Semuc Champey, Guatemala

Semuc Champey, la perle du Guatemala

Semuc Champey est un parc naturel situé au centre du Guatemala. C’est sans doute la principale attraction naturelle du pays. Le site se trouve à moins de 10 kilomètres du village de Lanquin et à plus de 7 heures de transport de la capitale ou d’Antigua. Même si l’endroit reste sauvage et difficile d’accès, il fait partie du circuit classique du voyageur au Guatemala. Le lieu est déclaré « Monument National » et ses piscines naturelles à l’eau turquoise attirent chaque année des milliers de visiteurs. Sachez toutefois qu’il existe au Guatemala de nombreux sites naturels exceptionnels, dont certains sont encore totalement inconnus !

Semuc Champey Guatemala

Visite guidée de Semuc Champey

L’excursion à Semuc Champey

Dès l’arrivée à la réception de votre guest house à Lanquin, ils vous demandent tout de suite si vous souhaitez participer à l’excursion d’une journée à Semuc Champey. On imagine que c’est la même chose dans tous les autres hébergements. Vous pouvez donc payer directement sur place votre excursion du lendemain. Les sorties en groupe avec un guide coûtent de 150 à 175 Qtz par personne. Vous pouvez très bien ne prendre que le transport, et dans ce cas le trajet se fait quand même avec les groupes. Tout le monde a rendez-vous le lendemain matin à 9 heures. Le trajet dans les montagnes dure un peu moins d’une heure, mais vu l’état de la route ça secoue en permanence ! Le retour est prévu pour 16 heures.

Pour info, le tarif du transport de Lanquin à Semuc Champeu coûte 25 Qtz.  C’est le même prix, que vous partiez de votre guest house, ou depuis le village.

Choisir l’excursion organisée

Si vous choisissez l’excursion à la journée, le pick-up vous dépose au niveau d’un pont métallique à l’entrée du parc national (en bas à droite du plan ci-dessous).

Les groupes partent de là à pied vers la grotte. Vous pouvez visualiser l’itinéraire sur la carte ci-dessous, empruntée au site mapasdeguatemala.com. La journée commence donc par la visite de la grotte de K’an Ba’ (tout en bas à droite). Ensuite vous faites du tubing sur la rivière. Vous ne rejoindrez les piscines naturelles qu’en début d’après midi, après être monté au mirador.

Choisir l’option transport uniquement

Si vous ne prenez que l’option transport avec votre guest house, vous partirez quand même avec les groupes, dans les mêmes pick ups et aux même horaires. Au pont métallique par contre, alors que les groupes partent à pied, les voyageurs seuls eux remontent dans le pick-up et sont emmenés jusqu’à l’entrée du parc, cent mètres plus loin. En venant seul, on a donc l’assurance d’être tranquille  au moins trois bonnes heures ! .

Les deux maisons rouges proches du pont que l’on voit sur la carte sont l’hôtel El Portal et Posada Las Marias. Ce sont les deux hébergements les plus proches du parc. (lire le commentaire en bas de l’article au sujet de Las Marias!!)

semuc champey map

La configuration du parc

Les piscines naturelles que l’on voit sur toutes ces photos sont en fait une formation géologique particulière. Elles forment la voûte d’un tunnel souterrain qu’emprunte la rivière Cahabón sur à peu près 300 mètres. Alimentées par la pluie, l’eau est turquoise et quasi transparente dans les piscines naturelles, alors que la rivière elle-même qui rentre sous les piscines et ressort 300 mètres plus loin est beige-marron. La couleur de l’eau varie bien sûr en fonction de la saison.

Les différents chemins dans le parc

Une fois le ticket d’entrée payé, on a plusieurs choix de visite.

