Un safari au Kruger Park

Un safari au Kruger Park

Le parc Kruger, du nom d’un ancien président Sud-Africain, est le plus connu des parcs animaliers de l’Afrique du Sud et c’est aussi le plus vaste.Il fait 350 km de long, et 60 de large. L’avantage du Kruger est qu’on peut y circuler avec sa propre voiture, on peut aussi y faire des safaris guidés à pied ou en 4 x 4, et la taille du parc permet d’observer tout type de faune et de flore.On a habituellement tendance à croire que les safaris sont réservés aux ‘riches’ et aux ‘vieux’, ici au contraire, les prix des hébergements ainsi que les droits d’entrée restent abordables, ce qui en fait une destination phare pour les amoureux de la nature.

Kruger Park

Le site officiel pour les safaris en Afrique du Sud

Sur le site du San park  vous trouverez toutes les infos utiles sur le Kruger et d’autres parcs animaliers d’Afrique du Sud.Vous avez la possibilité de réserver votre hebergement en ligne. Il est préférable de s’y prendre au minimum un mois avant pour pouvoir choisir l’hébergement et le camp de son choix : deux ou trois semaines avant le départ, la plupart des camps affichent déjà complet.

Sur cette page, vous trouverez les disponibilités pour tous les hébergements du parc Kruger.

Kruger Park

Organiser la visite du parc

On rentre dans le parc par l’une des nombreuses Gate. On paye une « conservation fee » de 280 rands par jour et par adulte, directement à la porte si on vient pour la journée, ou à la réception de son camp  si on a pris un hébergement.

La vitesse dans le parc  est limitée à 50km/h sur les routes principales, et 40km/h sur les sentiers. En prenant en compte  la vitesse, les horaires d’ouverture (5h -18h) et les arrêts, il est donc impossible de tout voir en une seule journée.SI vous avez votre réservation dans un camp situé tout au nord par exemple, et que vous comptez entrer dans le parc par la Malelane Gate située tout au sud(250 km de distance jusqu’au Letaba camp) , vous n’y arriverez pas.En roulant entre 30 et 50km/h, Il vaut mieux tabler sur des distances de 150km maximum par jour .

Kruger Park

Voici la page sur laquelle vous trouverez les temps et distances entre chaque porte et les différents camps du parc.
Si jamais vous arrivez au camp après la fermeture, l’amende est de 1500 rands.Il faut donc impérativement prévoir son arrivée avant 18 heures au camp.

Tout au long du parc, pour se dégourdir les jambes ou pour manger, il y a en plus des camps quelques sites de pique-nique, des aires d’observations (souvent sans aucune cloture), il faut donc s’organiser pour ne pas avoir à s’arrêter en pleine route car les distances sont longues.

Kruger Park

Si vous y restez deux jours par exemple, le mieux est de s’approvisionner avant de rentrer dans le parc.Autrement, les prix des restaurants à l’intérieur ne sont pas excessifs par rapport à ce qu’un touriste peut trouver en dehors de la réserve.

Les Réception des différentes Gate vendent des cartes très peu détaillées à 45 rands, et les shops à l’intérieur des principaux camps les vendent à 140 rands environ.Aucune carte n’est vraiment exhaustive, mais elles peuvent suffire. Il y a énormément de sentiers non indiqués, des routes interdites ou appartenant aux concessions privées.A chaque croisement il y a des indications sur les différentes directions à suivre avec les distances en kilomètres.En principe, en suivant bien la route principale goudronnée, on ne se perd pas.

Enfin, on peut tout à fait parcourir le Kruger avec une petite voiture de première catégorie, pas besoin de jeep ou de 4 x 4.

Kruger Park

Le parc Kruger, un documentaire animalier en live

Au Kruger Park , Il n’y a pas selon nous d’endroit préférentiels pour voir une espèce en particulier, les animaux se déplaçant en permanence. En deux jours, nous avons pu voir tous les animaux du parc, excepté les félins du type léopard, guépard, chat sauvages et ceux de la même famille.Le nord du parc est beaucoup plus aride que le sud, mais il y a des rivières et des points d’eau un peu partout, si bien qu’on peut facilement observer tout type d’animal quel que soit l’endroit ou l’on se trouve.Aux abords des points d’entrée, il y a évidemment moins d’animaux.

En venant au Kruger Park, on peut approcher de très près (en voiture) des girafes, des éléphants, de centaines d’impalas mais les animaux les plus recherchés comme les hyènes, les buffles, les lions, les guépards et tous les autres félins sont plus discrets et moins faciles à observer. Si on y reste qu’un ou deux jours, on peut très bien repartir du Kruger sans en avoir vu un seul.Dans ce cas, il faut se rabattre sur d’autres réserves plus petites ou l’on peut plus facilement les voir.

Kruger Park

L’hébergement au Kruger Park

A l’intérieur du parc, on trouve au total 21 camps (avec tentes, emplacement pour caravane, huttes bétonnées et des lodges plus spacieux) et 19 lodges ou concessions privées (hébergements orientés luxe).Les camps les plus importants sont très vastes et peuvent accueillir des centaines de personnes: on peut y trouver un restaurant, une mini station essence, un magasin, une piscine ou encore un ATM (distributeur).

A savoir, lorsque vous réservez vos nuits au Kruger, la dernière journée est offerte en ce sens qu’on n’a pas a payer la « conservation fee » de 280 rands par adulte du moment qu’on quitte le parc avant 18 heures.

