Antigua, Guatemala

Antigua, Monument National

Une ville mythique

Antigua, c’est l’ancienne capitale du royaume de Guatemala, en Amérique Centrale. Fondée par les espagnols au XVIe siècle dans le style baroque et Renaissance de l’époque, cette magnifique ville coloniale figure parmi les plus belles villes de la région. Elle est déclarée « Monument National » à Guatemala en 1944  puis inscrite au Patrimoine Mondial de l’humanité en 1979. La ville a été reconstruite à maintes reprises suite à la dizaine de tremblements de terre qui l’ont ruiné depuis sa fondation.

Une ville à taille humaine

Nous avons débuté notre périple  par Antigua, et elle donne un aperçu de ce que sont les petites villes, ou les villes de taille moyenne du même type dans cette partie du monde. Souvent bâties autour d’un parc ou d’une place centrale, les rues sont quadrillées et organisées en numéros (calle 1 , calle 2 etc) et à sens unique. A pied, il est donc très facile de s’y retrouver une fois qu’on a compris le système et le sens des numérotations. On retrouve par exemple le même système dans une autre ville coloniale comme Valladolid au Mexique. Toute l’activité se concentre donc autour de la grande place. C’est là qu’on trouve en général le plus de restaurants, le plus d’hébergements et le plus de commerçants en tout genre. La ville est sûre et plutôt très calme. A taille humaine, on peut la parcourir à pied sans difficulté.

Antigua Cerro de la Cruz

Une ville hors contexte

Un peu comme Louang Prabang au Laos ou d’autres villes coloniales d’Amérique du Sud,  la ville d’Antigua est un héritage de la colonisation passée et n’est nullement représentative de l’ensemble du pays. On ne trouve aucune autre ville du même type dans le pays, excepté peut-être l’île de Flores plus au nord. Elle n’en reste pas moins une des attractions touristiques majeures au Guatemala. Située à peine à 1 heure de route de la capitale, c’est généralement par cette ville que tous les voyageurs débutent leur périple dans le pays.

Antigua Guatemala

Antigua Guatemala

Une situation particulière

La particularité de cette ville est qu’elle se situe au pied de trois volcans immenses: les volcans Agua,  Fuego et Acatenango. Tous les trois sont visibles depuis la ville et l’un est particulièrement actif. Il est possible de partir en excursion organisée sur les volcans, en prévoyant de dormir sur place. Situé à une dizaine de kilomètres seulement d’Antigua, le Volcan Agua est celui qu’on distingue le mieux: un zoom permet d’observer tout le flanc de la montagne. Les deux autres sont situés l’un derrière l’autre. Le plus actif, le volcan fuego, est le plus éloigné et il dégage encore en septembre 2017 une épaisse fumée par intermittence.

Antigua Guatemala

Une carte MyMaps pour découvrir la ville

Voici pour info une petite carte MyMaps listant tous les monuments de cette magnifique ville. En cliquant sur les points une photo devrait apparaître pour illustrer l’endroit

Que voir à Antigua ?

Antigua est un musée à ciel ouvert. A l’instar de nombreuses autres villes coloniales à travers le monde, le simple fait de se balader dans ses ruelles garantit un vrai dépaysement. Toutes les maisons sont colorées, et dans presque chaque ruelle on trouve un monument historique en ruine ou une très belle église. Pour donner une petite idée, la visite de toutes les rues à pied et sans s’arrêter doit prendre une heure, une heure et demi environ. De manière organisée et en combinant les visites, en prenant son temps, la visite prend facilement la journée. Il y a énormément de choses à voir. Nous vous dressons ici une liste non exhaustive de tous les monuments que nous avons pu voir en une journée de marche.

Antigua

Pour commencer, voici une carte que l’on trouve devant l’église La Merced

Antigua Guatemala

Les églises à visiter à Antigua

Iglesia de San Agustín

Cette imposante église se trouve un peu à l’écart, devant le centre culturel El Sitio, au croisement des calle 5 Poniente et 7a Avenida Sur.

Antigua Guatemala San Augustin

Ruinas de la Iglesia de la Compañía de Jesús

Une belle façade qu’on peut observer depuis la rue 3a Calle Poniente.

antigua

Iglesia y Convento de La Merced

Cette très belle église se trouve derrière l’Arche de Santa Catalina sur la 1a Calle Poniente. On trouve là plein de commerces et un parc pour se poser. C’est certainement l’une des plus connues et citée dans les guides.

