Tikal, Guatemala

Tikal, un royaume Maya aux frontières du Guatemala

Inscrit depuis 1979 au Patrimoine de l’Unesco et première zone protégée du Guatemala, le parc national de Tikal, avec son site archéologique, est la destination touristique majeure du Guatemala. Le destin de l’ancienne cité de Tikal est historiquement lié à celui d’autres cités plus ou moins lointaines et plus ou moins connues comme  Uaxactun, Caracol, Naranjo, Calakmul ou encore la célèbre Teotihuacan (VIe siècle av. J.-C. jusqu’au Xe siècle de notre ère).  C’est un des plus importants vestiges de la civilisation Maya, et à son apogée, une des plus grandes cités de l’Amérique. 

D’ailleurs, toute la région du Petén (nord du Guatemala) est recouverte de ces ruines encore à moitié ensevelies et on peut aisément réaliser un circuit touristique de plusieurs semaines pour découvrir toutes ces merveilles.

Un site gigantesque

Il faut entre 4 et 6 heures à pied pour parcourir l’ensemble des sentiers balisés du parc.

Voici la carte remise par les guides à l’entrée du parc, (tarif de la carte: 20Qtz)

Tikal Map Guatemala

Pour information, en partant à 5h30 pour l’ouverture, et en marchant près de 7 heures vous aurez vu la totalité des temples. Ne prévoyez pas forcément la solution compliquée d’organiser le transport par vos propres moyens (bus collectifs) la plage horaire imposée est amplement suffisante pour tout voir et cela vous évitera les complications au retour.

En route pour Tikal

A El Remate, le van ramasse d’autres touristes en faisant le tour de quelques guest houses au village, puis trace au nord direction Tikal. Le système est le même à Florès.

Le parc National de Tikal est à 15 km environ d’El Remate. A l’entrée du parc, tout le monde descend (plusieurs vans venant de différents endroits avec toute une floppée de touristes) et on fait la queue pour payer l’entrée au parc.

On remonte ensuite dans le van, et on poursuit tout droit à travers la forêt jusqu’au site historique, 17 km plus loin. Le trajet prend environ 1 heure au total depuis El Remate, 1h30 ou un peu plus depuis Florès.

L’entrée au parc et quelques infos pratiques

Pour info, mis à part peut-être la ville de Santa Elena à 60km de là, tout est fermé en partant à 5 heures du matin. A El Remate aucun commerce n’est ouvert à cette heure là.

Heureusement, une fois à l’intérieur du parc, on trouve tout de suite un restaurant qui a préparé plusieurs sandwichs, bouteilles d’eau fraîche, café etc. pour ceux n’ayant pas pu manger au réveil. Il est ouvert avant l’ouverture du parc. Le sandwich minuscule coûte 25Qtz et la petite bouteille d’eau 10Qtz. (hors de prix !) On recommande d’acheter autant que possible la veille et de se préparer un sac pour la randonnée dans le parc.

Il n’y a pas de distributeur dans le parc.

Juste derrière le premier restaurant, une famille de singes hurleur a élu domicile. Leur cris impressionnants et résonnant sur des dizaines de mètres à la ronde vous mettront tout de suite dans l’ambiance!

Pour ceux qui voudraient combiner la visite avec d’autres destinations. (repartir vers le Belize par exemple) : Le site regorge de petits bâtiments à l’entrée, il y a comme on vient de le dire un restaurant à l’entrée, et un autre au début du parcours, mais pas de lockers (consignes) officiels. il est certainement possible de demander à faire garder ses sacs ou valises sur place. On peut aussi sans doute trouver un tour privé qui pourra vous emmener ensuite jusqu’à la frontière, tout en ayant gardé vos sacs toute la matinée.

Il existe plusieurs hébergements avec piscine au sein même du parc, à des prix un peu exorbitants. L’expérience en vaut sûrement la peine. On peut choisir de dormir sur un hamac pour payer moins cher.

Préparer son circuit

Le site accessible fait 16km². Afin d’en voir le maximum, il peut être utile de préparer un circuit dans le parc, d’envisager un sens pour visiter l’ensemble des ruines. En vous baladant au hasard des sentiers, vous allez sûrement perdre du temps à faire des allers-retours. La carte tout en haut indique le temps de marche entre chaque site, et si l’on ne s’y prend pas bien, on peut facilement marcher 40 min dans la forêt sans voir le moindre temple et donc perdre un temps précieux.

Dans le parc, les éléments les plus marquants sont :

La Grande Place

La Grande Place comprend le Temple I, le temple II, l’Acropole nord et l’Acropole centrale. Ici on peut monter sur le temple II à l’aide d’une rampe en bois fixée à la pyramide. Seul le temple I est inaccessible.

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Le temple III 

Celui-ci est à moitié enfoui dans la terre et donc inaccessible. Il n’est visible qu’au travers des feuillages ou depuis le temple II ou IV.

Tikal Guatemala

Le temple IV

Ici on peut grimper les 65 mètres de la pyramide grâce à un grand escalier en bois fixé à la pyramide. Une fois là haut, on jouit d’une vue exceptionnelle. (La vue d’un film très connu…)

Tikal Guatemala

Le temple V

Le temple V (59 mètres de hauteur) est la troisième plus haute pyramide du site. Apparemment accessible à une époque, il n’y a plus d’échelle aujourd’hui pour la grimper.

