Palma, Majorque

Palma, capitale de Majorque

Palma est la capitale de Majorque dans les Baléares. Située à l’extrémité ouest de l’île, dans la baie du même nom, elle est l’une des plus grandes villes d’Espagne, avec près de 450 000 habitants. Si vous connaissez Minorque, on est loin ici des petites villes minorquines qui ne dépassent les 30 000 habitants.! La ville possède un aéroport international, un métro, et ses différents quartiers s’étalent sur des kilomètres. Mais les nombreux parcs avec leurs palmiers, le port et le Paseo Marítimo nous rappellent qu’on est bien sur une île. Le port accueille les ferries en provenance de Valence ou de Barcelone.

Palma est donc une ville idéale dont on pourrait se contenter pour un week-end ou plusieurs jours. Il y a des plages non loin du centre, la plus proche étant la Platja de Can Pere Antoni. C’est la ville la mieux desservie du point de vue des transports, c’est donc un point stratégique pour visiter toute l’île, des villages de la côte nord aux criques sauvages du versant sud !

Voici ci-dessous une idée de circuit, à faire en une journée. Notre liste est loin d’être exhaustive, et si vous restez plus d’une journée, vous verrez sans doute beaucoup plus de choses !

Le centre de Palma :  Distrito Centro

Ce qu’ils appellent le Distrito Centro c’est en fait la quasi totalité de la ville historique. La traversée sans s’arrêter de la place d’Espagne jusqu’à la mer, en marchant vite, prend 20~25 minutes environ. Mais comme il y a énormément à voir, comme chaque ruelle donne envie de s’y engouffrer, la visite peut facilement prendre des heures !! Voici le plan, et quelques lieux incontournables, sur lesquels vous tomberez forcément !

Plaça d’Espanya

Si vous arrivez en bus depuis une autre ville de Majorque, c’est par la plaça d’Espanya que vous débuterez la visite. Les sous-sols de la place abritent le terminal de bus de Majorque. Les lieux sont donc constamment remplis de monde. C’est de là aussi que part le Ferrocarril de Sóller, un train en bois du début du XXe qui fait l’aller-retour jusqu’à Soller. Si vous avez des enfants, l’immense Parc de ses Estacions juste derrière est un bel endroit où se promener.

A partir de la place, descendez tout droit, vous tomberez sur le mercat et la Plaça de l’Olivar. Juste après, empruntez la calle San Miguel, une des rues touristiques les plus fréquentées.

Calle San Miguel

La calle San Miguel est une longue rue piétonne d’environ 650 mètres. Elle démarre non loin de la gare et va tout droit jusqu’à la Plaça Major. Avec tous ses commerces, elle accueille un flot continu de locaux et touristes toute la journée.

Les églises de la calle San Miguel

Il y a plusieurs églises sur cette longue artère commerçante. En voici quelques unes.

Esglèsia de Santa Margalida

Les origines de cette église remonteraient au XIIIe siècle. Le bâtiment a subi plusieurs restructurations, les éléments qui la constituent ne datent donc pas de la même époque.

Església de Santa Catalina de Siena

Ce temple médiéval serait selon certaines sources la plus ancienne église de Palma. Aujourd’hui elle se trouve entourée d’immeubles tout aussi grands.

Basílica de Sant Miquel de Palma

Datant de la même époque, cette église aussi a des éléments baroques et gothiques, et elle a été bâtie à l’endroit d’une ancienne mosquée.

Plaça de la Mare de Déu de la Salut

Juste à côté de l’église, vous traverserez sans doute cette petite place, comme il y en a des dizaines dans la ville.

 Costa de la Pols

Après quelques dizaines de mètre, au-delà de la Carrer de la Confraria de Sant Miquel, on tombe sur une autre petite place toute jolie, investie par les terrasses des cafés, c’est la place Costa de la Pols.

La rambla

En contournant cette dernière, vous allez petit à petit descendre vers le cœur historique de Palma. En bas des escaliers, c’est la Rambla de Palma qui n’a rien à voir avec la rambla plus connue de Barcelone. Plutôt calme et petite, elle part du Teatre Principal de Palma jusqu’à la Calle de los Olmos ou Plaça de Toros, soit moins de 500 mètres. Il y a une allée centrale piétonne avec quelques statues et des terrasses, à l’ombre des arbres.

Plaça Major

Au début de l’avenue, plusieurs escaliers remontent vers la place centrale de Palma. Comme toutes les grandes villes espagnoles, Palma aussi a sa Plaça Major. Littéralement au centre de la ville, la Plaça Mayor est un lieu de passage perpétuel. Il y a là un marché artisanal le matin, plusieurs jours par semaine. Les lieux accueillent aussi des manifestations culturelles en été, et toute la place est bordée de restaurants plutôt chics. Elle se trouve au croisement, entre autre, de la Calle Colón , qui mène à la Plaza Cort, et de la Calle San Miguel. Non loin se trouve la Plaza Quartera, point de départ de la Ruta Martiana, la route des tapas !

