Rennes, Bretagne

Rennes, ville dynamique

Une ville d’art et d’histoire

Rennes se trouve au centre du département d’Ille-et-Vilaine en plein cœur de Bretagne et à peine à une cinquantaine de kilomètres de la mer. La dixième plus grande ville de France a du caractère, elle est réputée pour son dynamisme et sa vie étudiante agitée. C’est de notre point de vue une excellente destination pour un petit week-end depuis la capitale ou ailleurs. En une journée pleine, on a le temps de visiter une bonne partie du centre historique. Avec ses nombreux quartiers, ses places et tous ses monuments, Rennes est une « ville d’art et d’histoire » au riche patrimoine historique, dont près de 100 édifices protégés.

Une ville homogène où il fait bon vivre

Rennes fait partie des rares villes en France où il fait bon vivre. Lors de notre passage nous n’avons traversé aucun endroit malfamé, nous n’avons croisé aucune racaille. A part quelques zonards près de la place Saint-Anne, des jeunes encore éméchés de la veille, l’ambiance est vraiment sympa et ça change vraiment de la population des grandes villes comme Paris où la médiocrité et la pauvreté semble être de plus en plus la norme. La Bretagne semble encore épargnée et préserve son homogénéité tant recherchée de nos jours. La plupart des commerçants sont accueillants et souriants, bref, le dépaysement a lieu aussi grâce à cette population chaleureuse. Et rien que pour ça, Rennes et la Bretagne méritent le détour !

Une réalité que le touriste ne peut pas voir

Bien sûr, cette impression de ville tranquille est celle du touriste, qui comme nous, ne fait que passer. La Bretagne a longtemps été réputée comme une région à l’écart des problèmes d’immigration classiques. Mais Rennes et sa région connaissent malheureusement les mêmes problèmes que toutes les autres grandes villes de France avec ses quartiers sensibles et ses jeunes décérébrés soutenus par un état laxiste et suicidaire. Et oui, une ville sans aucune racaille en France, ça n’existe plus !

Que voir à Rennes ?

Un circuit pédestre à Rennes

La ville de Rennes est grande, mais son centre historique est tout à fait accessible à pied. L’avantage, c’est que depuis la gare la partie historique se rejoint en moins d’un quart d’heure. Les rues bordées de maisons anciennes à colombages sont nombreuses, les monuments et les grandes places de la ville sont également faciles d’accès.

Voici dans l’ordre de notre parcours, une énumération non exhaustive des choses à voir au départ de la gare. Tous ces points sont accessibles à pied et faisables en une journée de marche tranquille. Sur le plan on a indiqué un itinéraire à suivre pour visiter tous ces endroits dans un ordre à peu près logique.

Les Champs libres et l’Esplanade Charles de Gaulle

A quelques centaines de mètres de la gare, on tombe sur l’Esplanade Charles de Gaulle. Devant la place, le bâtiment des Champs Libres regroupe le musée de Bretagne, l’Espace des sciences et la Bibliothèque de la Métropole. Centre culturel de la ville, on peut y voir des expositions et des performances diverses.

Rennes

Rennes

La Criée Marché Central

Juste au dessus, le marché central est l’occasion de voir et de sentir les produits locaux !

Rennes

Rue Vasselot

Le marché débouche sur la rue Vasselot, une des premières rues historiques en venant de la gare. Il y a là plusieurs commerces, notamment une boulangerie à succès, le fournil Vasselot. Pour info, les pâtisseries sont bonnes sans non plus être exceptionnelles.

Il y a juste en face un restaurant japonais, le Bubble Snack qui a l’apparence d’un « vrai », qu’on vous conseille d’éviter ! Si vous avez déjà mangé dans des restaurants dignes de ce nom au Japon, vous ne pourrez pas apprécier !! C’est cher et dégueulasse !

