Fira, Santorin

Fira, l’alternative à Oia

Fira ou Thira, est la capitale administrative et la plus grande ville de l’île de Santorin. Elle compte à peine plus de 2000 habitants mais comme c’est l’une des attractions touristiques majeures de l’île, elle est bondée du matin au soir ! On y trouve donc essentiellement des commerces, des bars et des restaurants.

Que voir et que faire à Fira ?

Fira ressemble en tout point à Oia, la fameuse ville perchée sur la falaise que l’on voit sur tous les clichés de Santorin. C’est un village qui ne vit que du tourisme, et comme dans les autres villages perchés sur l’axe Fira-Oia, les habitations se trouvent plutôt de l’autre côté de la route principale. Le village est traversé par le Nikalaou Namikaou, le fameux sentier reliant Fira à Oia (3 heures de marche au total). Il y a donc une allée qui permet de traverser tout le village d’une traite, avec des vues plongeantes sur la mer et la falaise.

La Sainte Église Metropolitaine d’Ypapanthis

A côté du terminal et donnant sur la route, il y a le Musée préhistorique de Théra. La très grande Sainte Église Metropolitaine d’Ypapanthis se trouve juste derrière.

Se balader le long de l’allée centrale

A partir de l’allée centrale nommée Apapantis sur google map, celle qui longe la grande église, vous pourrez aller toujours tout droit et visiter tout le village. En chemin, vous longerez des dizaines de bars et restaurants avec des vues plus ou moins équivalentes sur la caldeira. Si vous venez tôt le matin, vous pourrez petit-déjeuner devant un beau paysage, et vous aurez une terrasse pour vous seuls !

Les panoramas sur la caldeira

S’il s’agit de votre première visite sur l’île, Fira vous donnera déjà un bon aperçu des panoramas de l’île. A flanc de falaise, Fira est constitué de dizaines, voir de centaines d’escaliers qui serpentent à travers les maisons ! Du coup si vous vous enfoncez, la balade peut vite devenir sportive ! Si au contraire vous êtes un peu flémard, âgé fatigué ou avec une poussette, vous pouvez tout aussi bien rester sur l’allée centrale et tout voir d’en haut !

Les commerces de Fira

En journée Fira grouille de monde, et comme les allées ne sont qu’une succession de magasins, de restaurants et de bars il peut y avoir embouteillage à certaines périodes de l’année. Côté pratique si vous décidez de séjourner sur place, vous aurez tout à quelques pas de votre hébergement !

Catholic Cathedral of Saint John the Baptist

Sur la colline qui surplombe le village, vous pouvez visiter la grande église toute jaune, nommée Cathedral of Saint John the Baptist sur google map. Vous apercevrez son clocher dès votre arrivée sur Fira. Il vous suffira de marcher tout droit vers le nord, de monter quelques marches et vous y êtes ! Dans le coin vous trouverez aussi le Megaro Gizi, un musée d’histoire, le Monastère des Sœurs Dominicaines collé à l’église. L’entrée au téléphérique, le Santorini Cable Car se trouve juste à côté. Celui-ci vous permet de descendre au niveau du vieux port de Fira, Ormos, où il y a quelques restaurants. Pour les plus sportifs, l’accès est aussi piéton mais il faudra descendre ou remonter 600 marches !

Les transports depuis /vers Fira

Si vous êtes en transport, Fira est un point de passage obligé, puisque c’est là que se trouve le terminal KTEL d’où partent et arrivent tous les bus. Chaque village possède ses propres arrêts bien sûr, mais ici c’est le nœud des transports sur l’île. Rendez vous sur le site officiel de la compagnie KTEL pour connaître tous les circuits et tarifs.

virtual

Blog de voyage, guide et itinéraires de voyage en vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.