Minorque, Baléares

Minorque, la sauvage !

Minorque est l’une des quatre îles habitée des Baléares en Espagne. D’une superficie de 694km² et peuplée d’un peu moins de 100 000 habitants, cette île à taille humaine est une destination idéale pour des vacances tranquilles, dans un cadre idyllique. Sa nature intacte, ses criques encaissées et bordées par une eau turquoise en font une véritable carte postale. Minorque est d’ailleurs déclarée Reserve de Biosphère par l’Unesco, notamment en raison de ces côtes restées intactes. On compte plus de 70 plages, dont un bon nombre ne sont accessibles que via des sentiers pédestres.

L’île entière est recouverte de monuments mégalithiques, des amoncellements de pierres qui témoignent d’un riche passé historique.

On vous propose ici un aperçu de l’île, avec certains des plus beaux endroits à visiter.

Quand partir à Minorque ?

En Europe, quelque soit l’endroit, la meilleure période est toujours l’été. Mais il y a un dilemme : les îles Baléares sont prises d’assaut aux mois de juillet août. D’un autre côté, Minorque, plus que Majorque en tout cas, est littéralement éteinte en basse saison. La plupart des commerces sont fermés, un grand nombre d’hébergements aussi, si bien que certaines zones sont totalement désertes, en on tourne parfois longtemps avant de pouvoir trouver un restaurant ou une supérette ouverte. En plus, les plages sont pour bon nombre d’entre elles recouvertes d’algues marrons. Nous y sommes allés au mois d’avril, on a eu des températures autour de 10° avec un vent incessant sur plusieurs jours !

L’idéal, selon nous, est donc de venir:

  • pendant les mois de juin, lorsqu’il n’y a pas encore trop de touristes. Les plages sont nettoyées, le temps est plus clément, et les commerces ouverts.
  • en septembre lorsqu’il fait encore chaud et que le gros des touristes est parti !

Quelques plages à voir à Minorque

Minorque possède plus de 70 plages, et il est vrai qu’elles sont belles. La grande majorité des plages qu’on a vu sont propices à la baignade, avec une eau calme, peu profonde, et d’un bleu turquoise magnifique ! Il y en a pour tous les goûts, grands bancs de sable ou petite crique isolée. Comme l’île est protégée, beaucoup ne sont accessibles qu’à pied, au bout d’un long sentier à travers la forêt. Généralement il y a toujours un parking, et les chemins sont aménagés et plutôt plats (praticables en poussettes, jusqu’à un certain point)

Arenal d’en Castell

Située non loin de Fornells et Addaia, Arenal d’en Castell est la quatrième station balnéaire de Minorque, presque exclusivement réservée au tourisme. Sa longue plage est bordée par de nombreuses habitations blanches posées les unes sur les autres, ce qui nous rappelle un peu Oia à Santorin. L’eau est translucide, la plage est belle, et le village tout en hauteur a un certain charme. Depuis la route principale, on a un très beau point de vue sur toute la baie. Les lieux sont vides en basse saison, et on les imagine pleins à craquer en été !

Cala Turqueta

Cala Turqueta est l’une des plages les plus connues de Minorque. Elle se trouve au sud-ouest de l’île. Appréciée pour sa beauté, elle fait une centaine de mètres de longueur, elle est coupée en deux par un monticule rocheux. A l’extrémité de la plage, un sentier facile permet de monter en hauteur pour avoir une vue plongeante sur cette magnifique crique. Depuis le parking, il faut marcher une vingtaine de minutes sur un sentier facile un peu en descente. Le décor est super beau, avec du sable et des pins partout !

Très proche à vol d’oiseau, vous avez aussi :

  • Playa des Talaier
  • Platja de Bellavista
  • Son Saura

Son saura possède son propre parking et les deux autres sont plus facilement accessibles depuis Son Saura. Mais un sentier permet de les rejoindre aussi à pied depuis Cala Turqueta.

Cala Macarella

Une autre très belle crique isolée et souvent citée, est Cala Macarella. Là aussi, il y a un parking, mais le sentier à pied est plus difficile et en pente (20 -30min). Une fois en bas, on traverse la terrasse d’un petit bar de plage, avant de marcher sur la magnifique plage de Macarella. Entourée de falaises, il y a aussi quelques arbres pour se protéger du soleil. Sa petite soeur Macarelleta est une plage nudiste et on y accède par un petit sentier en hauteur.

