Podgorika, Monténégro

Podgorika, une capitale tranquille

Podgorika est la capitale d’un pays à peine plus grand que le département de l’île de France : le Monténégro. Ce minuscule territoire qui a été très longtemps occupé, attaqué, annexé puis bombardé, ( Turquie, Autriche-Hongrie, Yougoslavie etc.) n’a finalement été reconnu comme état souverain qu’en 2006. La ville de Podgorika semble toujours avoir été le centre économique de cette région, mais c’est une ville étonnamment tranquille, et avec sa faible densité de population, elle a plutôt des airs de petite ville de province.

Podgorika comme choix de destination

Une ville de passage

Comme on ne dispose que de rares informations sur cette ville, les touristes sont plutôt très rares et seulement de passage. D’ailleurs, l’aéroport de Podgorika lui-même n’est pas beaucoup desservi, les touristes choisissant plutôt Tivat, situé près de la ville de Kotor. Celui de Podgorika est très modeste, il n’a qu’une seule piste d’atterrissage, et on en sort en quelques minutes à peine ! Dans le bâtiment de l’aéroport, près de la sortie, vous trouverez tous les loueurs de voitures, avec des agents qui parlent anglais. Le centre de Podgorika est accessible en 15 minutes à peine en voiture.

Une ville stratégique pour découvrir tout le nord

La capitale toute entière est très aérée, avec ici ou là de très grands espaces verts. En fait toute l’activité pour un touriste se concentre dans un petit périmètre faisable à pied, quelques centaines de mètres à peine. On estime qu’un seul jour suffit pour découvrir cette capitale. Podgorika est cependant bien située, car elle est proche des parcs nationaux comme Durmitor ou Biogradska gora, et du monastère d’Ostrog.

Le centre ville de Podgorika

Lorsqu’on arrive en ville, on a cette impression étrange qu’il n’ y a pas vraiment de centre. Tout le sud n’est constitué que de grandes artères avec un côté un peu industriel. Plus au sud encore, autour de l’aéroport on trouve quelques villages comme Mojanovici, entouré de grands espaces vides et de nature. Pour ce qui est du centre, Podgorika est divisée en plusieurs zones, en voici les principales :

Le quartier des affaires, Novi Grad ou Preko Morače

Il s’agit de toute la zone à l’ouest de la rivière Cijevna. C’est là que vous trouverez l’emblématique Cathédrale de la Résurrection-du-Christ, la principale église orthodoxe de la capitale, avec un intérieur peint magnifique.

Stara Varos ou l’ancienne ville

Stara Varos c’est un quartier résidentiel turc, datant du XVe siècle. C’est le cœur historique de la capitale. L’essentiel a été détruit pendant la guerre, mais on peut y voir quelques monuments comme la Tour de l’horloge Sahat Kula, le vieux pont d’Adzi-pasa ou Old Ribnica River Bridge, et une mosquée. Le quartier est délimité au nord par le Kraljev Park.

Njegosev Park et la rivière Moraca

De ce qu’on en a vu, les parcs de la capitale sont plutôt très bien entretenus, avec de nombreux bancs pour se poser et des swing seats, des statues, des fontaines etc.

Celui de Njegošev est situé en plein centre et longe la rivière Morača. De grands escaliers à l’extrémité du parc permettent d’ailleurs de descendre au niveau de l’eau. Depuis les berges vous aurez une belle perspective sur le Pont du Millénaire, qui n’a en soi rien de spécial, et le Moscow bridge, un pont piéton pour passer de l’autre côté de la rive.

Nova Varos : La Place de la République et les ruelles commerçantes

Entre les deux parcs cités, c’est là que vous trouverez les quelques ruelles animées de la capitale. C’est le quartier de Нова Варош ou Nova Varoš. Au nord de la Place de la République, il y a deux ou trois rues charmantes, en partie piétonnes. C’est le lieu de rendez-vous de la jeunesse, avec ses nombreux bars et restaurants, dont certains avec des cours intérieures super belles.

La rivière Cijevna

Aussi appelée les chutes du Niagara, la rivière Cijevna est à certaines périodes un cour d’eau turquoise et translucide. Elle se faufile à l’est de la capitale à travers un canyon de roches, le Canyon Cijevna. En hiver, il y a une cascade et un bassin en amont dans lequel on peut en principe se baigner. En haute saison par contre, la rivière est malheureusement desséchée.

A voir en plus à Podgorika

Si jamais vous avez du temps sur place, il y a plusieurs choses à voir, notamment tout le long de la rivière Cijevna, au sud de Podgorika. On vous met les liens vers des images Google Map.

Le long de la rivière Zeta, il y a aussi Podglavice et un peu plus loin le Splav na dan.

Au nord de la ville, Il y a les ruines Duklja ruins, l’emplacement nommé Bazilika et plus haut, le Doclea roman forum.

Vous avez aussi des belvédères sur les montagnes tout autour de la ville, en pleine nature.

Impressions générale sur Podgorika

De manière générale, il est clair qu’il ne faut pas s’attendre aux grandeurs d’une capitale européenne, encore moins asiatique ou américaine. Il n’y a que très peu de monuments à voir, l’architecture globale est assez banale. Certains la trouveront ennuyeuse, d’autres au contraire apprécieront son calme et ses grands espaces aérés. Un point positif, c’est que la nature est omniprésente à Podgorika. Il y a des parcs partout, de grands espaces vides, et bien sûr, les montagnes tout autour.

Autre aspect positif, que ce soit à Podgorika ou partout ailleurs au Monténégro, on peut se perdre sans jamais se sentir en insécurité.

Les transports depuis / vers Podgorika

Pour avoir des infos sur les trajets en bus vers ou depuis Podgorika, consultez tous les horaires et trajets de bus. Si vous préférez le train, le site officiel des trains, traduisible via votre navigateur, regroupe toute les informations nécessaires. Le site rail.cc donne aussi de nombreuses informations utiles.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.