Rennes

Rennes

Palais du Commerce et la Place République

On peut ensuite remonter quelques dizaines de mètres pour tomber sur le grand Palais du Commerce, juste devant le métro et la grande Place de la République. Le centre historique débute juste après la grande artère Quai Lamartine. Le palais et ses arcades font donc office d’entrée dans la vieille ville. En fait toute la place est une grande dalle qui recouvre la rivière « la Vilaine » qui passe juste en dessous et rejoint le canal d’Ille-et-Rance après la place de Bretagne.

Rennes

Rennes

La place de la Mairie

En remontant tout droit on se retrouve au milieu de la très belle place de la Mairie, piétonne et datant du XVIIe siècle. La place est bordée de chaque côté par l‘hôtel de ville et l’Opéra, deux très beaux monuments de la ville. Sur cette grande place animée passent pas mal de monde.

Rennes

Rennes

La rue St Yves

En revenant un peu en arrière, on prend à gauche la rue Beaumanoir pour s’engager dans deux des plus belles rues du Rennes historique : la rue St-Yves et surtout la très belle rue du Chapitre. Ici on peut voir des façades assez incroyables, très colorées mais tordues par le temps. Certaines semblent tenir en équilibre par on ne sait quel miracle ! Les façades en pierre modernes côtoient les vielles maisons à pan de bois et l’ensemble est plutôt dépaysant !

Rennes

Rennes

Rennes

La chapelle Satin-Yves

A mi-chemin de la rue St-Yves se trouve le très beau monument de la Chapelle St-Yves, avec juste à côté l’Office de tourisme.

Rennes

Rennes

Rennes

La Rue du Chapitre

Et voici quelques images de la rue du Chapitre. C’est là qu’on peut voir quelques unes des plus belles maisons à colombage du centre historique, notamment celle occupée par le Méditerranée-Restaurant.

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Cathédrale Saint-Pierre de Rennes

Dans le prolongement de la rue St-Yves, la petite rue des Dames mène à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes. Maintes fois reconstruite depuis sa création originelle au XIIe siècle, elle est l’une des plus importantes des 9 cathédrales de la ville.

Rennes

Rennes

La Porte Mordelaise

La Porte Mordelaise est l’un des plus anciens monuments de la ville. Les deux tours visibles sont les restes d’un ancien châtelet d’entrée, vestige des remparts médiévaux. L’emplacement de l’entrée principale de la ville de Rennes date apparemment du IIIᵉ siècle, mais son apparence actuelle remonte au XVᵉ siècle. On peut en principe passer sous cette porte par la rue de la monnaie,  vous pourrez aussi l’atteindre par la rue de Juillet.

Rennes

Rennes

Place des Lices

La rue de Juillet mène ensuite tout droit à la grande Place des Lices, où se tient le marché le samedi. Il y a plusieurs halles et la place est bordée par une série de bâtiments anciens, des hôtels particuliers du XVIIe siècle. C’est sans doute la place la plus connue de Rennes.

Rennes

Rennes

Rue Rallier du Baty

A partir de la place des Lices on peut remonter par la rue Rallier du Baty. Cette rue assez fréquentée passe par la Basilique Saint-Sauveur de Rennes, l’extrémité nord de la Place des Lices, et se termine par une série de belles maisons à colombages, transformées en bars, juste avant la Place Saint-Anne. Pour arriver à la place, on peut également faire une petite boucle par la rue de Penhoët. On est là en plein milieu de Rennes, et la concentration de belles maisons se fait plus dense.

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Place Sainte-Anne

La très grande Place Saint-Anne est l’un des plus jolies du centre historique, avec l’immense église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Rennes et le Couvent des Jacobins juste à côté. Complètement en travaux lors de notre passage, on imagine qu’elle est encore plus belle en temps normal.

Rennes

Contour saint aubain

Tout autour de la Place, le Contour Saint-Aubain regroupe une enfilade de belles maisons à colombage colorées avec quelques terrasses de bar. On peut arriver là directement en sortant au métro Saint-Anne et s’attabler à l’une des nombreuses terrasses de la place.