Cala Blanca

Cala Blanca est le nom d’une plage, mais aussi du petit village résidentiel tout autour. Situé au sud de Ciutadella, il est délimité au nord par la Cala Santandria, et au sud par Cala Blanca. La plage en elle-même est assez petite, bordée par quelques restaurants avec vue plongeante sur la crique. Il y a sur place pas mal d’hébergements à prix moyens, à deux pas de la mer !

Dans le coin, vous avez aussi :

  • Platja Gran,
  • La Cala,
  • Cala Santandria,
  • Cala en Bastó.
  • El Clot de Sa Cera

Cala Galdana

Cala Galdana est la plus belle “grande” plage que nous avons vu à Minorque. En basse saison, beaucoup de plages à Minorque sont recouvertes d’algues marrons. Ce n’est pas le cas à Cala Galdana où l’eau est d’un bleu turquoise incroyable. La plage est entourée de nombreux hébergements qui se fondent dans le décor, et le village touristique ne manque pas de charme. il y a des parcs pour enfants, plein de restaurants et de boutiques. C’est vraiment l’endroit idéal si vous êtes en famille.

Cala Morell

Cala Morell est un petit bijou, situé à une courte distance au nord de Ciutadella. Si vous venez en haute saison avec votre propre véhicule, prévoyez de venir très tôt car le parking se limite à quelques place le long de la route ! Une fois garé, il faut poursuivre à pied pour atteindre de la plage. Ici aussi, même en basse saison, l’eau est translucide, bleue turquoise et le cadre est juste magnifique !

Cala Algaierens

Situé au nord-est de Minorque, non loin de Cala Morell, la longue plage de Cala Algaierens est fouettée par un vent assez fort, avec de grosses vagues. Sur place, on croise surtout des surfeurs. Le parking se trouve à moins de dix minutes à pied de la plage. Le sentier tout plat longe une forêt, et arrivé au bord de la falaise, il faut descendre sur des dizaines de mètres pour atteindre la plage.

Cala en Blanes

Cala en Blanes est un village situé au sud-ouest de Ciutadella. Toute ce quartier résidentiel n’est en réalité constitué que de résidences hôtelières. Non loin de là, encore plus à l’ouest, il y a même une zone appelée Los Delfines qui n’est constituée que de boutiques, de restaurants et de magasins pour touristes. La proximité avec Ciutadella et toutes les criques en fait néanmoins un lieu idéal. En basse saison, ce genre de quartier comme il en existe des dizaines sur toute l’île, est complètement désert.

Dans le coin, vous avez aussi :

  • Cala Racó d’es Mart,
  • Cala Marina,
  • Platja de Cales Piques,
  • Cala Torre Del Ram,
  • Cala en Forcat
  • Cala en Brut
  • Sa Farola Beach,

Cala en Forcat

Cala en Forcat est l’une des criques à voir à l’extrémité ouest de l’île. Une fois garé, au milieu de gros complexes hôteliers et de résidences, il faut descendre un sentier à travers la végétation. C’est l’une des plus belles criques à visiter en basse saison car il n’y a personne et l’eau est belle ! La plage en elle-même est très étroite, mais toute la crique est aménagés, avec un chemin cimenté qui longe la falaise et surplombe la mer. En fait Cala en Forcat regroupe plusieurs criques en une.

Cala en Brut

A proximité de Cala en Blanes et Cala en Forcat, ne manquez pas Cala en Brut, l’une des plus belles criques aménagée de Minorque. Il n’y a pas de plage ici, mais juste des terrasses en ciment où l’on pose sa serviette et qui servent de plongeoir !

