Que voir à Hsipaw: Namtok Waterfall

Namtok Waterfall, une pépite à Hsipaw

Hsipaw est très souvent inscrit sur le parcours des voyageurs au Myanmar. Entouré d’un côté par le fleuve Myitnge et de l’autre par les montagnes, on peut y faire de nombreux treks, visiter de très beaux temples et voir une cascade féerique: la Namtok Waterfall. On peut aussi la trouver sous le nom Nant-Ton ou Nam Tuk.

Vous pouvez consulter notre article sur Little Bagan, un ensemble de stupas au nord de la ville. Dans cet article nous allons vous parler de la randonnée vers la cascade uniquement. Vous pouvez retrouver plein d’autres itinéraires à faire à pied sur des sites spécialisés.
Voici un plan montrant le village de Hsipaw à droite, et la cascade, environ 4 kilomètres plus loin à l’ouest.

L’itinéraire depuis le village

Depuis le centre du village, en direction du Sud-Ouest, on prend la large avenue (Mandalay Lashio Road ou nationale 3) qui sort de la ville. Au bout d’une centaine de mètres, on voit au loin la silhouette d’une grande statue de bouddha, c’est le « standing buddha« , une statue assez immense pointant le doigt vers le village. Cette posture symbolise le combat contre les démons et les fausses croyances.

Namtok Waterfall

Le Chinese Cimetery

Il faut continuer ainsi de longues minutes sur cette artère polluée et poussiéreuse. Cette première partie du chemin est assez désagréable, mais au bout d’un moment, la route tourne à gauche, et là il faut continuer tout droit sur la petite route en terre, en direction du « Chinese Cimetery« . Très vite on longe sur la droite un monastère avec beaucoup d’enfants moines, et juste après, pendant une centaine de mètres, on traverse un cimetière avec des dizaines de tombes chinoises posées sans logique apparente de part et d’autre du chemin.

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Le view point sur Namtok Waterfall

Le chemin va grimper et gravir une petite colline, et là vous allez tomber sur une décharge à ciel ouvert. Vision d’horreur avant de redescendre la colline et d’apercevoir au loin les deux chutes d’eau de la cascade. Celles-ci de loin ressemblent à des fils de soie.

Namtok waterfall

Namtok waterfall

En pleine campagne à Hsipaw

La randonnée jusque là dure déjà près d’une heure. Après la descente, on longe quelques rares habitations le long d’un cours d’eau. D’ailleurs, ce passage au milieu des champs et des petites huttes en bois en bord de rivière est vraiment dépaysant !

Tout au bout on tombe sur un dernier champ qui forme un cul de sac, au pied de la colline. Le chemin s’efface pour réapparaître quelques dizaines de mètres sur la droite, le long du cours d’eau.  Il n’y a aucune indication dans le coin donc si vous n’avez pas de gps, vous aller un peu tourner en rond.
Si vous êtes à vélo, vous devrez certainement le laisser quelque part car de la descente jusqu’à la colline, le chemin est boueux, avec de grandes crevasses.

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

L’ascension vers la cascade

Au bout de quelques mètres, le chemin se redessine dans la terre et monte dans la colline. Il faut grimper bien plus de 100 mètres de dénivelé abrupt, sur un petit chemin de terre, ou dans la boue s’il a plu juste avant. Une fois arrivé tout en haut, on voit tout de suite la cascade et son bassin dont la taille varie selon la saison.

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Au pied de la cascade

Selon la période à laquelle vous viendrez ici, le débit de l’eau sera variable. La piscine naturelle formée dans le creux de la roche sera praticable ou à l’inverse, trop dangereuse. En fait à gauche du bassin, il y a un petit ravin de plusieurs mètres, il faut donc faire attention. Toute la zone est d’ailleurs très humide et glissante, il faut donc aussi marcher prudemment !

Namtok waterfall

Namtok waterfall

Impressions sur la Namtok Waterfall

Cette randonnée aller-retour jusqu’à la cascade prend bien une après-midi entière. Si vous la combinez avec la balade vers Little Bagan, ca sera peut-être plus rapide avec un vélo. Sinon l’idéal est de prévoir deux jours pour bien en profiter. Les touristes arrivent généralement par petit paquet, à deux ou en groupe, et les locaux sont rares. Au bon moment, on peut donc très vite se retrouver seuls dans cette sublime campagne birmane et profiter pleinement du spectacle !

Top