Antigua La Merced

Iglesia del Hospital de San Pedro

Dans le même style, mais en plus petit, cette église attenante à un ancien hôpital se trouve en face du Parque Tanque de la Union, sur la 3 a Avenida Sur.

Antigua Iglesia San Pedro

Catedral de San José

C’est sur la place centrale qu’on trouve évidemment la plus grande église de la ville. Nous n’avons pas pu la visiter, mais celle-ci a conservé en son intérieur les ruines de sa première fondation et se visite comme les autres couvents.

Catedral San José Antigua

Convento de Santa Clara

Juste derrière le lavoir du Parque de la Union, l’imposant couvent de Santa Clara est un des nombreux couvents de la ville à visiter. C’est sûrement l’un des plus photogénique, avec ses nombreuses arches et structures ouvertes sur l’extérieur.

Convento de Santa Clara Antigua

Iglesia de San Francisco

Un peu plus au sud, sur la calle del Hermano Pedro, on ne peut pas rater cette église et sa grande place. Il y a là également un ancien couvent majestueux à visiter à l’intérieur, l’un des plus grands avec celui de la Recoleccion.

Iglesia de San Francisco antigua

Iglesia Escuela de Cristo

Cette église qui forme un gros bloc se trouve sur la Calle de los Pasos un peu à l’écart, tout au  sud de la ville. De style Renaissance avec sa façade en pierre, elle se distingue des autres monuments et a peut-être un peu moins de cachet.

Iglesia Escuela de Cristo antigua

Les couvents et les ruines d’Antigua

Ruinas del Convento de San Jerónimo

Ces petites ruines se trouvent sur la Calle 1 a Poniente. Nous les avons visité par hasard et il faut dire que l’endroit est petit et sert plutôt de parc pour les familles et les écoliers de la ville. Il y a à l’intérieur un terrain de jeu utilisé par les écoles. Vous pouvez en avoir un aperçu dans notre vidéo sur les couvents d’Antigua.

Convento San Jeronimo Antigua

Ruinas de la Iglesia de Candelaria

Ces ruines se trouvent à l’écart des zones touristiques, sur la 1 a Avenida Norte, en direction du Cerro Cruz. Elles semblent former aujourd’hui la façade d’une résidence privée.

Iglesia de Candelaria antigua

Ruinas de la Iglesia Nuestra Señora de los Remedios

Ces magnifiques ruines isolées sont elles aussi loin du centre, sur l’Alameda del Calvario tout au sud.

Antigua Iglesia Nuestra Señora de los Remedios

Ruinas de la Iglesia del Carmen

L’iglesia del Carmen possède l’une des plus jolies façades de la ville. On trouve à son pied un mini marché traditionnel d’objets artisanaux en tout genre. Juste à côté sur la gauche, sous un petit porche, on trouve un au autre marché couvert étonnamment grand.

Iglesia del Carmen Antigua

Iglesia y Convento de las Capuchinas

Nous avons également visité ce magnifique couvent. Il y a ici plusieurs salles, des couloirs, une église, un parc avec vue sur les ruines. Il y a aussi un petit chemin qui traverse les ruines derrière le parc, bref, un petit labyrinthe qui mérite le détour. Vous pouvez en avoir un aperçu dans notre vidéo sur les couvents d’Antigua.

Antigua Iglesia y Convento de las Capuchinas

Ruinas de la Iglesia de San José el Viejo

Fermé lors de notre passage, cette petite église se trouve dans un quartier très calme au sud de la ville.

Iglesia de San José el Viejo antigua

Ruinas de la Iglesia de Santa Teresa

Nous avons également pu rentrer ce tout petit couvent qui se visite très rapidement. Le deuxième étage permet d’avoir un point de vue sur les ruelles alentours, et sur la colline du Cerro Cruz.  Vous pouvez en avoir un aperçu dans notre vidéo sur les couvents d’Antigua.

Iglesia de Santa Teresa Antigua

Ruinas del convento e iglesia de la Recolección

Ces ruines sont un vrai coup de cœur, et figurent certainement parmi les plus belles de la ville. L’endroit est vraiment immense et plusieurs passages permettent de passer d’un espace à un autre en toute discrétion. On peut donc y passer pas mal de temps, parfois complètement seul au milieu d’immenses ruines et de couloirs sombres. On trouve là quelques couples venus s’enlacer à l’abri des regards..