Tikal Guatemala

Le temple VI

Le temple VI, plus petit (25 mètres) est à voir au retour ou au départ car il est excentré. C’est un temple beaucoup plus petit que les autres et à moitié enfoui dans la terre. Si vous manquez de temps, vous pouvez faire l’impasse sur celui-ci pour privilégier d’autres temples.

Le monde perdu

Le monde perdu, la plus belle place selon nous, rassemble plusieurs temples dont le principal atteint 30 mètres de haut. Ici, vous serez certainement au calme, seuls au milieu de la nature et de très belles pyramides. L’atmosphère qui s’en dégage est unique.

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Plaza de los Siete templos

Juste derrière le Monde perdu, on tombe sur la Plaza de los Siete templos , un autre endroit  magique du site, ou vous ne croiserez pas grand monde.

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

En gros, en traçant une ligne droite à partir de l’entrée, tout ce qui se trouve à gauche du plan est incontournable.

Le reste des temples

Les groupes plus petits Q, R, O, H, P, M etc sont moins impressionnants, même si bien sûr ils sont à visiter.

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

La faune et la flore dans le parc de Tikal

Comme on l’a souligné précédemment, et comme on peut l’entendre sur la vidéo, vous serez accompagné lors de votre visite par des cris incroyables faisant froid dans le dos. La première fois on a du mal à croire que ce sont des singes qui émettent ces sons venus d’une autre planète. La résonance de leur cris est impressionnante, et même si on a l’impression qu’ils sont juste à côté, ils peuvent parfois être à plusieurs dizaines de mètres, tout en haut des arbres.

Des singes hurleurs, des coatis, diverses espèces d’oiseaux dont le discret Quetzal, des araignées en tout genre, des serpents…vous repartirez donc avec de belles images en tête.

Et comme le parc est protégé, c’est aussi un énorme arboretum ou l’on peut voir des arbres gigantesques et une flore exubérante.

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

Tikal Guatemala

D’autres alternatives à Tikal

Le site historique de Tikal fait partie du circuit touristique classique dans le pays. Tikal est incontestablement un très bel ensemble de ruines, et il ne faut pas oublier qu’il existe à quelques dizaines de kilomètres plus au nord, El Mirador,  la plus haute pyramide du monde maya encore enfouie sous la végétation et qui n’est accessible qu’au bout de 2 jours de marche à travers la jungle. Quelques kilomètres au sud on trouve également des sites similaires de diverses envergures: Yaxha, Uaxactun, Do Pilas, Aguateca, Ceibal etc. Toute la région du Petén (nord du Guatemala) est remplie de ces vestiges du passé, et il faudrait en réalité des mois pour tous les découvrir.

Il est commun de lire sur internet que Tikal est le plus bel ensemble de ruines du pays. De manière plus honnête, l’impression de beauté, ou la réussite d’une visite dépend de plusieurs facteurs : météo, affluence sur le site, critères personnels etc..Et tant qu’on a pas vu El Mirador, et tous les autres sites, on ne peut pas vraiment juger. Méfiez-vous des blogueurs qui prétendent vous dévoiler une liste des « plus beaux temples mayas » d’ici ou d’ailleurs, car à coup sûr, ils n’en n’ont même pas vu le quart.

Comment aller à Tikal ?

Depuis Florès ou El Remate, le principe est le même : Le plus simple est de demander à sa guest-house ou son hôtel d’organiser pour vous le transport jusqu’au site. Il existe des formules transport, ou transport avec guide. Sur place, il y a également des guides qui proposent leurs services.

Depuis El Remate, nous avons pris le van privé d’Umberto de la guest house Sun BreezeDans ce cas, une heure de départ et de retour est prévue à l’avance: départ à 5h30 – retour vers 13h ou 14h. Le van reviendra à l’heure à l’entrée du site. Le transport aller-retour nous a coûté 50 Qtz par personne.

Combien coûte l’entrée au site ?

Le coût d’entée au parc de Tikal est de 150 Qtz par personne.

Tikal

Depuis Florès, plusieurs agences proposent également le transport seul ou avec guide, pour environ 90Qtz. Ces agences proposent en général plusieurs type de formules:

– Le « sunrise tour » : le départ est à 3h du matin, le transport avec guide à 110Qtz et l’entrée est à 250Qtz.

– Le « early bird tour » : le départ est à 4h30 du matin, le transport avec guide à 110 Qtz et l’entrée à 150Qtz.

– Le « day tour » avec un départ à 8h, un transport avec guide à à 110 Qtz et l’entrée à 150Qtz.

– Le « sunset tour » avec un départ vers 12h30, un transport avec guide à 110Qtz et l’entrée est à 250Qtz.

Pour info, les tours avec guide font, d’après ce qu’on a lu, le tour du site dans le sens contraire des aiguilles d »une montre, en commençant par la droite sur le plan. Donc si vous êtes seuls, partez dans le sens inverse ou directement à la place centrale pour être tranquille.

A savoir également, toutes les agences à Florès ne pratiquent pas les mêmes prix, celles le plus souvent citées dans le blogs seront souvent plus chères.

Walking in Tikal, comme si vous y étiez!!

Voici une petite visite guidée du site archélogique de Tikal au Guatemala. La vidéo est longue, mais elle montre à quoi ressemble une randonnée dans le site, en passant par la plupart des ruines.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.