Si on ne dispose pas de sa propre caravane ou de sa propre tente, l’hébergement le moins cher est ce qu’ils appellent les « safaris tent » : pour une vingtaine d’euros, vous aurez un emplacement privé pour votre voiture, une grande tente fixe sur pilotis avec terrasse, deux lits, un frigidaire, une prise et bien sur une lumière intérieure et extérieure.

Les camps les mieux situés et les plus connus sont: Letaba, Oliflants, Orpen, Satara, et Skukuza.

Le Letaba et l’Oliflant, situés plutot dans la moitié nord du parc, ont comme quelques autres camps l’avantage d’offrir de superbes vues sur la savane: ici l’Oliflant

Et le Letaba Camp :

Tous les parcs sont entourés de grillages et de fils électriques, mais les portes des camps restent ouvertes et parfois sans surveillance toute la journée.Au Letaba Camp, le premier soir on a entendu une hyène roder autour de notre « safari tent ».
Il faut donc rester prudent la nuit et éviter de sortir seul dans le noir.(un jeune s’est apparemment déjà fait manger le visage par une hyène au Letaba)

Kruger Park

Comment se rendre au parc Kruger ?

Depuis Johannesbourg ll faut prendre la N12 puis la N4 et aviser ensuite en fonction de votre planning.

A partir du moment ou on pénètre dans le Kruger, on paye un « conservation fee » de 280 rands par jour et par personne. Donc autant dormir pas trop loin la veille et arriver très tôt le matin.

Deux soutions s’offrent à vous

Si vous arrivez avant midi à l’aéroport, vous pouvez dans ce cas directement aller à Nelspruit (4 heures de route environ) : la ville n’a aucun charme, entre ses quartiers déserts le soir et les résidences pour blancs, elle vous plongera directement dans l’ambiance du pays.A Nelspruit, vous trouverez de quoi manger facilement (grand supermarché) et  pour dormir on vous conseille la guest house Dome Home, une chambre plus que spacieuse chez un sympathique allemand.Prix de la chambre: 400 rands

Si vous arrivez après 14 ou 15h, vous n’aurez pas le temps d’aller si loin, il vaut donc mieux dormir soit à Johannesbourg même, soit à Benoni, la ville la plus proche en direction du Kruger. Benoni n’est pas un endroit très fréquentable, mais pour une halte ça passe.On vous conseille ici la Franchise Guest House, une des moins chères du coin.Prix de la chambre: 450 rands

Si jamais vous faites une halte à Nelspruit, et que vous allez vers le Letaba, ou l’Oliflant, il est vivement conseillé de rentrer par la Phabeni Gate.Les portes du Sud sont clairement trop éloignées.

Kruger Park

Depuis Nelspruit vers la Phabeni Gate, vous remarquerez que Google map passe par la R40, et non la R538 qui semble plus courte.En réalité, et selon les conseils de notre hôte à Nelspruit, il faut impérativement éviter la R538, dans les deux sens, car c’est une route ou les blancs ont régulièrement de gros problèmes.( population hostile, police corrompue).L’embranchement est clair sur la route, il suffit de rester sur sa gauche en direction de Haziview. La route dure au maximum 1h30. Arrivé à Haziview, il faut suivre la direction « Kruger Park ».


Kruger Road Trip

Un aperçu du parc Kruger Park  depuis l’intérieur de la voiture!! On traverse ici de long en large le parc animalier le plus célèbre d’Afrique du Sud.

Des alternatives au parc Kruger Park

Si vous recherchez une espèce en particulier et que vous voulez avoir la garantie de voir des spécimens, il est préférable de viser d’autres réserves comme :

  • le parc Hluhluwe-Umfolozi pour les rhinocéros,
  • le parc Kgalagadi pour voir des félins,
  • les parcs de la région de Saint Lucie pour les hippopotames,
  • le parc Addo Elephant pour les éléphants etc..

 

Il y a également des réserves spécialisées ou plutôt des centres de conservation ou l’on peut approcher les félins de près.(un exemple: http://www.lionandsafaripark.com/)

Et bien sûr toutes les réserves privées comme le Sabi Sand collé au Kruger Park ou l’on peut plus facilement voir les léopards.

Bref les réserves animalières ne manquent pas en Afrique du Sud, et si on tient absolument à voir une espèce en particulier, les alternatives au Kruger Park sont nombreuses.

Kruger Park

Des précautions évidentes

Sortir de la voiture ou ouvrir sa fenêtre est formellement interdit, mais en pratique tout le monde roule la fenêtre ouverte (surtout pour la prise de photo) et certains sortent de leur voiture pour se dégourdir les jambes.

On préconise de prendre ses distances avec les grands animaux du type girafes ou éléphants, mais parfois on les voit vraiment au dernier moment et on peut se retrouver à 5 mètres d’un troupeau sans faire exprès.Pour notre part, on a roulé à moins de 5 mètres d’un éléphant, à trois mètres à peine d’une girafe, à moins de 10 mètres d’une famille d’éléphants qui a décidé au dernier moment de traverser la route, j’ai ouvert la fenêtre devant des lionnes, et je suis sorti de la voiture en pleine brousse pour assouvir une envie pressante.Tout cela n’est pas recommandé évidemment.A l’inverse nous avons vu des voitures s’arrêter à au moins 50 mètres d’un éléphant et commencer à faire demi tour dès que celui ci commençait à bouger.Il faut juste savoir ce que l’on fait et ne pas croire que les attaques d’animaux sont systématiques.En revanche, la règle d’or est de constamment rester en première ou en marche arrière si on se retrouve stoppé juste devant ou derrière un éléphant: il faut pouvoir repartir très vite.

Kruger Park

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.