Convento de la Recoleccion Antigua

Ruinas de la Iglesia Santa Rosa de Lima

On peut en voir la façade depuis l’extérieur,  à l’extrémité ouest de la Calle 1 a Oriente. C’est sur la route en direction du Cerro de la Cruz.

Iglesia Santa Rosa de Lima Antigua

Le Cerro de la Cruz

On accède au view point « Cerro de la Cruz » depuis la calle 1a Avenida Norte, à l’est de la ville. La marche depuis le centre prend même pas 30 minutes. La montée n’est pas très difficile et se fait progressivement à travers les bois jusqu’au sommet. Le panorama est grandiose, on peut voir toute la ville d’un seul coup d’oeil ! Pour ceux qui sont en voiture, l’avenida se poursuit jusqu’à un parking d’où l’on redescend à pied jusqu’au view point.

Cerro de la Cruz Antigua

La plus belle vue d’Antigua

Depuis le view point, on se retrouve pile poile dans l’axe de la rue 4 Avenida Sur et on peut ainsi bien apercevoir la structure de la ville et ses différents quartiers. On distingue pratiquement tous les monuments de la ville. Il y a plusieurs bancs et murets en pierre pour s’asseoir, quelques stands pour prendre des souvenirs ou des boissons. Plus haut dans la colline on peut tomber sur un autre petit village plus typique avec plusieurs belles églises dont le Santuario de San Felipe de Jesús, une magnifique petite église qui se distingue par son architecture pointue.

Cerro de la Cruz Antigua

Les monuments d’Antigua

Arco de Santa Catalina

Certainement le monument le plus emblématique d’Antigua, cette arche figure sur toutes les cartes postales et tous les guides. Elle est la plus grande attraction de la ville, à en croire le nombre de touristes et de photographes qu’on croise dans cette rue. L’arche se trouve au croisement de la  5a avenida sur et de la 1a Calle Poniente

Arco de Santa Catalina Antigua

Parque Central

Le Parc central est le centre névralgique de la ville, et on retrouve là toutes les couches de la population locale: étudiants, familles, couples ou solitaires ! C’est d’ailleurs dans ce parc et tout autour qu’on voit le plus de touristes. En vous asseyant là, vous serez certainement sollicité par les femmes en vêtements traditionnels qui voudront vous vendre un de leur colliers. Si vous arrivez depuis l’aéroport de Guatemala City, et sans indication supplémentaire (l’adresse de votre hôtel par exemple), c’est à cette place que le taxi vous déposera.

Parque Central Antigua

Palacio de los Capitanes

Sur l’un des côtés du parc central, vous verrez le Palais des Capitaines. C’est un des plus gros bâtiments de la ville, et à l’époque le Palais figurait parmi les plus imposants édifices de toute l’Amérique centrale. Chargé d’histoire puisque sa fondation remonte au XVIe siècle, il témoigne de la grandeur passée d’Antigua. Aujourd’hui il abrite les locaux de la police et l’Institut guatémaltèque du tourisme.

Palacio de los Capitanes Antigua

Palacio del Ayuntamiento

Situé face au Palacio de los Capitanes, le Palacio del Ayuntamiento abrite aujourd’hui le Musée du vieux livre et le Musée des armes. C’est un des autres gros bâtiments de la ville.

Palacio del Ayuntamiento Antigua

Portal de las Panaderas ou Portal de los Mercaderes

C’est le nom donné à ce couloir situé sur la grande Place, face à la Cathédrale, où l’on trouve une boulangerie, des cafés etc..Pour info, c’est là que vous trouverez le plus facilement un café avant 7 heures du matin.

Portal de los Panaderas Antigua

Tanque de la Unión

Ce petit parc au centre-est de la ville est incontournable, notamment pour découvrir le vieux lavoir encore en fonction aujourd’hui. De là, on a une vue parfaite sur les volcans entourant la ville. C’est là qu’on trouve la petite guest house « Moto Camp« , la petite église toute jaune, la « Iglesia del Hospital de San Pedro« , ainsi que le couvent Santa Clara.

