Trinidad, Cuba

La ville de Trinidad à Cuba

La ville de Trinidad est l’une des nombreuses villes coloniales de l’île de Cuba. Située à plus de 300 kilomètres à l’est de la Havane, Trinidad se trouve entourée par les montagnes verdoyantes d’un côté et la mer des Caraïbes de l’autre. Depuis sa fondation au XVIe siècle, cette petite ville d’un peu plus de 50 000 habitants a pu prospérer grâce au commerce du sucre et des esclaves. Suite à la campagne de restauration, Trinidad est devenue selon certaines sources la ville coloniale la mieux conservée de Cuba, et elle est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Elle est comparable à de nombreuses villes coloniales d’Amérique, on y retrouve la grande place, les routes pavées, les maisons colorées. Pour certains, Trinidad est la plus belle ville de Cuba.

La ville possède quantité de petits musées, une place principale, plusieurs églises, plusieurs miradors ou terrasses depuis lesquelles on a une vue sur toute la ville et la vallée en contrebas. Enfin, Trinidad se trouve dans un milieu naturel riche et varié : la ville est bordée par plusieurs sites naturels d’intérêt comme le Parque El Cubano, Topes de collante, la Valle de Los Ingenioset bien sûr quelques plages comme Playa Ancon, à une petite dizaine de kilomètres au sud.

Une ville à taille humaine

L’avantage de Trinidad entre autre est sa petite taille. Tout le centre historique est faisable à pied, et si on est bon marcheur, on peut pousser jusqu’aux limites de la ville. L’inconvénient est que la ville est bâtie à flanc de colline, si bien que marcher toute la journée sous une chaleur écrasante peut vite devenir fatiguant. Ca monte peu mais sûrement, et toute la partie historique est plus haute que le bas de la ville. Pour bien découvrir Trinidad, on recommande de visiter la ville d’Est en Ouest depuis la Plaza de las Tres Cruces jusqu’à la Plaza Santa Ana et du nord au sud depuis la Plaza Carillo jusqu’aux dernières maisons en hauteur : on peut ainsi voir l’essentiel de la ville : les jolis parcs, les maisons colorées, les monuments ou bâtiments coloniaux, les églises mais aussi la partie plus pauvre et moins touristique.

Retirer de l’argent à Trinidad

On trouve des distributeurs et une cadena à Trinidad, notamment dans la rue Jesus Maria a coté de la Plaza del Carillo : une casa de cambio, la banco financerio international, la Banco de credito y comerco.

Les commerces à Trinidad

Un peu partout en ville, dans la partie historique et au delà, vous trouverez des petites supérettes, des commerces très rustiques, des mini galeries commerciales où l’on peut tout acheter. De manière générale, les commerces nous ont semblé mieux fournis qu’à la Havane ! La plupart des bars vendent des cigarettes locales, peu vendent des Marlboro ou autres marques étrangères.

Beaucoup de restaurants ne sont pas forcément visibles. En allant sur la grande place le soir, beaucoup de femmes travaillent pour le compte de petits restaurants cachés dans les hauteurs, et négocient pour vous un prix avantageux (6 CUC au lieu de 8 pour un plat dessert boisson par exemple). Vu qu’ils sont en hauteur,  ces derniers restaurants un peu oubliés ont de très belles terrasses avec une très belle vue sur la ville : parfait pour un diner au coucher de soleil!   Le restaurant Sabor Trinitorio dans la calle Vicente Suyama est pas mal non plus, avec des plats à 5 CUC. Il vend des cigares Coiba à 1 CUC. Sinon, vous trouverez des restaurants partout autour de la grande place. En journée, vous trouverez aussi facilement de gros sandwich pour 3 CUC. Les rayons des petits supermarchés nous ont semblé ici beaucoup mieux fournis que ceux de la vieille Havane.

A Trinidad, contrairement à la Havane, nous n’avons pas cherché à payer en CUP. D’ailleurs on n’a pas trouvé de commerçants qui affichait ou annonçait des prix en CUP. C’est clairement une ville touristique!

