Pyrgos, Santorin

Pyrgos Kallistis l’alternative à Oia et Fira

Beaucoup moins connue que ses sœurs Fira et Oia, Pyrgos fait partie des villages à voir sur l’île de Santorin. Situé sur la colline Profitis Ilias foothills, le village est entouré de vignes et offre des vues panoramiques sur toute une partie de l’île. Contrairement aux deux premières, celui-ci ne se visite pas par le haut : à Pyrgos, vous n’aurez pas d’autres choix que de monter les marches, et elles se comptent par centaine ! Pyrgos a conservé une architecture de type médiéval avec des ruelles étroites, quelques murs fortifiés, quelques passages couverts et des arches, le tout formant un véritable labyrinthe. Sa visite n’est donc pas de tout repos. Si vous êtes accompagnés d’enfants, vous devrez peut-être faire l’impasse sur une partie du village. Si vous avez un bébé, optez pour le porte-bébé, surtout pas la poussette !

Un village habité et authentique

L’apparence ici est plus rustique que dans les villages touristiques d’Oia ou Fira. Certains murs sont plus usés ou perdent un peu de leur blancheur, mais c’est ce qui fait aussi le charme de Pyrgos : le village est réellement habité et il est en tout cas beaucoup moins touristiques. Sur place évidemment, les quelques personnes que vous croiserez dans les ruelles seront surtout des touristes ! Il y aurait apparemment près de 1000 habitants sur place et le village est surtout animé en bas, au niveaux des quelques bars de la place.

Que voir à Pyrgos ?

En arrivant en transport, le bus vous déposera au tournant, devant le bar animé Brusco. Sur sa gauche, une ruelle monte vers les habitations et les premières hauteurs du village.

Une fois là-haut vous apercevrez tout de suite la très belle Holy Church of the Transfiguration of the Savior Pyrgos Kallistis (nom donné sur google map). Les ruelles partent déjà dans tous les sens, plus qu’ailleurs, ici on a vraiment l’impression d’être dans un labyrinthe !

Le Penelope’s Ouzeri

A ses pieds vous pourrez aller vous poser au Penelope’s Ouzeri, un petit restaurant/bar situé carrément sous l’arche de l’église. Le cadre est vraiment sympa, avec déjà une petite vue sur toute une partie du village.

Les églises de Pyrgos

On trouve différentes informations en fonction des sites, mais en gros, tous les deux mètres, ou à chaque coin de ruelle il y a une église, un petit monastère ou un édifice religieux. Certains parlent d’une cinquantaine au total, ce qu’il est évidemment difficile à vérifier. Les plus connues sont l’église de Holy Church of the Transfiguration of the Savior Pyrgos Kallistis, la première que vous verrez d’en bas, depuis l’arrêt de bus. Au pied de cette église se trouve une petite terrasse où vous pourrez vous reposer tout en admirant la vue. Le cadre est vraiment top ! De là vous verrez aussi l’église Theotokaki , apparemment la plus ancienne du village, datant du XIIe siècle. Elle se situe de l’autre côté de l’amphithéâtre. Puis encore plus haut, vous pourrez aller admirer l’église de la Sainte vierge.

Le château de Pyrgos

Une fois sur le haut plateau, vous pourrez accéder à l’ancien château vénitien ou Kasteli.  C’est le point culminant du village et vous avez là quelques vues panoramiques.

Les transports depuis/ vers Pyrgos

Vous pourrez venir et repartir de Pyrgos en bus, le tarif est dans les alentours de 2 euros par personne en direction de ou depuis Karterados ou Fira. Le trajet dure une vingtaine de minutes à peine. En chemin vous traverserez Messaria, mais ce petit village nous a parus moins intéressant, bien qu’il cache certainement lui aussi quelques trésors ! si vous venez en taxi, le trajet vous coûtera dans les 7 euros environ.

Pour découvrir d’autres villages de Santorin, ou connaître les horaires et tarifs des bus, consultez de sites comme santorini.com, santorinisecrets ou le site officiel de ktel bus.

virtual

Blog de voyage, guide et itinéraires de voyage en vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.