La ville de Bogor

La ville de Bogor et sa région

La ville de Bogor est située à une heure au sud de Jakarta, sur l’île de Java en Indonésie. Elle fait partie de l’agglomération de la capitale, et compte elle-même plus d’un million d’ habitants. C’est donc une ville plutôt vivante, assez grande, parfois bruyante et polluée, avec de gros embouteillages.

Une nature exubérante

Il y a néanmoins beaucoup d’activités naturelles dans le coin, notamment la découverte de très belles cascades et randonnées en pleine jungle. On peut citer la Bidadari waterfall, une immense cascade réputée des locaux. Air Terjun Cigamea, Curug Putri Pelangi ou encore Curug 7 Cilember : les cascades se comptent par dizaines dans la région.

A l’est de Bogor on trouve aussi tout un tas de piscines naturelles comme Curug Barong, Curug Cikoneng, Wisata Halimun ou Curug Leuwi Hejo. En fait si l’on regarde une carte, on s’aperçoit qu’il y en a partout autour de la ville.

Bogor est bordée au sud par deux volcans inactifs, le  Gede et le Salak. Au pied du mont Pangrango, à quelques kilomètres de là, on tombe sur le Taman Safari, un gigantesque parc animalier. On trouve également de très belles rizières et des champs de thé, comme au Gunung Mas Tea Estate.

Pour les amoureux de la nature et les sportifs, la région de Bogor est donc un must absolu, d’autant plus qu’elle est loin d’être touristique.

Bogor, une ville de passage

Bogor est un lieu de passage pour les touristes voulant visiter la région. A gauche de la sortie du train, à la station Jalan Dewi Sartika, vous pourrez vous rendre auprès du Tourist Information Center. Les agents qui parlent un peu l’anglais vous présenteront toutes les activités de la région. Nous étions sur notre chemin les seuls et uniques touristes. L’absence d’attractions touristiques majeures dans la ville semble éloigner les voyageurs. Nous avons pourtant croisé là Melusine, une motarde qui raconte son périple à travers toute l’Asie sur la chaîne Voyage.

Bogor une ville dépaysante

A Bogor même, il y a des quartiers charmants et vraiment dépaysants, avec des petites ruelles qui vous plongent au cœur de la vie locale indonésienne.

Sur place vous pourrez visiter le jardin botanique, le Kebun Raya Bogor situé non loin du centre.
Non loin de ce jardin, vous pourrez arpenter les allées du marché local Pasar Baru.
On peut aussi visiter une fabrique de cloches qui servent notamment pour l’instrument typique indonésien, le gamelan. Il y en a une dans la rue Jalan Pancasan.
A 5km environ de la ville, on peut visiter un village traditionnel reconstitué, le Sindangbarang. On peut apparemment y dormir et profiter de spectacles illustrant la vie locale d’antan.

Les excursions typiques proposées par les petits hôtels concernent plutôt la visite des marchés de la ville, et la découverte des bidonvilles en bord de rivière. Si vous arrivez tout juste en Indonésie, cette ville sera un bon point de départ pour vous immerger dans l’ambiance du pays.

De Bogor a Bandung puis Yogyakarta, il n’y a aucune liaison de train. Il faut trouver des bus ou mini van et vous arranger avec votre hôtel. La solution recommandée en général est donc de revenir à Jakarta et de prendre le train.

Bogor

Les transports depuis/vers Bogor ?

Pour rejoindre Bogor depuis Jakarta, il faut se rendre entre autre à la Tanah Abang station, ou la Jakarta Kota Stasiun. On prend ensuite le commuter train jusqu’à son terminus. Le trajet dure une heure environ. On sort de la tumultueuse Jakarta, on traverse la campagne, puis on voit au loin apparaître une grosse ville, c’est Bogor!

Bogor

De Bogor à Yogyakarta

Comme on l’a indiqué, le mieux pour repartir vers l’est de Java, c’est de revenir à Jakarta pour prendre le train.

A Jakarta, il faut se rendre à la station de train Gambir. Il y a 4 départs par jour :
 Horaires:
Départ – Arrivée
08:00 – 15:35
08:30 – 16:25
16:30 – 00:40
20:15 – 03:48

 Tarifs: les prix des billets pour les trois classes disponibles, economic, business et upper class sont respectivement de 150 000, 170 000 et 300 000 roupiah.

L’hébergement à Bogor

A Bogor,  il n’y a pas énormément de guest house. Nous pouvons vous recommander le Abu pensione, situé à deux cent mètres de la gare. Les prix vont de 175 000 roupies pour une nuit, jusqu’à 400 000. Une chambre à 200 000 roupies, soit un peut plus de 10 euros, reste sommaire, sans décoration, avec des murs rongés par l’humidité. La guest house en revanche est charmante, avec des palmiers dans la cour, des plantes exotiques en tout genre, et une vue sur la rivière. Le Abu Pensione est en soi déjà très dépaysant !

La gérante, selfie, vous proposera sans doute de petites excursions à pied pour plonger au cœur de la vie locale : visite de la rivière, des bidonvilles avoisinants, des artistes locaux etc.

Vous pouvez consulter la liste des hôtels de Bogor.

Bogor

Bogor

Top