Playa del Aserradero, Las Galeras

La Playa del Aserradero est l’une des trois plages facilement accessibles depuis las Galeras, en République Dominicaine. C’est selon nous la plus jolie.

Playa del Aserradero, la plage paradisiaque de las Galeras

Comment se rendre à Playa del Aserradero ?

Il y a deux façons de se rendre à cette magnifique plage : à pied, en passant par la Playa Grande, ou en voiture.

Depuis la Playa Grande, si vous allez à l’extrémité est, vous verrez un petit chemin qui monte sur le promontoire. En fait, celui-ci passe de l’autre côté de la pointe rocheuse et mène directement à la Playa del Aserradero. Il y en a donc pour une vingtaine de minutes de marche.

L’autre option est de passer par la route. Si vous êtes véhiculé, il y en a pour 5 minutes à peine. A l’entrée du village, une nouvelle route goudronnée part sur la gauche. Il suffit de la suivre tout droit, première à gauche, puis première à droite et vous y êtes !

Playa del Aserradero, un petit paradis

À l’arrière de la plage, on peut déambuler sur les pelouses de l’hôtel Grand Paradise Samaná. Il y a même un petit étang. Lors de notre passage, l’hôtel était en travaux et donc fermé. La plage est vraiment magnifique, aussi belle que les soi-disant plus belles plages du pays, comme Playa Rincon ou Saona. La plage s’étale sur environ 350 mètres, avec quelques palmiers pour compléter la carte postale. Des trois plages du village, c’est la moins fréquentée, de quoi se croire sur une île déserte. On y a même croisé des chevaux sauvages déambulant tranquillement sur la plage !

À côté du petit parking à l’entrée de la plage, un petit sentier mène à deux autres bancs de sable, dont la Playa Delgado.

Le snorkeling à Playa del Aserradero

Sur Google Map, vous verrez un point nommé Kaio Natural Aquarium. Après quelques recherches, on a compris qu’il s’agissait d’un petit coin dans la mer, à une centaine de mètres du rivage, où un vieux japonais qui vit là a recréé un écosystème sous-marin, avec des coraux et donc plein de poissons tropicaux. Il n’y a aucune indication sur place. On a croisé une locale, on s’est demandé après coup si ce n’était pas sa femme, mais elle ne nous a pas parlé de ce sanctuaire. Selon certains commentaires sur Google Map, Kaio aurait un « bureau » sur la plage, donc il doit être présent à certaines périodes de l’année. Certains en sont revenus déçus, d’autres ont adoré. En tout cas, c’est quelque chose que vous pouvez faire seul et gratuitement. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous en savez plus !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.