Can Forteza Rey

En prenant la sortie sud de la ville, empruntez la carrer Colom. Vous verrez tout de suite sur votre droite un bâtiment art nouveau, le Can Forteza Rey.

Carrer de Jaume II

Juste après vous pourrez emprunter l’étroite carrer de Jaume II. Cette allée piétonne est remplie de commerces en tout genre et elle bondée du matin au soir !

Plaça d’En Coll

Après la Plaça Mayor, si vous vous dirigez vers la gauche (est), vous tomberez sur la plaça d’En Coll, avec ses terrasse et son côté plus populaire. Ici il y a de belles perspectives au niveau des rues tout autour. Les rues sont sombres car hyper étroites, avec des bâtiments assez haut. C’est un joli coin à visiter !

Conseil insulaire de Majorque

En descendant encore tout droit, vous traverserez la Palma Square ou Place de Cort, avec en face l’imposant Consell Insular de Mallorca. Construit dans les années 80, ce bâtiment donne pourtant l’impression d’être ancien, tant son architecture a été soignée et ressemble aux autres monuments historiques de la ville. Il abrite le conseil insulaire mais aussi la Mairie. Sur la place, il y a un olivier centenaire à voir. Et au bout, il y a aussi un autre très beau bâtiment au style néo-Mudejar, le Can Corbella Building.

Santa Eulàlia de Ciutat de Mallorca

Cette église, datant à l’origine du XIIIe siècle, est un autre témoignage de l’architecture gothique catalane. Une fois sorti de la carrer de Jaume II, tournez à gauche et longez le Consell Insular de Mallorca. Quelques dizaines de mètres plus loin, vous tomberez sur la Plaça de Santa Eulàlia et cette majestueuse façade.

Basílica de Sant Francesc

Si vous poursuivez toujours vers l’est, ne manquez pas non plus l’immense Basílica de Sant Francesc, une église assez sobre, mais dont certains murs daterait du XIIIe siècle !

Les palais et les ruelles du centre

Dans la zone il y a pas mal de palais avec de jolies cours intérieures. Can AlemanyCan Colom, Ca’n Oleza, Can Lloeta, Can Formiguera ou Can Catlar… Il y en a un paquet ! Ces palais ne se visitent pas vraiment, mais avec de la chance on peut parfois entrevoir l’intérieur.

Banys Àrabs

C’est dans ce dédale de ruelles que vous trouverez le Banys Àrabs, les anciens bains arabes de la ville. Datant du Xe siècle, ces salles de bains héritées de l’occupation arabe sont l’une des attractions touristiques de Palma. L’endroit est très petit : une cour fleurie, une salle de bain et une exposition intérieure.

 L’entrée coûte 2€ par personne.

Convent de Santa Clara

Juste à côté des Banys Àrabs dans le quartier juif, il y a le fameux couvent de Santa Clara. Il comprend plusieurs bâtiments du XVIe et XVIIe siècles, dont une église qui se visite librement. L’endroit semble très visité mais mis à part la ruelle qui y mène et la porte d’entrée au couvent, les bâtiments intérieurs ne sont pas exceptionnels. Il y a de bien plus belles églises dans la ville !

Cathédrale de Majorque

Après cette petite marche qui vous aura pris déjà un certain temps, on arrive au plus beau monument de Palma : la majestueuse Catedral de Palma de Mallorca ! Ce mastodonte attire des millions de visiteurs chaque année. Elle est vraiment énorme ! Trônant en hauteur devant le Parc de la Mar et le paseo maritimo, la vision de ce monument derrière le petit lagon artificiel est spectaculaire ! Elle rappelle un peu la vision de la mairie de Ciutadella depuis son petit port, mais ici les proportions sont autrement plus grandes !

Pour l’atteindre par le sud, on peut passer par le bas, via la place Ses Voltes et le Passeig Dalt Murada, petite promenade sur les murailles anciennes. On peut aussi sortir de la place et emprunter le Paseo Marítimo de Palma pour la prendre en photo avec le lagon au premier plan. Ce monument du XIIIe siècle est rattaché au Museu Diocesà, au Palais royal de l’Almudaina et à l’arche ou “Arc de sa Drassana“. Le tout forme un ensemble architectural monumental !

Le Palais royal de l’Almudaina

Le palais majestueux de Palma qui jouxte la cathédrale occupe un ancien alcazar musulman du XIIIe siècle. Les lieux servent encore pour les représentations royales.

 L’entrée est à 7€ par personne.