Rennes

Rennes

Rue et la Place du Champ Jacquet

Pour rejoindre la place Saint-Anne, on peut également prendre l’étroite rue du Champ Jacquet. Sur la magnifique place du Champ Jacquet il y a là encore une très belle série de maisons à pan de bois du XVIIe siècle avec la statue de Jean Leperdit, un maire de Rennes à l’époque de la Révolution.

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

La cour secrète

Dans cette rue, un petit passage discret mène à ce qui est sans doute l’une des plus belles cours intérieures de la ville. Après un petit passage couvert on se retrouve au pied d’une enfilade de maisons typiques à pan de bois, à l’abri du bruit et de la foule.

Rennes

Notre-Dame-en-Saint-Melaine et le parc de Thabor

Depuis la place Saint-Anne, on peut facilement rejoindre l’un des grands espaces vert de la ville, le parc Thabor. La rue Saint-Melaine part de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle à la Place Saint-Anne jusqu’à Notre-Dame-en-Saint-Melaine, la très haute église qui trône à l’entrée du parc. On longe tout du long de très belles façades anciennes. En chemin on passe par la grande Place Hoche.

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Place Hoche

La Place Hoche est une autre très grande place du vieux Rennes. Bâtie dès la fin du XIXe siècle pour en faire un lieu de rassemblement et de fêtes, elle est restée en l’état, avec quelques manèges en plus. En passant là il y a l’entrée pour la galerie commerçante couverte « la Visitation ».

Rennes

Rennes

Le parlement de Bretagne

De retour vers la gare, il ne faut pas rater le Parlement de Bretagne et sa grande place aérée. On peut s’asseoir là sur les marches pour une petite pause, l’endroit étant plus calme que la place voisine de la Mairie. Ce parlement a entièrement brûlé au début des années 90 et sa réparation à coûté environ 50 millions d’euros. Quand on compare ce chiffre à celui des dons collectés pour la réfection de Notre-Dame, on se dit que l’émulation peut faire des miracles à certaines époques (les cathédrales), mais elle peut aussi rendre les gens assez cons (accepter l’idée qu’un toit d’église, fut-ce celui de Notre-Dame, peut coûter jusqu’à 1 milliard d’euros ! Quand on sait que la reconstruction de la cathédrale de Nantes elle n’a coûté que 13 millions d’euros, ça donne à réfléchir ).

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rue Saint-Georges

Dans le coin sud-est de la place du Parlement, la rue Saint-Georges mérite aussi le détour. On trouve là une série de crêperies et de très belles façades anciennes. La rue part vers le Square de la Motte.

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Rennes

Eglise Saint-Germain

Dans la rue Saint-Georges, la petite rue Derval mène tout droit à l’Eglise Saint-Germain.

Rennes

Église Toussaints de Rennes

En poursuivant tout droit, au-delà de la Vilaine on prend la rue du Capitaine Alfred Dreyfus pour aller voir l’Eglise Toussaints, une très belle manière de terminer la balade au cœur du Rennes historique. En poursuivant tout droit, on repasse à côté de la grande Esplanade Charles de Gaulle et on arrive à la gare en moins d’un quart d’heure.

Rennes

Se rendre à Rennes depuis Paris

Le trajet en train OuiGo

Le trajet en OuiGo en s’y prenant un peu à l’avance n’est pas cher du tout. Pour quelques dizaines d’euros, on peut s’offrir un aller-retour Paris-Rennes. Comme on le signale dans notre article sur Vitré, on peut tout à fait combiner un Paris-Vitré (1h30), puis Vitré-Rennes (30min) dans la même journée. On peut enchaîner le retour direct Rennes-Paris le lendemain. Le tout vous en coûtera à peine 50€ par personne.

Une destination parfaite pour un week-end

La Bretagne est donc destination largement abordable pour des week-ends tranquilles au départ de Paris. Nous sommes arrivés à Vitré à 9 heures, à Rennes à 14h, et nous sommes repartis le lendemain vers 15h. Cela nous a laissé largement du temps pour visiter tout le centre historique de Vitré et la majeure partie du Rennes médiéval.

Top