Trinidad, ses maisons colorées, et ses ruelles pavées

Ce qui fait le charme de Trinidad, comme dans toute ville coloniale, ce sont surtout ses maisons colorées et ses rues pavées. Voici quelques photos sans prétention montrant des rues communes de Trinidad. Comme on peut le voir, malgré la restauration, la ville toute entière souffre d’une certaine négligence, faute de moyens!

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Trinidad, sans les pavés

Tout autour de la partie historique de Trinidad, les rues s’élargissent et les pavés laissent place à des routes bétonnées mal entretenues. Cette partie de la ville n’en est pas moins charmante, les maisons moins vieilles sont tout aussi colorées et la vie locale y est parfois plus animée.

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Que faire et que voir à Trinidad ?

Voici quelques uns des lieux que vous verrez sûrement à Trinidad pendant votre balade.

Iglesia y convento de San Francisco

L’église et le monastère San Francisco abrite le Museo de la Lucha contre Bandidos. Sa terrasse et sa tour sont accessibles et offrent une vue panoramique sur tout Trinidad.

   Le musée est ouvert tous les jours sauf le jeudi de 9:00 à 17:00
   L’entrée est annoncée partout à 1CUC sur internet mais il nous a semblé voir d’autres prix sur place.

Tirinidad

Galeria Trista

Plaza Carillo y Iglesia de San Francisco de Paula

Une très jolie place à l’ombre des arbres, avec tout autour de belles maisons colorées et son église typique.

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Plaza de Santa Ana

Un peu excentrée, cette place aérée mérite le détour surtout pour la vue sur sa vieille église, le bâtiment jaune de la Cárcel Real qui rappelle le Mexique et bien sûr les maisons colorées.

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Plaza Mayor

La place centrale est entourée de belles bâtisses coloniales restaurées, avec leur barrotes aux fenêtres (grilles en bois).  Aujourd’hui ces grandes maisons datant du XVIIIe et XIXe siècles et ayant appartenu aux notables de la ville sont pour la plupart des musées et des restaurants. Ces maisons rappellent le riche passé de la ville de l’époque coloniale.

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Iglesia de la Santisima Trinidad

Cette église centrale de style néo classique date du XIXe siècle et trône au dessus de la Plaza Mayor.

trinidad

Tirinidad

Plazuela del Cristo

Une petite place ombragée située juste devant le couvent et monastère San Francisco. Juste à côté on trouve un petit café sympathique, le café Don Pépé.

trinidad

trinidad

Ermita de Nuestra Senora de la Candelaria

En travaux lors de notre passage, cette façade d’église peut se voir depuis les calle Polvora, Desengano, ou depuis le chemin de terre au milieu.

Cerro de la Vigia

Plaza de las Tres Crucez

Une place située à l’extrême nord-est de la ville, dont l’apparence dégradée contraste avec la partie historique.

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

La Fabrica del Tabaco

A ne pas confondre avec la Casa del Tabaco, dans cette vieille maison on peut rendre visite aux femmes confectionnant des cigares et leur en acheter directement une fois ceux-ci roulés !
   Prix du cigare : 1 CUC

Tirinidad

Tirinidad

Trinidad et ses marchés

Un peu partout dans la partie historique de la ville, vous trouverez des petits marchés d’artisanats. Les objets ou habits sont vendus à des prix pour touristes, et on retrouve les choses habituelles comme les plaques de voiture redécorées à l’effigie de Cuba, des objets de décorations, des T-shirts, des bijoux divers. Il y a aussi pas mal de petites galeries qui vendent des toiles.

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Tirinidad

Les transports depuis / Vers Trinidad

Pour vous déplacer dans la Havane, il existe plusieurs compagnies de bus. Viazul est celle qui est le plus souvent citée, nous n’avons pas vérifié les tarifs des autres compagnies.
On peut tout à fait réserver sur internet en avance et imprimer ce qui fait office de billet, et le présenter ensuite aux guichets. Nous n’avons eu aucun problème à ce niveau.

Depuis la Havane

Si vous venez depuis la Havane, le ticket de bus Viazul coûte 25 CUC (euro ou dollars) l’aller. A deux, on en a presque pour 100 Euros l’aller-retour, ce qui est hors de prix quand on connait les tarifs locaux des transports. Le touriste n’a pas vraiment le choix. On peut toujours choisir l’option des camions locaux, mais seulement si on a le temps !!