Les villes et villages de Minorque

Les villes de Minorque sont très faciles d’accès. Les principales se trouvent le long de la route principale reliant Port Mahon à Ciutadella. Beaucoup de ces villes et villages blancs se ressemblent, mais chacune vite et exprime à sa manière la culture minorquine ! Voici donc une petite liste des lieux à visiter sur l’île

Addaia

La petit port d’Addaia, avec sa petite île en face est l’un des endroits les plus pittoresque de l’île. Il y a ici très peu d’infrastructure touristique, donc l’ambiance est vraiment différente ! Au delà du village, ne manquez pas les vues depuis la Punta De Sa Torre, avec d’un côté le village de Na Macaret, de l’autre le Parc Natural de s’Albufera des Grau. D’ailleurs, sur la petite route qui mène à Punta de Sa Torre, il y a plusieurs petits chemins permettent de descendre au niveau de l’eau.

Alcaufar

Alcaufar est un tout petit village situé au sud de Mahon, à l’extrême pointe sud-est de Minorque. Composé uniquement de deux rues, l’intérêt de ce petit quartier réside dans son petit port. Une carte postale à voir surtout en été, avec ses maisons blanches plongeant dans l’eau turquoise. En basse saison, le spectacle est moins glamour, puisque l’entièreté du port est recouvert d’algues séchées, et l’eau est plutôt marron que turquoise !

Alaior

Fondée au XIVe siècle, cette ville qui compte environ 10 000 habitants est la troisième plus grande de Minorque. Située à une dizaine de kilomètres de Mahon, elle se distingue par sa cathédrale monumentale, Santa Eulàlia. Ses maisons blanches et ses ruelles tranquilles en font une ville agréable à visiter. Sur place on peut découvrir de beaux monuments, comme le Salort Palace ou Can Salort, l’Ermitage de San Pere Nou en périphérie de la ville, celui de San Llorenç de Binixems, la marie, la chapelle de Gracia, les couvents de Sant Diego et Pati de sa Lluna.

Binibecca

Le petit village de Binibeca ou Binibeca Vell est situé sur la côte sud de Minorque dans les Baléares. Il se trouve à 5km de la petite ville de San Lluis, et à 8 km au sud de la capitale Port Mahon. Village artificiel construit dans les années 70, ce village tout blanc est en fait une sorte de village hôtel, dont quelques maisons seulement sont encore habitées.

Vous verrez l’écriteau “silencio” presque sur chaque mur, car les ruelles sont hyper étroites, et même en basse saison les lieux sont visités par des groupes de touristes indiscrets. On n’imagine même pas en été ! Comme on ne passe qu’à une seule personne par endroit, il suffit qu’un couple devant vous s’amuse à faire des selfies toutes les deux secondes, et votre visite est gâchée. C’est pourquoi on recommande de venir tôt (avant 10h) et en basse saison. Avec les bonnes conditions, ce petit village unique sur l’île est certainement le plus beau, en tout cas le plus original !

Ciutadella

Avec environ 30 000 habitants, Ciutadella est la deuxième plus grande ville de Minorque. Elle est souvent citée comme étant la plus belle de l’île. C’est en tout cas la ville historique à ne pas rater. Le cœur de la ville, bâti autour de sa cathédrale, compte de nombreux palais, églises et bâtiments anciens qui donnent à la ville un véritable cachet. La ville s’étale au delà de son port, jusqu’au Castell de Sant Nicolau.

Port Mahon

Port Mahon, la capitale, est selon nous la plus belle ville de Minorque. Avec ses larges places, ses monuments anciens et ses points de vue aériens, elle se distingue clairement des autres villes. Elle n’a pas le cachet “historique” de Ciutadella, mais il y a plus de choses à voir et à faire, plus de diversité architecturale.

Es grau

Le petit village de pêcheurs d’Es Grau est situé au nord de Port Mahon, à l’intérieur même du Parc Naturel de s’Albufera des Grau. Le village en lui même n’a pas de grand intérêt, mais après avoir arpenté ses ruelles, passez par le minuscule Paseo madera es Grau, petit chemin en bord de mer qui contourne les maisons. N’hésitez pas à prendre un café au “Bar Es Grau“, la vue sur la plage Platja Es Grau est magnifique ! Juste à la sortie du village, une passerelle permet de rejoindre la plage et d’entamer les sentiers de randonnées qui longent la côté.