  • On peut soit emprunter le chemin principal qui va jusqu’aux piscines naturelles à travers les bois (pancarte jaune sur la carte : « champey« , 10-15 minutes de marche).
  • Ou bien on peut tourner tout de suite à droite pour longer la rivière jusqu’aux piscines (pancarte rouge sur la carte : « Cahabon« , 15 minutes de marche). C’est sur ce chemin qu’on peut observer la cascade.
  • Enfin, certains préféreront monter directement au mirador et voir les piscines naturelles depuis une centaine de mètres de hauteur. (pancarte orange sur la carte: « mirador« , 30 minutes de montée sportive !)

Le parcours idéal

Si vous faites la visite seul de votre côté, on recommande de commencer par le mirador. Descendez ensuite de la montagne jusqu’aux dernières piscines naturelles  (carte violette « manantiales » sur la carte). Derrière la corde tendue au dessus de l’eau on peut voir la rivière Cahabón s’engouffrer sous le pont de calcaire. Ensuite on peut redescendre tranquillement en faisant une halte dans chaque bassin, jusqu’à atteindre le chemin du retour . On prend le sentier qui longe la rivière en dernier, pour apercevoir la rivière Cahabón sortir du tunnel souterrain et former l’impressionnante cascade Manantial. L’avantage de ce parcours, c’est qu’on monte une fois au début, tout le reste se fait en descente. Et bien sûr après l’effort le réconfort !

Comme les pozas (piscines naturelles) s’étirent sur quelques 300 mètres, on peut prendre son temps et profiter de chaque petit bassin.

Semuc Champey Guatemala

Semuc Champey Guatemala

Visiter Semuc Champey en groupe ou en solo ?

Malgré l’enthousiasme de certains blogueurs ayant participé à ces tours, il est selon nous largement préférable de profiter pleinement du parc à sa guise, sans être contraint de suivre tout un groupe. En venant seul, on s’amuse de 8 heures à 18 heures, sans contrainte ! On profite du mirador et des piscines naturelles en petit nombre, et on se balade à son rythme dans le parc.

Semuc Champey Guatemala

A savoir avant de visiter le parc de Semuc Champey

A l’intérieur du parc naturel, il est strictement interdit de fumer. Il y a quelques gardes mais ils sont surtout postés au niveau des piscines supérieures.

Dans l’eau, il est interdit d’utiliser un masque ou des lunettes de snorkeling. On n’a pas vraiment compris pourquoi, mais c’est ainsi. De la même manière pour préserver la qualité de l’eau, il est conseillé de ne pas s’asperger de produit anti-moustique ni de crème solaire.

Comme indiqué plus haut,  il y a deux boui-boui où l’on peut trouver à boire et à manger juste à l’entrée du parc.
50 mètres à peine plus bas, on peut manger ou prendre un verre à l’Hotel El Portal, en profitant de la belle vue sur la rivière et le pont.

Combien de temps prévoir pour visiter Semuc Champey ?

Compte tenu de la difficulté à accéder au site, il faut prévoir au moins un jour de transport pour y accéder. Sur place, une journée est suffisante pour visiter le parc naturel. Le surlendemain, il faut compter la journée entière pour rejoindre d’autres villes comme Antigua, Guatemala City ou Flores. Au total, le détour par Semuc Champey prend donc au moins trois jours.

Comment se rendre à Semuc Champey ?

Quelque soit l’endroit d’où l’on vient, on a toujours deux options : emprunter les bus locaux et se débrouiller pour les correspondances entre chaque ville, ou opter pour un shuttle ‘direct’ via une agence ou une guest house. Dans ce deuxième cas, le van ramasse les touristes dans la ville de départ, puis fait une pause en milieu de trajet avant d’arriver à destination. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients : gain d’argent contre gain de temps, version locale contre version touristique.

Venir depuis Antigua

En transport public

Pour se rendre à Semuc Champey, on peut le faire en combinant plusieurs bus. Il n’y a pas de ligne directe depuis Antigua, en dehors des shuttles, à réserver directement depuis votre hôtel ou via une agence. D’après les chauffeurs de bus à qui l’on a demandé au terminal, il faut prendre un bus pour Guatemala city, puis un autre pour Coban, puis un dernier pour Lanquín. Une solution à peine moins chère qu’un tour organisé et certainement plus contraignante.