Le trajet depuis la Havane met entre 6 et 7 heures.

Horaires aller :
  départ 7h00 – arrivée 13h25
  départ 10h45  – arrivée 16h50
  Tarif :25 $ par trajet par personne

Le bus emprunte l’autopista national dès la sortie de la Havane jusqu’à une première pause de 10 minutes près du village Australia. Ensuite il emprunte une petite route jusqu’à Playa Blanca et Playa Giron où il marque deux autres pauses pour prendre d’autres passagers. Il récupère l’autoroute à environ 30 km de Cienfuegos, où il s’arrête à nouveau pour faire monter et descendre les passagers. Il reste ensuite 1h30 environ pour atteindre Trinidad.

Ce trajet permet de longer les plages du sud et la mer bleu turquoise sur des kilomètres, (il faut donc choisir un siège à droite dans le sens de la marche) et on traverse aussi toute la ville de Cienfuegos.


Vers la Havane

Si vous repartez vers la Havane, le parcours n’est pas le même, mais le trajet est tout aussi long. Départ à 7h45 , arrivée à 14h00. Le bus passe encore par Cienfuegos, effectue une pause déjeuner près du village d’Australia, dans la même auberge qu’à l’aller. Le sandwich est à 4 CUC, le café 1,50CUC. Il passe ensuite près de Matanzaz et remonte par la banlieue de la Havane, notamment par la ville 10 de octubre.

Horaire retour :
  départ 7h45 – arrivée 14h05
  départ 10h00  – arrivée 16h45
  départ 14h30 – arrivée 20h50
  Tarif :25 $ par trajet par personne


Depuis / Vers Santiago de Cuba

Horaire aller :
  départ 8h00 – arrivée 20h50
  Tarif :33 $ par trajet par personne

Horaire retour :
  départ 19h30 – arrivée 07h15
  Tarif :33 $ par trajet par personne


Depuis vers Cienfuegos

Pour Cienfuegos il y a plusieurs trajets possible, des bus qui vont à la Havane, à Varadero ou Santa Maria et tous passent par Cienfuegos.

Horaire aller :
  départ 7h00 – arrivée 08h30
  départ 7h30 – arrivée 08h55
  départ 7h45 – arrivée 09h15
  départ 10h00 – arrivée 11h10
  départ 13h55 – arrivée 15h25
  départ 14h30 – arrivée 16h00
  Tarif :33 $ par trajet par personne

Horaire retour :
  départ 11h40 – arrivée 13h25
  départ 14h30 – arrivée 16h15
  départ 16h05 – arrivée 16h50
  départ 18h10 – arrivée 19h15
  Tarif :33 $ par trajet par personne

L’hébergement à Trinidad

Vous trouverez des casas particular dans presque chaque rue de Trinidad. En visant le centre historique, il y a de fortes chances que vous trouviez des chambres dans de vieilles bâtisses coloniales immenses et très belles. De ce qu’on peut voir sur Air Bnb ou Booking, la plupart des hébergements à Trinidad sont très beaux, avec souvent de très belles terrasses.

Pour notre part, nous avons choisi une des plus grandes maisons coloniales, vieille de 200 ans, la Casa Carasco. Leslia et sa famille sont comme tous les cubains qu’on a rencontré d’une grande gentillesse. Le petit déjeuner gargantuesque est à 5 CUC par personne, la chambre fait près de 30 m², avec frigo, douche à l’italienne et deux lits immenses. Le salon, la cour intérieure les chambres, tout est super joli et très bien entretenu.

Tirinidad

Tirinidad

Walking in Trinidad

Découvrez la ville de Trinidad comme si vous y étiez, avec cette deuxième petite vidéo. Filmée avec la GoPro 6 et le mode de stabilisation intégré, on découvre la ville à pied au hasard des rues.

  1. Merci pour toutes les informations bien détaillées sur Trinidad. Votre site va me permettre de préparer mon voyage à Cuba. Vos photos sont très belles.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top