Es Castell

Es Castell est une assez grande ville portuaire, située juste en dessous de Port Mahon. Le port Cala Fonts que l’on peut admirer depuis les hauteurs, est l’un des plus jolis de l’île. La Plaça de l’Esplanada avec la mairie et le musée militaire est aussi à voir. Ceux qui sont déjà allé au Mexique verront ici des similitudes avec l’architecture et les couleurs mexicaines !

Fornells

Petite ville de pêcheurs avec son port et sa promenade maritime, Fornells fait partie des incontournables à Minorque. Cette petite station balnéaire ne manque pas de charme, avec ses maisons blanches, ses restaurants parmi les meilleurs de l’île, les petites ruines du Castell de San Antoni et la tour de Fornells à l’extrémité de la ville.

Es Mercadal

Parmi les villes de Minorque, en dehors de Ciutadella et Port Mahon, Es Mercadal est selon nous la plus charmante. Peuplée d’environ 5000 habitants, la ville est néanmoins assez vaste et il y a de quoi voir sur place. L’église Sant Martí del Mercadal, le parc à l’arrière et toutes les petites ruelles quasi piétonnes tout autour sont vraiment charmantes. Toute la partie nord de la ville est délimitée par un canal (vide) avec de petits ponts qui font office d’entrée dans la ville. Il y a ici air de ville coloniale, Es Mercadal nous a rappelé certaines villes Colombiennes, avec ses maisons blanches aux volets verts. Si vous manquez de temps sur l’île, privilégiez cette ville à Ferreries ou Sant Lluis par exemple.

Es Migjorn Gran

A quelques kilomètres au sud d’Es Mercadal se trouve la petite bourgade au nom imprononçable : Es Migjorn Gran. C’est une très petite ville, mais très mignonne ! Toutes les ruelles aux maisons blanches ou couleur pastel convergent vers l’église Sant Cristòfol del Migjorn Gran. Ce village est une réplique miniature des autres villes de Minorque, donc si vous manquez de temps, vous pouvez faire l’impasse.

Ferreries

Ferreries est aussi une jolie ville de l’ouest de Minorque. Semblable à toutes les autres, on y retrouve les maisons blanches, les petites ruelles et passages discrets. A la sortie de la ville, on peut admirer les ruines du château de Santa Agueda, sur la colline du même nom.

St Lluis

Sant Lluis se situe à quelques kilomètres au sud de Port Mahon. Constitué de seulement 4 rues et leurs perpendiculaires, c’est un village qui se traverse plus qu’il ne se visite. L‘église de Sant Lluis est assez imposante, et il y a au moins deux moulins à voir. En basse saison, vous pouvez faire l’impasse sur cette ville: il n’y a absolument rien d’ouvert, à part 3 restaurants.

Lieux atypiques de Minorque : les carrières

Líthica, Pedreres de s’Hostal

Les carrières de s’Hostal, à proximité de Ciutadella sont sans doute le plus bel endroit de l’île. La gestion des carrières a été récupérée en 1994 par Lithica, une fondation privée à but non lucratif. Elle a été entièrement aménagée pour la visite. On passe par plusieurs labyrinthes (le Labyrinthe des Vergers, le labyrinthe minéral, le labyrinthe végétal) on traverse un circuit botanique, un jardin médiéval, plusieurs jardins sauvages entourés de pierre sculptées. Les lieux sont vraiment atypiques, et c’est une excellente alternative aux plages. Si vous avez des enfants, ils vont adorer !

 Tarif : l’entrée est à 5€

Pedrera de Santa Ponça

Cette carrière est située à quelques kilomètres au sud d’Alaior. Beaucoup plus petite que la précédente, l’ancienne carrière d’extraction de grès se visite assez rapidement. On peut venir pique niquer dans ce lieu resté sauvage, ou simplement se promener en écoutant les centaines d’oiseaux qui y ont élu domicile. La carrière a été déclarée bien d’intérêt culturel par le Consell Insular de Menorca.

 Tarif : gratuit !

Les autres visites à faire à Minorque

Cova d’en Xoroi

Ce bar est l’une des “attractions” de Minorque. Creusé dans la roche, près de Cala en Porter, il y a plusieurs balcons reliés par des escaliers. La grotte principale est assez vaste, avec plusieurs salles. La vue depuis les balcons est spectaculaire, avec la mer infinie sous nos pieds.

