La Riviera Makarska en Croatie

De Gradac à Brela :  La Riviera Makarska

La Riviera Makarska en Croatie n’est pas une rivière contrairement à ce qu’on pourrait croire, mais une région, ou une bande côtière d’une cinquantaine de kilomètres, qui permet d’admirer toute une partie de la côte Croate reliant des petits villages comme Gradac tout au Sud-Est ou Brela au Nord-Ouest. Il y a aussi la grande ville de Makarska 15km au sud de Brela ou encore Baska Voda, une autre station balnéaire toute proche. Tout le long de cette route, on longe d’un côté la mer et de l’autre les montagnes du Biokovot.
Cette Riviera peut donc être une bonne alternative à l’autoroute E65 pour découvrir toute une partie de la côte Dalmatienne. On présente ici les deux petites villes principales de la Riviera, Brela ou l’on est resté une nuit, et Gradac ou l’on s’est arrêté quelques heures. Pour info, toutes les villes ici sont plutôt modernes et ne sont pas des villages médiévaux comme il en existe ailleurs en Croatie.

Brela, un arrêt idéal entre Dubrovnik et Split

Brela  est une destination et un point d’arrêt idéal sur la route reliant Dubrovnik tout au sud et Split au centre de la Croatie. Elle se situe dans ce qu’on appelle le comitat de Split-Dalmatie, à environ 15 km au nord-ouest de Makarska. Le petit village compte environ 1700 habitants, c’est donc une station balnéaire à taille humaine, ou l’on croise surtout des touristes séniors, des familles ou des couples.C’est vraiment un coin tranquille ou l’on peut s’arrêter une nuit ou deux pour couper la longue route reliant les deux grandes villes citées précédemment.

Le village de Brela se trouve à flanc de colline le long de la route 8, et comme souvent dans les villages côtiers de la Croatie, toutes les routes sont en pente ou en montée! Il vaut donc mieux prendre un hotel ou un appartement au bord de l’eau!

Brela est surtout connue pour le fameux « roc de Brela » ou « Kamen Brela » ou encore « Brela Stone », un gros rocher qui jaillit hors de l’eau,  et sa plage « punta rata » sélectionnée comme une des plus belles plages du monde par le magazine Forbes. Depuis le village de Brela et son port il faut suivre le long sentier qui longe les plages, les restaurants, les hôtels et habitations les plus proches de l’eau. Au bout de quelques centaines de mètres, on peut apercevoir ce rocher mondialement connu.En fait il est vraiment à deux trois mètres à peine du sentier et du bord, et on peut nager tout autour.

Brela bénéficie de quelques 6 kilomètres de côtes, on peut donc faire une longue balade depuis le village. La mer à Brela est vraiment calme et plate, et ses différentes teintes de bleu invitent à la baignade.L’eau ici est vraiment transparente.

Enfin juste en face de Brela on trouve l’ile de Brač, qu’on peut atteindre facilement avec des excursions à la journée. Vous trouverez ici des agences qui proposent l’aller-retour.

Brela-Croatie

Gradac sur la Riviera Makarska

Gradac est le premier village tout au sud de la riviera Makarska. Nous y avons fait une halte en voiture pour démarrer cette route côtière depuis la frontière bosniaque. On y trouve quelques restaurants, un petit port, la longue plage Gornja vala, quelques monuments historiques : l’église de St. Michel (Sv. Mihovila) ou encore l’église de St. Antoine (Sv.Ante) toutes deux vieilles de plusieurs siècles.

Gradac est vraiment petite (un peu plus de 3000 habitants) et se visite à pied.L’essentiel du village est constitué d’habitations plutot modernes.Village touristique mais néanmoins tranquille, Gradac est un point d’arrêt idéal pour prendre un petit café devant la mer, avant de repartir vers Split ou de redescendre vers Dubrovnik

Gradac-Brela

L’hébergement à Brela

L’offre d’hébergement à Brela est conséquente, il y a des dizaines d’Apartmani ou Sobe comme disent les croates, des appartements avec tout le confort nécessaire pour un prix dérisoire : nous avons logé via booking à l’Apartments Katara, un appart d’au moins 45m² avec deux balcons et vue plongeante sur la mer et le coucher de soleil, pour la modique somme de 26 euros.

En Croatie, il est selon nous préférable de réserver à l’avance et d’indiquer une heure d’arrivée, ou d’avoir un téléphone pour contacter l’hôte car la majorité des appartements ont un écriteau marqué « Apartmani », mais sans aucun nom derrière.Le GPS n’étant pas toujours fiable à 100%, on peut donc mettre du temps à trouver. La personne qui loue n’habite pas forcément dans le même batîment. Si bien qu’on peut attendre, ou tourner en rond parce qu’on cherche un nom précis.Il ne faut pas hésiter à demander votre chemin aux voisins ou aux personnes croisées dans la rue.Comme la personne ne va pas attendre votre arrivée toute la journée, c’est à vous de la trouver ou de signaler votre présence.Il faut donc dans la mesure du possible bien indiquer son horaire d’arrivée.

Pour ces différentes raisons, on pense qu’il est préférable de réserver.

Comment venir à Brela ?

Des bus relient Brela aux grandes villes comme Split.La gare routière se trouve à 100 mètres de l’entrée du village. En voiture, il suffit d’emprunter la route 8 qui démarre peu après split et va presque jusqu’à la frontière Bosniaque.

Se restaurer à Brela

Tout le long de la promenade marine depuis le port jusqu’à la plage de Punta Rata on trouve quelques magasins et restaurants ou « Konobas« .On peut donc facilement se faire à manger si on est dans un « apartmani » car il y a vraiment tout le nécessaire (frigo, micro onde, couverts, assiettes etc), ou choisir de manger au bord de l’eau devant un cadre magnifique!!Les tarifs sont bien sûr un peu moins chers que dans des grandes villes très touristiques comme Bubrovnik.

Gradac et Brela, sur la Riviera Makarska

Une petite vidéo d’une balade dans les villages de Brela, qui possèderai l’une des plus belles plages de Croatie, et Gradac, le premier village de la Riviera Makarska en venant de Dubrovnik.

Ces deux villages ainsi que les autres sur cette longue route d’une cinquantaine de kilomètres offrent de beaux panoramas sur la mer et sont une halte idéale pour couper la route avant Split.

Gradac and Brela