Les shuttles directs

On recommande donc plutôt les shuttles directs, Antigua – Coban – Lanquín. L’avantage est qu’on n’a pas à se démener pour trouver le bon bus et on arrive en principe plus vite. Nous avons payé 175 quetzales (20 euros environ) par personne pour la totalité du trajet.  On a réservé la veille via notre guest house (Moto Camp), avec la compagnie Aventura touristica. Nous n’avons pas cherché à négocier, il est sans doute possible d’obtenir un meilleur prix. (aux environs de 125Qtz)

 Au total, le trajet dure entre 8 et 12 heures.

Le dernier tronçon de route entre Coban et Lanquin n’est pas asphaltée. Et de Lanquin à Semuc Champey, la route n’est praticable qu’en 4 *4. C’est un chemin avec des trous et des cailloux énormes, impossible à pratiquer avec une simple voiture de location !

La vidéo du trajet de Lanquin à Semuc Champey

Où dormir pour se rendre à Semuc Champey ?

On vous invite à lire notre article sur Lanquin, le village le plus proche du site. C’est dans ce village et autour que l’on trouve le plus d’hébergements. Vous pouvez aussi choisir de dormir plus près du parc naturel, mais vous serez alors dépendant pour les transports et la nourriture. On peut recommander dans ce cas l’ hostal el Portal qui se trouve vraiment à 50 mètres de l’entrée au site.  Consultez notre article sur Lanquin pour avoir plus d’informations.

Semuc Champey Guatemala

Quel tarif pour accéder au parc ?

Pour accéder à Semuc Champey depuis Lanquin, l’aller simple est de 25 Qtz depuis le village ou depuis votre guest house. Le tarif est le même. On peut prendre directement un aller-retour à 50Qtz, ou un aller-simple. En principe, il y a toujours un ou deux rabatteurs à l’entrée du parc avec qui vous pouvez négocier le retour.
Depuis les guest house, le départ a lieu à 9 heures. Si vous trouvez un chauffeur dans le village, vous pourrez certainement partir plus tôt, et donc arriver dès l’ouverture au parc. Le trajet se fait debout à l’arrière d’un pick-up et ça secoue sévèrement !

 L’entrée au parc lui-même coûte 50 Qtz par personne

Semuc Champey Guatemala

  1. Merci pour votre témoignage. On comprend tout à fait la peur que vous avez pu ressentir, c’est assez incroyable et désolant ce genre de mésaventure !! il faudrait le signaler également sur tous les forums pour que cela n’arrive pas à d’autres !! Nous avons croisé aussi quelques femmes seules à Semuc Champey, et on a tendance à croire, vu l’ambiance des lieux , qu’il ne peut rien arriver or là vous nous prouvez le contraire..merci encore pour votre retour d’expérience, en espérant qu’il serve à d’autres!

  2. Déconseiller impérativement de prendre une chambre à Las Marias si femme(s) seule(s) ! Nous y étions pour 2 nuits début novembre. Première nuit aucun souci. le lendemain, patron parti. Seules clientes (55 et 56 ans). Deux jeunes hommes commencent à tourner autours de notre bungalow et font des propositions tendancieuses (« muy bonita les femmes mûres…. »). Dîner rapide. 2 hommes de la réception viennent à notre table et veulent nous donner cours de salsa, plus…. et nous faire boire. Vite dans notre chambre. Nuit tombée. A la lueur du projecteur nous voyons des pieds sous la porte et 2 têtes qui nous observent par la lucarne sur la fenêtre. Nous avons mis l’armoire en travers et ciseaux dans les mains. Pas dormis ! Ils sont revenus plusieurs fois y compris quant le groupe électrogène a été arrêté. Je voyage beaucoup.. jamais eu aussi peur !!!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top