 Tarif : le prix d’entrée comprend la boisson, mais ça va de 6€ à 20€ selon l’heure et le jour. Renseignez-vous avant d’y aller, car même si la vue est belle, c’est clair que ca ne vaut pas 20€ ! C’est un peu l’attrape touriste de l’île.

Mont Toro

Mont Toro une petite montagne qui culmine à quelques 358 mètres au dessus du niveau de la mer. L’accès est très simple en voiture depuis Es Mercadal. En quelques minutes, on atteint le sommet, avec une vue spectaculaire et à 360° sur toute l’île. Devant le petit parking, les murs imposants de l’église de la vierge de Monte Toro abritent un petit restaurant avec une vue panoramique.

Lloc de Menorca

Le zoo de Minorque se trouve près de Port Mahon, sur la route principale qui mène à Ciutadella, de l’autre côté de l’île. Destiné aux enfants, ce petit parc n’abrite pas d’animaux rares, ni de grands fauves. Le parc est assez petit et on en fait le tour en 1 heure environ. On a trouvé l’entrée un peu chère pour la superficie des lieux et pour les animaux qu’on y voit. Mis à part les kangourou, les deux grands crocodiles et les lémuriens, on visite des enclos de vaches, de cochons, de paons, de petites chèvres etc..de quoi en décevoir plus d’un ! A faire uniquement si vous avez des enfants.

 Tarif :14€ pour un adulte, 9€ pour les enfants et les plus de 65 ans.

Minorque préhistorique – Les monuments Talayotiques de Minorque

Minorque et Majorque seraient le berceau de la culture talayotique, née à la fin du 2ème millénaire avant JC. Ces monuments préhistoriques n’existent nulle part ailleurs dans le monde, et Minorque à elle seule abrite 90% de ces constructions mégalithiques, soit 1502 ruines ! Partout donc, vous verrez des Taulas, des Navetas ou des Talaiots. Les plus connus sont protégés, d’autres se retrouvent en plein milieu des champs. Voici donc trois des sites les plus intéressants à visiter.

Nécropole de Cala Morell

Avant de descendre jusque la plage de Cala Morell, au niveau du parking on peut visiter librement une dizaine de grottes préhistoriques creusées dans la roche. Le sentier est aménagé mais le cadre est super joli. A ne pas manquer si vous passez par là !

 Tarif : gratuit

Naveta des Tudons

Naveta des Tudons est l’un des nombreux ossuaires ou monuments funéraires de Minorque. Datant de l’époque Talayotique, c’est apparemment le mieux conservé de l’île. Ce type de construction ne se trouve qu’à Minorque. La curiosité pousse donc les visiteurs à aller voir de près cette tombe géante, mais il faut savoir que l’intérieur ne se visite pas. Ne vous attendez donc pas à quelque chose d’extraordinaire : après le long sentier qui mène aux pierres, vous en ferez le tour en deux minutes à peine !

 Tarif : 2€

Torre d’en Galmés

Le village talayotique de Torre d’en Galmés est apparemment le plus grand de Minorque, avec une superficie de six hectares. Posées sur une petite colline, les ruines datent de l’âge du bronze (1600 av. J.-C.). Un chemin de terre serpente à travers ces vestiges préhistoriques, et on peut y voir quelques restes intéressants comme des habitations circulaire, des stèles, et aussi quelques grottes cachées !

 Tarif : 3€

Cova de s’Aigua

Dans le village de Cala Blanca se trouve l’unique grotte de Minorque, Cova de s’Aigua. Elle reliée à une deuxième grotte non ouverte au public. La visite guidée dans la grotte fait une cinquantaine de mètres au maximum et dure un peu plus de 30 mintues. L’intérêt de cette grotte c’est surtout son bassin, d’une beauté rare, totalement transparent. On peut y voir des restes de squelettes humains. Malheureusement, on ne peut pas naviguer et encore moins nager dans ces eaux.

 Tarif : 10€ pour un adulte, 5€ entre 8 et 15 ans, 6€ pour les plus de 65 ans.

virtual

Blog de voyage, guide et itinéraires de voyage en vidéo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.