Antigua Guatemala

Les cours intérieures à Antigua

Sur la place centrale ou dans la rue 5a Avenida Norte qui mène à l’Arche de Santa Catalina, on peut trouver des cafés avec de magnifiques cours intérieures qu’il ne faut pas hésiter à visiter. C’est typiquement ce qui donne du charme à la ville, en plus de ses façades colorées.

cours intéirieures Antigua

Les maisons colorées d’Antigua

Les maisons de cette belle ville coloniale sont toutes peintes dans des tons pastels . La plus connue est certainement la rue menant à l’arche, la 5 a Avenida Norte. Toutes les ruelles entourant les parcs sont particulièrement jolies et plus aérées, notamment le parque Tanque de la Union. Les ruelles aux extrémités de la ville sont plus typiques et beaucoup moins touristique, comme la calle Ancha de los herreros tout au nord. Il y a aussi la jolie rue 1 a Calle Oriente, à l’ombre des arbres. Le mieux est de se perdre dans la ville !

Maisons colorées Antigua

Se perdre dans les ruelles d’Antigua

Au hasard de vos balades vous découvrirez ainsi pas mal de ruines qui ne sont répertoriées dans pratiquement aucun plan, comme les ruines de l’église de Candelaria, peu avant la montée pour le Cerro Cruz, ou encore les ruines de l’église « Nuestra Señora de los Remedios » sur l’Alameda del calvario, tout au sud. Plus au sud encore, on découvre un Guatemala plus typique, plus du tout touristique et donc moins sûr..On a croisé là un gentil promeneur qui nous a mis en garde et conseillé de ne pas trop s’écarter de la ville car l’appareil photo pouvait attirer le regard. D’ailleurs ça n’a pas loupé, quelques dizaines de mètres plus loin, un vieux bourré m’a demandé de lui donner mon appareil..J’ai rigolé, car au Guatemala les hommes font rarement plus d’1m70, mais on a quand même fait demi-tour au bout d’un moment. Notre visite s’est donc limité au sud aux alentours de l’Ermita santa Isabel et au nord, derrière le Cerro Cruz.

Antigua Guatemala

Prendre des cours d’Espagnol à Antigua

La ville est apparemment réputée pour les cours dispensés aux touristes. Ils sont nombreux à aller dans l’une des nombreuses escuelas pour apprendre l’espagnol.

Antigua

Visiter les marchés d’Antigua

La ville regorge de marché couverts, plus ou moins grands. Derrière une devanture qui ne paye pas de mine, certaines échoppes sont en fait de vrais labyrinthes. On en trouve notamment dans la rue touristique de l’Arche. Le plus grand marché de la ville, plus local, se trouve à l’ouest, entre la calle de Recoletos et l’Alameda de Santa Lucia. C’est au niveau du terminal de bus.

Antigua

Antigua

Faire une excursion depuis Antigua

Vous trouverez de nombreuses agences à Antigua. En général, elles proposent une visite de la ville, ou des transports vers différentes villes du Guatemala ou des pays voisins.

Antigua

Le cimetière d’Antigua

Enfin, pour terminer, ne manquez pas le cimetière San Lazaro. Il est situé en face du terminal de bus et du marché de la ville. Ici les tombes sont toutes blanches, et l’ensemble est assez joli à voir.

Antigua

Comment se rendre à Antigua ?

Depuis l’aéroport, on peut acheter un billet de bus collectif directement dans un des stands près de la sortie.  Il y a aussi des taxis collectifs à la sortie au tarif de 12 dollars par personne (ou 165 quetzal pour deux) jusqu’au parc central d’Antigua ou 14 dollars par personne jusqu’à son hôtel. Le tarif est fixe et appliqué par tous les taxis. C’est la compagnie Airport Taxi avec des taxis rouges et dont les rabatteurs vous sollicitent dès votre sortie. Les tarifs évoluent vite et peuvent sans doute varier en fonction de la période (basse ou haute saison). Même en arrivant tard (après 20 heures ) il y a plein de taxis collectifs qui attendent les touristes. On peut se rendre ensuite à Antigua en une heure de route environ. L’aéroport international étant en dehors de Guatemala City, on ne peut malheureusement pas découvrir la capitale en chemin.

Comment quitter Antigua ?

