Asakusa, Tokyo

Asakusa à Tokyo

Asakusa est l’un des nombreux quartiers populaires de Tokyo au Japon. Situé à l’est de la capitale, il se situe entre la rivière Sumida et le quartier de Ueno.  Tout le quartier tourne autour du célèbre temple bouddhiste Sensô-ji et son allée commerçante Nakamise-dôri. Mais il y a également d’autres choses à voir, d’autres quartiers à visiter tout autour. Voici une liste non exhaustive des lieux à voir et des quartiers à visiter à Asakusa.

L’immeuble de Asahi Beer

Juste à la sortie du métro Asakusa, de l’autre côté de la rivière Sumida et du pont Azuma, on peut observer le fameux immeuble de Asahi Beer avec sur son toit la flamme dessinée par Philippe Starck.

Asakusa

La Tokyo Skytree

Dans le fond du décor on voit très bien la Tokyo Skytree, cette tour immense de radiodiffusion de plus de 600 mètres de hauteur et que l’on voit de partout à l’est de Tokyo. Il est possible de monter à l’intérieur pour une des vue les plus spectaculaires sur la ville de Tokyo. Cliquez sur le lien pour connaître les tarifs d’entrée et les horaires.

Asakusa

Le Sumida Park

De chaque côté du pont on peut se balader dans le Sumida Park qui consiste plus en une allée boisée qu’un vrai parc. On y trouve quelques cafés pour admirer la rivière, les grattes ciels et les trains de la Tobu Skyline Line. Au nord du parc Sumida, la passerelle Sakurabashi en forme de croix est un lieu prisé des tokyoïtes lors de la floraison des sakura sur la berge.

Le festival Asakusa Samba Carnival

Le quartier est le théâtre d’un festival annuel se déroulant au mois d’août. Le Asakusa Samba Carnival est l’un des plus importants festival estival d’Asie avec pas moins de 4000 participants.

Les rues commerçantes et animées de Asakusa

Kaminarimon street

A la sortie du métro on débouche sur la Kaminarimon street. On est là quelques dizaines de mètres seulement de la rue Nakamise dôri qui mène tout droit au temple Sensô-ji.

Kan non dôri

Depuis la sortie de métro, dans le sens opposé à la rivière, la première grande allée couverte devant laquelle on passe, c’est la Kan non dôri. C’est une des nombreuses allées commerçantes du quartier.

Nakamise-dôri

La rue suivante et la plus empruntée des touristes, c’est bien sûr la Nakamise-dôri. On y vend tout un tas d’objets souvenirs.  La ruelle, bondée en journée, est plutôt tranquille le soir. C’est même plus agréable une fois que les magasins ferment leur store car on peut voir toutes les jolies peintures des devantures de magasins, représentant des scènes de vie du quartier à l’ancienne époque.

Asakusa

Asakusa

Asakusa

Asakusa

Asakusa

La Nakamise-dôri file tout droit jusqu’au temple Senso-ji. Perpendiculaire à celle-ci, il y a trois rues qui nous semblent intéressantes à visiter.

Kaminarimon Yanagikôji

L’allée commerçante Kaminarimon Yanagikôji , une des première rues perpendiculaires à la Nakamise-dôri, est étonnamment déserte. On y trouve beaucoup de restaurants et la rue s’anime plutôt en soirée. Vous la reconnaîtrez grâce des écriteaux verts en hauteur de chaque côté de la rue.

Shin-Nakamise

La rue suivante qui coupe la Nakamise-dôri, c’est une allée marchande couverte et profonde,  la rue Shin-Nakamise. Celle-ci fait plusieurs centaines de mètres de longueur avec des dizaines et des dizaines de magasins en tout genre, boutiques de souvenirs, restaurants etc.

Debôin dôri

Enfin la dernière rue qui coupe la Nakamise-dôri, juste en dessous de la zone du temple, c’est la Debôin dôri. Cette rue aux hautes lanternes rouge est surtout agréable en soirée lorsque les lanternes s’illuminent et que tous les petits magasins ferment leur stores. Là aussi, comme sur la Nakamise-dôri, on peut voir sur les stores des reproductions de peintures avec des personnages typiquement japonais.

Asakusa

Asakusa

Asakusa rokku-dōri et Hoppî-dôri

Denbôin dôri vers l’ouest du temple débouche sur les rues Asakusa rokku-dōri et la Hoppî-dôri, deux jolies rues très animées en soirée. Les restaurants fermés en journée sortent tous leurs tables dehors et la rue devient une succession de terrasses.  C’est un excellent endroit pour manger le soir (voir la vidéo). Tout autour du district Rokku, il y a plein de ruelles animées décorées de lanternes illuminées.

Asakusa

Asakusa

Asakusa

Orange shopping street

En vous baladant dans ce quartier, vous tomberez sûrement sur la Orange shopping street (Orange dôri) qui est facilement reconnaissable à son sol rouge-orangé. En soirée les lanternes illuminées attirent le passant, mais lors de notre passage la rue était plutôt déserte.

