Kotor, Monténégro

Kotor, la perle du Monténégro

Kotor est sans doute la ville la plus attrayante pour un voyageur de passage au Monténégro. Dans la lignée des villes historiques de la côte adriatique, Kotor se trouve dans la baie du même nom et ses influences vénitiennes la rapprochent beaucoup des villes croates. C’est de notre point de vue la plus belle ville du Monténégro. La ville nouvelle et résidentielle, ainsi que toute la côté de cette immense ria est plutôt agréable avec son interminable marina et ses belles vues sur les montagnes.

Visite guidée de Kotor

Sea Gate ou Gurdić Bastion

Pour pénétrer au sein de la vieille ville, on a plusieurs options.

On peut rentrer en passant par la porte principale, la Sea Gate. L’inconvénient c’est qu’on arrive en plein milieu de la cité. La deuxième option, plus logique, consiste à rentrer par le Gurdić Bastion, une entrée plus discrète mais beaucoup plus spectaculaire. Le petit étang vert au pied du bastion presque noir offre un cadre idéal pour les photos. En commençant par l’extrémité sud, vous serez sûr de ne rien louper. La troisième est la porte de Shkurda c’est généralement par là qu’on sort, en passant par un petit pont qui surplombe le canal Scurda.

Kampana Tower

La Kampana Tower est le bastion médiéval situé à l’extrémité nord de la muraille, avec une très grande terrasse et une vue panoramique sur tout le port et la montagne. Elle a été bâtie selon certains au IXe, selon d’autres aux XIIIe et XIVe siècles, et les fortifications ont été renforcées au fil du temps tout autour de la cité.

La vieille ville est donc délimitée au nord par cette tour, la douve et son canal Scurda. et l’immense muraille longe du canal et monte jusqu’au sommet de la montagne. N’hésitez pas à monter sur les remparts, c’est gratuit, et les vues sur la muraille en montagne sont impressionnantes !

Clock tower

La Tour de l’horloge siège sur la plus grande place de la cité. Celle-ci est plus récente, car elle a été construite au XVIIe siècle. C’est sans doute la place la plus animée de la vieille ville avec toutes ses terrasses de cafés et ses restaurants.

Les églises de Kotor

Il y a plusieurs églises à l’intérieur des enceintes, de confessions différentes

Église Saint-Luc ou Kostel Svatého Lukáse

Située sur une petite place éponyme, c’est la plus petite église de la cité et elle date de la fin du XIIe siècle. Elle a été catholique, puis catholique et orthodoxe en même temps et aujourd’hui c’est une église orthodoxe.

La Cathédrale Catholique Saint-Tryphon ou Katedrala Svetog Tripuna

Située sur une place aérée, la Katedrala Svetog Tripuna, catholique, est certainement celle qui jouit du plus joli cadre dans la cité, avec les montagnes juste derrière. Elle daterait du XIIe siècle.

Saint Nicholas Church

A l’intérieur des murs, l’église Saint Nicolas est aussi l’un des nombreux édifices religieux du centre. Cette église serbe orthodoxe aurait été rebâtie au XXe siècle suite à un incendie. Depuis les remparts vous aurez une vue rapprochée sur les toits de l’église.

L’église Sainte Claire

Juste à côté se trouve l’église Sainte-Claire appartenant aux franciscains. Depuis la muraille, le clocher vieilli avec l’église Saint Nicolas et les imposantes montagnes en arrière plan constituent une des plus belles vues de Kotor.

L’église Sainte Marie

Située sur la jolie place “Trg od drva square” cette église date du XIIIe siècle; Elle se trouve au niveau de la sortie nord, et vous trouverez juste en face une fontaine d’eau fraîche potable, ce qui est vraiment un plus en été !

Les vieilles rues de la cité de Kotor

Dans la vieille ville, il y a une église ou une chapelle presqu’à chaque coin de rue. Flâner sans but est le meilleur moyen de tout voir, la cité est toute petite et se parcourt rapidement ! On pense que deux heures suffisent pour tout voir.

Les plages de Kotor

Un des grands avantages de Kotor, c’est son accès direct à la mer. Posée à l’extrémité de la ria, il y a des accès à la mer tout du long. Comme la baie de Kotor est entourée de montagnes, ca ressemble plus à un immense lac qu’à la mer en réalité. Depuis la sortie nord de la cité, vous avez juste à marcher quelques dizaines de mètres jusqu’au restaurant Little Bay. Il y a une piscine naturelle au pied du resto, et la terrasse du bar donne directement sur la plage.

Des bancs de graviers en guise de plage

Il faut le savoir: ce qu’on appelle plage est en réalité un étroit banc de graviers et de cailloux de quelques mètres à peine, sur quelques dizaines de mètres en longueur. C’est minuscule !
Le transat avec deux chaises longues coûte dans les 20 euros, ce qui est clairement hors de prix !
Il faut donc trouver un espace vide ou faire quelques pas et se poser le long de la marina, à même le sol.

La marina de Kotor

La balade ici est plutôt agréable, avec d’un côté la mer et les montagnes et de l’autre les grandes résidences. Il y a des bars tout du long et plusieurs parcs pour enfants. Et même en haute saison, une fois dépassée la petite plage officielle, il n’y a plus personne !

Tout au bout de la marina, il y a un petit promontoire avec l’Acquarium Boka et la petite Église du Saint Prophète Ilia. Au delà, on passe du côté “local”, avec une ambiance beaucoup plus familiale ! Là non plus pas de plage, mais juste des petites ouvertures et des escaliers qui rentrent dans la mer. On peut continuer à pied comme ça, au moins jusqu’à la très belle église Saint-Matthieu.

Venir à Kotor

Kotor se trouve à moins d’une heure en voiture de Budva. Il y a des parkings tout autour de la vieille cité, n’hésitez pas à avancer en voiture au plus près. Le parking qui se trouve juste avant le Gurdić Bastion est assez grand et en matinée vous trouverez certainement une place.

Pour les autres, reportez-vous à ce site qui recense tous les horaires et trajets de bus.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.