Pour quitter Antigua, on a plusieurs options, en fonction de sa destination. Au nord ouest de la ville d’Antigua, il y a une immense et chaotique gare routière ou l’on trouve tous les bus en partance pour les différentes villes du pays. Il n’y a pas de stand central, il faut demander aux locaux ou directement aux chauffeurs le bon bus à prendre. Certains bus, notamment ceux faisant le trajet jusqu’à la capitale ont la mention  » Antigua – Guatemala » inscrite au devant.

Selon les informations que l’on a relevé sur internet : depuis Guatemala City, il y a un départ pour Coban toutes les 30 minutes, avec les bus « Monja Blanca » de 4:00  à 17h00. Se renseigner auprès de son hébergement. Le mieux est de demander à sa guest house ou aux agences en ville, car aucun site internet à jour ne semble exister pour les bus au Guatemala.

Partir pour Semuc Champey

En transport public

Pour se rendre à Semuc Champey, on peut le faire en combinant plusieurs bus. Il n’y a pas de ligne directe, en dehors des shuttles à réserver directement depuis votre hôtel. D’après les chauffeurs de bus à qui l’on a demandé, il faut prendre un bus pour Guatemala city, puis un autre pour Coban, ( ou directement pour Coban si possible) puis un dernier pour Lanquin, la ville la plus proche de Semuc Champey.  Le bus public pour Guatemala city s’arrêtera à un terminal, et il faut rejoindre un second terminal en taxi pour prendre le bus pour Coban. Une solution qui parait donc longue est fastidieuse !

Les shuttles directs

On recommande plutôt les shuttles directs, Antigua – Coban – Lanquin. L’avantage est qu’on n’a pas à se démener pour trouver le bon bus, et qu’on est censé arriver plus vite. Nous avons payé 175 quetzales (20 euros environ) par personne pour la totalité du trajet. On est passé par notre guest house (Moto Camp) en réservant la veille, avec la compagnie Aventura touristica.

L’inconvénient majeur c’est qu’on se retrouve entassé avec d’autres touristes : en majorité anglais/ américains ou israéliens. Autrement dit les pires touristes !

Quelques informations au sujet du shuttle direct Antigua – Lanquin

Première étape : d’Antigua à Guatemala City

A savoir si vous optez pour cette formule : le premier van part d’Antigua en ramassant les touristes dans différents points de la ville. Annoncé à 8 heures, le van quitte la ville en réalité vers 9 heures. Le van roule pendant une bonne heure à 27km/h, avec des pointes à environ 40km/h !  On fait ensuite une pause dans un MacDo à la sortie de Guatemala City. (autre inconvénient de la formule « touristique »..). On attend largement une heure qu’un autre van vienne, rempli d’autres touristes. On comprend alors pourquoi le van roulait aussi lentement, il doit se coordonner avec le deuxième van qui vient d’ailleurs !

Deuxième étape : de Guatemala City à Coban

On repart alors, le van plein à craquer, jusqu’à Coban. Environ 5 heures de route. Là, on fait une deuxième pause d’une heure environ pour manger dans un restaurant ou la compagnie nous fait prendre un troisième van. Fin de la pause, on repart pour Lanquin, le petit village qui donne accès à Semuc Champey.

L’arrivée à Lanquin

A Lanquin, des camionnettes attendent les touristes pour les emmener gratuitement dans leurs hôtels respectifs. Une camionnette part aussi pour ceux qui vont directement à l’un des hôtels les plus proches de Semuc Champey.

Un trajet long..très long !

Au total, le trajet annoncé partout sur internet, et par l’agence elle même comme durant 7 heures maximum, a duré 12h30 pour nous. Nous avons eu une panne entre Coban et Lanquin, bloqué au milieu de nulle part. Sans ce problème technique, le trajet aurait duré un peu plus de 10 heures dont deux bonnes heures d’attente ou de pause. Il y a un tronçon de route entre Coban et Lanquin où la route n’est pas asphaltée. De Lanquin à Semuc Champey, la route n’est praticable qu’en 4 *4. C’est un chemin dangereux, avec des trous et des cailloux énormes, impossible à pratiquer avec une simple voiture de location.