Jardín de Tramas ou S’Hort del Rei

Sur le côté, il y a un petit jardin de style mauresque avec des fontaines et des petites allées. Le jardin S’Hort del Rei n’est pas vraiment propice au repos car il y a vraiment énormément de monde qui passe par là. Au pied de l’imposant Palais et à l’ombre des arbres, le cadre est sympa pour des photos !

Plaça del Mercat

Dans le centre il y a encore énormément à voir. Si jamais vous avez bifurqué à droite après la carrer Jaume III, vous tomberez peut-être sur une autre grande place, la Plaça del Mercat. Assez large, elle cache notamment l’immense Església de Sant Nicolau.

Església de Sant Nicolau

Cette église monumentale date du XIVe, et a subi de nombreuses restaurations au fil des siècles. On peut observer ses deux faces depuis la Plaça del Mercat. ou la Plaça Frederic Chopin.

Edifici Casasayas

Oeuvre de style art-nouveau, ces deux bâtiments modernistes sont occupés par un hôtel. Ils se trouvent juste à côté de l’Església de Sant Nicolau, sur la Plaça del Mercat.

Plaça Frederic Chopin

De l’autre côté de l’église donc, on tombe sur cette jolie place archi fréquentée. Il y a là plusieurs ruelles commerçantes qui se croisent, l’occasion de faire une petite pause !

Carrer de Can Verí

C’est de là que démarre l’étroite carrer de Can Verí. Cette ruelle est sympa car elle est un peu courbée, et on y trouve plein de galeries d’art.

Plaça del Rosari

La rue débouche sur la place del Rosari. Rien d’exceptionnel ici, mais en traversant la place, on atteint l’autre promenade plantée connue de Palma, le Passeig del Born.

Passeig del Born

Cette jolie avenue a peut-être plus de charme que la Rambla. Il marque la frontière du quartier intérieur de la Llotja. On retrouve une allée centrale bordée de grands arbres, et de nombreuses terrasses. Le passeig remonte jusqu’à L’avenue Jaume III, la principale rue commerçante de Palma.

Les ruelles du centre

Voici pour finir cette première étape quelques photos des rues du Distrito Centro.

Le quartier de la Llotja de Palma : La Llotja-Born

Après avois marché quelques heures dans le centre de Palma, dirigez vous maintenant vers le quartier de la Llotja. Ce quartier intérieur situé au sud de la ville concentre encore plus de ruelles anciennes, donnant sur la mer. Entre le Paseo del Born à l‘est, le musée d’Art Moderne Es Baluard, à l’ouest, et l’avenue de Jaume III au nord, ce quartier concentre quelques uns des plus beaux monuments de la ville. Il y a entre autre le Consulat de la mer (Consolat de la Mar), du XVIIe, l’Eglesia Sant Joan de Malta du XIXe siècle, plusieurs palais dont le Ca’n de Montenegro du XVe. Le monument le plus visité et le plus beau est sans doute la Llotja, une ancienne place boursière de style gothique. Dans le quartier, la Plaza Drassana et la Calle Apuntadores sont aussi des lieux de passage obligés !

Plaça de la Porta de Santa Catalina

En sortant par le nord du quartier de la Llotja, vous déboucherez sur la Plaça de la Porta de Santa Catalina, avec sur le pont un beau point de vue sur le Torrente de la Riera. La place est reconnaissable grâce à l’œuvre originale de l’artiste Dennis Openheim.

Torrente de la Riera

Cette rivière qui coupe la ville en deux et se termine avec différents paliers le long du bastió de Sant Pereest sans doute l’une des plus belles visions qu’on peut avoir à Palma ! Avec ses cyprès, ses palmiers et ses ponts, le cadre a un petit côté Rome antique !

Parc de Sa Feixina

Par la porte de Santa Catalina au nord, ou par le Bastió de Sant Pere au sud, vous tomberez sur le parc de sa Feixina et ses jeux pour enfants. On quitte maintenant la vieille ville pour aller dans un quartier un peu plus résidentiel et “underground” !

Le quartier de Santa Catalina

Santa Catalina est un ancien quartiers de pêcheurs. Dans une atmosphère plus détendue, et avec moins de touristes, c’est un endroit idéal pour se promener et terminer la journée !

Au sud du quartier, entre la Plaza Santo Domingo de la CalzadaEl Mirador Romántico et la plaça del rentadors, il y a vraiment un coin sympa à visiter. On peut y voir des maisons colorées et fleuries, des places vraiment tranquilles sans personne, les trois Molinos Del Barrio Jonquet et un belvedère sur la cathédrale. Ici on se croirait dans un village en bord de mer, très loin du tourisme de masse. Pourtant on est juste à deux cent mètres du monument le plus visité de la ville !

Une fois dans le quartier, allez jusqu’à l’église Parròquia de la Concepció i Sant Magí, et remontez la petite ruelle Carrer del Molí d’en Garleta, c’est sans doute la plus belle rue quartier !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.