Sushiya dôri

Enfin, la dernière rue perpendiculaire à la Kaminarimon dôri, c’est encore une allée commerçante et couverte, la Sushiya dôri. Là aussi, on y retrouve pléthores de magasins et de restaurants. Cette allée plutôt large est assez courte.

Toutes ces rues forment un quartier très vivant et assez dépaysant. On peut y passer pas mal de temps surtout si on compte ramener des souvenirs. On recommande de prendre au moins une matinée entière pour visiter le quartier d’Asakusa.

Les différents quartiers d’Asakusa

En plus d’Asakusa même, on trouve aux alentours différents secteurs répartis par type de produit ou corps de métier :

  • La grande rue Kappabashi Dogugai-dori qui concentre des dizaines de magasins dédiés aux ustensiles de cuisine japonais. Cette rue est animée en journée seulement, car une fois les magasins fermés, la rue est pratiquement déserte.
  • Le quartier des grossistes de Kuramae se trouve au nord de la station Kuramae, et on y trouve tout un tas de magasins de jouets.
  • Celui des grossistes de Sakurabashi se trouve au sud de Asakusa. On trouve là de nombreux commerces de papeteries, de vêtements, d’ornementations et de poupées.
  • Le quartier des grossistes de Hanakawado consiste en quelques rues entre le temple et le Sumida park. On y trouve de nombreux vendeurs de chaussures et sabots japonais.

 

guide asakusa

Asakusa underground shopping street

A côté du métro on peut faire un tour dans les souterrains de l’Asakusa underground shopping street ou Asakusa Chikagai, une allée souterraine où il y de nombreux magasins et restaurants ( voir la vidéo ). L’allée relie la station Tobu Asakusa à la rue Shin-Nakamise. Les personnes claustrophobes auront du mal à rester dans ces sous-sol, ça rappelle des films de science fiction où la vie se déroule sous terre. Le plafond est bas, il fait chaud et humide. L’expérience vaut le coup mais une fois à l’intérieur on est content de sortir à l’air frais !

Asakusa Culture Tourist Information Center

Juste en face de la sortie du métro, on aperçoit un immeuble futuriste, c’est le centre culturel et office de tourisme d’Asakusa. L’entrée est libre et on peut monter au dernier étage pour bénéficier d’une belle vue sur le temple Senso-ji et toute une partie de Tokyo. Une vitre assez haute empêche de poser la caméra, ce qui est dommage mais on voit quand même assez bien.

Visiter Asakusa en bus

Pour une visite complète du quartier, il est conseillé de prendre le Taïto Megurin Bus, une ligne qui sillonne tout le quartier. Un ticket à l’unité coûte 100 yens, le ticket à la journée 300 yens, il y a un bus toutes les 15 minutes, et il y a au total 102 arrêts ! Les routes empruntées sont Kita-Megurin (ligne rouge), Minami-Megurin (ligne verte), Tozai-megurin (ligne bleue) et elles font toutes un parcours différent dans le quartier. Voici la carte trouvée sur un prospectus en français.

Bus asakusa

Le temple Senso-ji

Bien sûr, si l’on vient jusqu’à Asakusa, c’est avant tout pour voir l’un des temples les plus connus de la capitale, le Sensô-ji. On vous invite à consulter notre article et notre vidéo sur ce temple pour en savoir plus.

Un plan pour mieux vous repérer à Asakusa

N’hésitez pas à télécharger cette carte au format KML pour pouvoir la consulter sur votre téléphone une fois sur place. On a relevé et indiqué sur la carte toutes ces rues au niveau de Asakusa. La carte marque une bonne partie des lieux à voir à Tokyo, il faut donc l’agrandir au niveau de Asakusa, ou cliquer directement sur la liste à gauche. Si jamais vous la modifiez et l’utilisez ensuite sur votre site, merci d’en indiquer la provenance ! Pour savoir comment utiliser la carte hors ligne sur votre téléphone, consultez notre petit tutoriel sur le sujet.

Les transports depuis / vers Asakusa

Pour se rendre au temple Sensô-ji, il y a plusieurs lignes possibles selon la gare de départ :

Depuis la gare de Tokyo

Il faut prendre la ligne JR Yamanote jusqu’à la gare de Kanda (2 minutes, 140 yens) et ensuite  la ligne de métro Ginza jusqu’à Asakusa (10 minutes, 170 yens).

Depuis la gare de Shinjuku

Il faut prendre la ligne orange JR Chuo jusqu’à la gare de Kanda (10 minutes, 170 yens) et ensuite  la ligne de métro Ginza jusqu’à Asakusa (10 minutes, 170 yens).

Depuis la gare de Ueno

On peut prendre directement le métro Ginza Line (5 minutes 170 yens).

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top