Visez les bonnes compagnies sur les forums

Renseignez-vous au préalable pour savoir s’il n’existe pas de compagnie autre qu’ Aventura touristica avec des vans plus récents et moins sujets aux pannes. Vous l’aurez compris, si vous envisagez ce trajet, préparez-vous mentalement ! Priez aussi pour tomber sur des touristes sympas.  Si comme nous vous tombez sur un groupe d’israéliens, préparez vos boules Quies et prenez votre mal en patiente. Sachez aussi que les gens avec qui vous ferez ce trajet, vous allez sûrement les recroiser plusieurs fois dans le pays, car tout le monde fat le même trajet !!

Bus terminal Antigua

Où dormir à Antigua ?

Ce n’est pas l’offre d’hébergement qui manque à Antigua. On trouve une offre conséquente sur Booking par exemple, et bien plus sur place. Il ne semble pas nécessaire de réserver, du moins en basse saison.

Las Piletas

On peut recommander sans hésiter le petit hôtel « Las Piletas« , tranquille et d’un bon rapport qualité prix. Les chambres sont sommaires et humides mais à moins d’y mettre le prix, l’humidité est inévitable au Guatemala. Très bien situé dans une ruelle très calme, il est à même pas 5 minutes à pied de la place centrale. Il dispose d’une petite salle pour déjeuner avec du café à disposition. La plupart des clients croisés étaient ici des touristes locaux ou sud-américains.

Antigua Guatemala Las Piletas

Moto Camp

Le petit hébergement « Moto Camp » est souvent cité dans les guides ou forums. Il est un peu plus bruyant car il y a un bar à l’entrée. Il est lui aussi très bien placé,  en face du parque Tanque de la Union . C’est de là qu’on a réservé notre shuttle pour rejoindre Lanquin. Il n’y a là que 4 chambres, avec des douches séparées mais privées, c’est donc un coin assez tranquille. La seule déception ici, c’est qu’en arrivant ce sont des étrangers qui nous accueillent. Les clients sont aussi tous des occidentaux. Si vous êtes motards, c’est l’endroit idéal où vous pourrez échanger.

Antigua Guatemala Moto Camp

Un idée de budget au Guatemala

Arrivés à l’aéroport de Guatemala City, plutôt que de changer vos euros, vous avez la possibilité de retirer directement de l’argent dans le distributeur automatique dans le hall d’arrivée.

 En moyenne, un euro équivaut à 8.5 Quetzales.

Où retirer de l’argent ?

Il y a un distributeur automatique dans le hall d’arrivée. Celui-ci est limité à 1000 Quetzales par retrait. Face à la sortie, dans le parking à 3 étages juste en face, on peut monter au troisième étage pour trouver un deuxième distributeur ou l’on peut retirer 2000 Quetzales d’un coup, avec 41 Quetzales de frais ( environ 230 euros et 4,70 euros de frais). Vous aurez là déjà de quoi tenir plusieurs jours !

A Antigua même, il y a beaucoup de distributeurs, notamment sur la place centrale. Et de manière générale, tout comme en Asie, les distributeurs peuvent être isolés à l’intérieur d’un magasin, d’une pharmacie etc. Généralement les distributeurs à l’intérieur d’une banque sont plus sûrs et moins sujets à des trafics en tout genre, même si nous n’avons jamais eu de problèmes sur place ni lu ou entendu d’histoire à ce sujet.

Quelques exemples de prix

Pour avoir une petite idée..

  • le café à Antigua est en moyenne à 14 Qtz,
  • le petit déjeuner à 25 Qtz. On peut aussi manger pour le même prix selon les endroits.
  • Les bouteilles d’eau sont en général à 5 ou 10 Qtz,
  • les « bolsa de agua » ces sachets en plastiques remplis d’eau faisant 1/3 de litres sont à 1 Qtz. Très pratique et économique si on a une gourde.
  • Le paquet de cigarette est à 25 Qtz.
  • On peut obtenir une chambre d’hôtel correcte à partir de 15-20 euros soit entre 130 et 220 quetzales.
  • Un taxi collectif pour vous rendre à Antigua coûte 12 dollars par personne, ou 165 quetzales pour deux.

Antigua Guatemala

Walking in Antigua, au plus près de la vie locale

Voici pour finir une petite vidéo d’immersion dans le quartier du Parque Tanque la Union. Un aller retour avec la GoPro et la Gimbal Feiyu pour vous montrer à quoi ressemblent les rues d’Antigua à 6 heures du matin!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top