El Barrio Chino, la Habana

El Barrio Chino, le quartier chinois de la Havane

Barrio Chino, au coeur de la Havane

Le quartier chinois ou Barrio Chino de la Havane est situé à l’extremité Est du centro Havana, juste derrière le Capitole. Il regroupe une dizaine de rues et l’entrée dans le quartier est visible grâce à la grande Porte des Dragons, un cadeau de la Chine affichant la mention « barrio chino ». En fait quand vous êtes face au Capitole, vous le contournez par la gauche en longeant le parc et vous apercevez tout de suite la « Entrada del Barrio Chino » à une centaine de mètres.

Barrio Chino, un quartier disparu

Le quartier chinois de la Havane n’a de chinois que le nom. Les 150 000 chinois débarqués à la fin du XIXe siècle sont repartis pour la majorité, ou se sont fondus dans la masse en se mélangeant à la population locale cubaine. Il n’y a donc pratiquement plus que quelques rares descendants métissés dans cet ancien quartier chinois, l’un des plus animés de la ville à l’époque.

Barrio Chino, le coeur du Centro Habana

Une fois la Porte des Dragons franchie, on voit tout de suite sur la droite un très haut bâtiment : l’entreprise de télécommunication Etecsa (voir la vidéo). On reste sur la droite en poursuivant sur l’avenue Zanja, on passe l’avenue Galiano, et au bout d’une dizaine de mètres on tombe sur le passage cuchillo : une petite ruelle bordée par deux ou trois restaurants chinois.
Les rabatteurs à l’extérieur ont tous l’apparence de cubains, pas vraiment asiatiques.
Tout autour, l’apparence du quartier est semblable à celui du Habana Vieja, et de tout le reste du Centro Habana. Les rues Manrique, San Nicolas, Campanario, Lealtad et Escobar qui composent le quartiers sont d’apparence vieillies, avec leur lot d’immeubles abîmés à la peinture usée. Comme on peut le voir dans la vidéo, dans la rue Manrique se trouve l’église Nuestra Señora de La Caridad où ont lieu des processions à certaines dates, notamment le 7 septembre de chaque année.

Pas très loin derrière, au croisement de la rue Cuchillo et Escobar on peut voir un petit château qui ressemble un peu à tous les autres forts de la ville, c’est en fait le poste de la Policia Nacional Revolucionaria.

Barrio Chino, un quartier populaire

L’ambiance ici est très populaire, on sent comme partout la pauvreté, peut-être que certains craindront là une certaine insécurité car il y a pas mal d’hommes qui gravitent autour du parc El Curite juste après la porte chinoise. Le contraste est assez marqué d’ailleurs entre ce quartier et l’avenue du Capitole et ses hôtels de luxe situés juste à côté.

Pour info, si vous venez du terminal de bus Viazul, le n°27 traverse tout le centro Habana et arrive en 30 minutes environ devant la grande Porte. (coût du trajet, 1 cup ! ).
Ce qu’il reste du quartier chinois, ce sont donc une petite ruelle d’une cinquantaine de mètres avec ses deux trois restaurants aux toits typiquement asiatique, et cette grande porte grise.

barrio chino

barrio chino

barrio chino

Derrière le Barrio Chino

Voici des images de plusieurs ruelles dans le quartier chinois jusqu’à l‘Iglesia Del Sagrado Corazon de Jesus. Comme on peut le voir, les immeubles sont colorés, les façades vieillies mais les trottoirs sont moins encombrés qu’ailleurs, et les rues vu la faible fréquentation des voitures, sont quasiment piétonnes.

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Centro Habana streets

Top