Que voir que faire autour du Lac Inle : Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay, la pagode méconnue

Le monastère Shwe Yan Pyay se trouve juste à l’extérieur de Nyaungshwe, la ville relais pour le Lac Inle en Birmanie. C’est sans doute le temple le plus beau, et le plus facilement accessible depuis le village. En sortant de la ville, la route qui mène à ce monastère est en ligne droite, il n’y a qu’une route de toute manière, celle par laquelle on arrive

En chemin : le lac Tharzi Pond

Avant et au-delà du check point le paysage est vraiment beau. Les montagnes se reflétant sur le lac Tharzi Pond tout le long de la route offre de beaux clichés.

Shwe Yan Pyay

Le Shwe Yan Pyay

Quelques dizaines de mètres après le check point, on tombe sur un monastère et un temple d’une beauté rare: Shwe Yan Pyay. Le monastère peut se visiter : on peut monter un petit escalier blanc sur le côté, se déchausser et entrer dans le temple. Tout est en bois à l’intérieur, et ce qui frappe en premier ce sont les deux ouvertures ovales qui servent de fenêtre. Tout est en bois à l’intérieur,  il y a beaucoup de dorures et de statuettes en tout genre. On fait le tour en suivant un petit couloir et tout du long on peut admirer des statues de bouddha . On peut y croiser un moine esseulé, faisant ses prières. Visiter l’intérieur du monastère seul en compagnie d’un moine transporte au delà du temps…

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Un temple magnifique

Si on continue dans la cour du temple, on tombe sur une structure toute blanche, juste en face du monastère Shwe Yaunghwe Kyaung. (Agrandissez la carte et mettez en mode satellite)
Ce bâtiment avec sa pagode centrale toute dorée, ne paie pas de mine puisqu’il n’a ni la forme ni l’envergure d’un temple, mais il recèle des secrets que peu de touristes connaissent..De l’extérieur on ne s’attend pas à tomber sur un endroit aussi beau. Il l’a été d’autant plus pour nous que nous étions absolument seul à l’intérieur, pouvant déambuler dans les couloirs, photographier, filmer sans encombre.On a pourtant vu des touristes arriver, mais aucun n’est rentré ici. Les murs sont fait de centaines d’alcôves contenant chacune des statuettes de bouddha, avec l’inscription des noms des donateurs passés par là. Les murs de couleur ocre contrastent avec le blanc de la cour intérieure, et la lumière qui pénètre donne une atmosphère mystique au lieu.

Visiter un temple seul donne une toute autre impression qu’entouré d’autres touristes.Nous avons vraiment adoré cet endroit.Il est à voir si vous êtes dans le coin.

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Shwe Yan Pyay

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.