas de l’article au sujet de Las Marias!!)

Visiter Semuc Champey en groupe ou en solo ?

Malgré les nombreux éloges et l’enthousiasme de certains blogueurs ayant participé à ces tours, on ne peut s’empêcher de penser qu’il est largement préférable de profiter pleinement du parc à sa guise, sans être contraint de suivre tout un groupe. On voit sans doute plus de choses avec un guide (et encore…). En venant seul, on peut profiter des lieux de 8 heures à 18 heures, sans contrainte et à son rythme.

Semuc Champey Guatemala

La configuration du parc ?

Les piscines naturelles que l’on voit sur toutes ces photos sont en fait une formation géologique particulière. Elles forment la voûte d’un tunnel souterrain qu’emprunte la rivière Cahabón sur à peu près 300 mètres. Alimentées par la pluie, l’eau est turquoise et quasi transparente dans les piscines naturelles de ce pont, alors que la rivière elle-même qui rentre sous les piscines et ressort 300 mètres plus loin est beige-marron.(en basse saison)

Une fois le ticket d’entrée payé, on peut soit emprunter le chemin principal qui va jusqu’à la fin des piscines naturelles et de la partie accessible à travers les bois (pancarte jaune sur la carte : « champey », 10-15 minutes de marche). On peut aussi tourner tout de suite à droite pour longer la rivière jusqu’aux piscines (pancarte rouge sur la carte : « Cahabon », 15 minutes de marche). C’est sur ce chemin qu’on peut observer la cascade. On peut aussi tourner un peu plus loin à gauche, pour monter au view point et voir les piscines naturelles depuis une centaine de mètres de hauteur. (pancarte orange sur la carte: « mirador », 30 minutes de montée sportive !)

Si vous faites la visite seul de votre côté, on recommande de commencer par le mirador, de poursuivre le même chemin jusqu’à redescendre aux piscines naturelles. On commence donc par les dernières piscines (carte violette « manantiales » sur la carte) , et c’est là, derrière la corde tendue au dessus de l’eau qu’on peut apercevoir la rivière Cahabón s’engouffrer sous le pont de calcaire. Ensuite on peut redescendre tranquillement en faisant une halte dans chaque bassin, jusqu’à atteindre le chemin du retour . On peut prendre le chemin qui longe la rivière en dernier, pour apercevoir la rivière Cahabon sortir du tunnel souterrain et former une impressionnante cascade.

Comme les pozas (piscines naturelles) s’étirent sur quelques 300 mètres à peine, on peut prendre son temps et profiter de chaque petit bassin.

Semuc Champey Guatemala

Semuc Champey Guatemala

Semuc Champey Guatemala

A savoir avant de visiter le parc de Semuc Champey

A l’intérieur du parc naturel, il est strictement interdit de fumer. Il faudra donc vous cacher, il y a quelques gardes mais surtout postés au niveau des piscines supérieures.

Dans l’eau, il est interdit d’utiliser un masque ou des lunettes de snorkeling. On n’a pas vraiment compris pourquoi, mais c’est ainsi. De la même manière pour préserver la qualité de l’eau, il est conseillé de ne pas s’asperger de produit anti-moustique ni de crème solaire.

A la sortie du parc, on trouve deux boui-boui ou l’on peut trouver des boissons et à manger.
50 mètres à peine plus bas, on peut manger ou prendre un verre à l’Hotel El Portal, en profitant de la belle vue sur la rivière et le pont.

Ou dormir pour se rendre à Semuc Champey ?

On vous invite à lire notre article sur Lanquin, le village le plus proche du site. C’est dans ce village et autour que l’on trouve le plus d’hébergements. On peut aussi choisir de dormir plus près de l’entrée au parc naturel, mais on sera alors dépendant pour les transports et la nourriture. On peut recommander dans ce cas l’ hostal el Portal qui se trouve vraiment à 50 mètres de l’entrée au site.  Consultez notre article sur Lanquin pour avoir plus d’information.

Semuc Champey Guatemala

Comment se rendre à Semuc Champey ?

Quelque soit son point de départ dans le pays, le seul moyen de s’y rendre est de prendre un bus ou un shuttle touristique. En provenance du nord ou de la capitale, celui-ci s’arrêtera à la plus grande ville aux environs, Coban. Il restera alors deux bonnes heures de route, dont une sur une route non encore asphaltée, jusqu’au village de Lanquin. De là, il faut prendre un pick up, soit depuis le village lui-même, soit depuis votre guest house dans les environs de Lanquin puis faire une heure de route supplémentaire sur une route chaotique de montagne. Si vous venez depuis Antigua, on vous invite à lire la rubrique transport de cet article.

En plus des pick-ups des hôtels, il y a un ou deux chauffeurs qui sollicitent les touristes pour un retour vers Lanquin, si jamais vous n’avez pris qu’un aller simple au départ.

La vidéo du trajet de Lanquin à Semuc Champey

Quel tarif pour accéder au parc ?

Pour accéder à Semuc Champey depuis Lanquin, l’aller simple est de 25 Qtz depuis le village ou depuis votre guest house. Le tarif est le même. On peut prendre directement un aller-retour à 50Qtz, mais il y a toujours un ou deux rabatteurs à l’entrée du parc avec qui on peut négocier un retour.
Si l’on part depuis sa guest house, le départ est à 9 heures, mais on peut partir plus tôt depuis le village.. Le trajet se fait debout à l’arrière d’un pick-up et ça secoue sévèrement !

L’entrée au parc lui-même coûte également 50 Qtz par personne

Semuc Champey Guatemala

  1. Merci pour votre témoignage. On comprend tout à fait la peur que vous avez pu ressentir, c’est assez incroyable et désolant ce genre de mésaventure !! il faudrait le signaler également sur tous les forums pour que cela n’arrive pas à d’autres !! Nous avons croisé aussi quelques femmes seules à Semuc Champey, et on a tendance à croire, vu l’ambiance des lieux , qu’il ne peut rien arriver or là vous nous prouvez le contraire..merci encore pour votre retour d’expérience, en espérant qu’il serve à d’autres!

  2. Déconseiller impérativement de prendre une chambre à Las Marias si femme(s) seule(s) ! Nous y étions pour 2 nuits début novembre. Première nuit aucun souci. le lendemain, patron parti. Seules clientes (55 et 56 ans). Deux jeunes hommes commencent à tourner autours de notre bungalow et font des propositions tendancieuses (« muy bonita les femmes mûres…. »). Dîner rapide. 2 hommes de la réception viennent à notre table et veulent nous donner cours de salsa, plus…. et nous faire boire. Vite dans notre chambre. Nuit tombée. A la lueur du projecteur nous voyons des pieds sous la porte et 2 têtes qui nous observent par la lucarne sur la fenêtre. Nous avons mis l’armoire en travers et ciseaux dans les mains. Pas dormis ! Ils sont revenus plusieurs fois y compris quant le groupe électrogène a été arrêté. Je voyage beaucoup.. jamais eu aussi peur !!!

Laissez un commentaire